AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Le Rôdeur, la Mercenaire et le Truand • [FB - Isveig]

Partagez | 
 

 Le Rôdeur, la Mercenaire et le Truand • [FB - Isveig]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
♦ PSEUDOs : Loo • Mimi
♦ MESSAGES : 419
♦ RÉPUTATION : 367
♦ AVATAR : Lorenzo Richelmy
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Dúnadan du Nord
— ORIGINAIRE DE : Il est né dans le nord de l'Eriador.
— ÂGE DU PERSO : Aelan a presque 90 ans mais il en paraît tout juste 30.
— RANG SOCIAL : Modeste
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guerrier, archer, messager, escorte, chasseur, pisteur, éclaireur,... Tout dépend de ce qu’on lui demande. Il a également quelques connaissances de base dans l'art de la guérison.
— ARMES DU PERSO : Qu'il soit à cheval ou bien à pied son arme de prédilection est l'arc. Le sien, de très belle facture, est à double courbure, le rendant à la fois court et puissant. Il manie également parfaitement son épée à lame courbe et possède une dague elfique, offerte par son père et dont la jumelle appartient à son frère, et deux couteaux basiques.
— VOYAGE AVEC : Son petit cheval alezan, Carán, et Gael, un chien-loup au pelage pâle. Parfois son frère Alastar et quelques Rôdeurs. Enfin de temps en temps il lui arrive de faire un bout de route avec les personnes qu'il croise au fil de ses voyages.
— AMOUREUSEMENT : Autrefois une jolie brune, répondant au nom d'Aleen, lui a volé son cœur et l'a emporté avec elle lorsqu'elle a quitté ce monde.

MessageSujet: Le Rôdeur, la Mercenaire et le Truand • [FB - Isveig]   Ven 3 Nov 2017 - 8:40


Flashback - Feat Isveig
Le Rôdeur, la Mercenaire et le Truand
L
es rayons du soleil couchant parvenaient à percer par endroits les feuillages, encore denses malgré l’automne qui s’annonçait, dessinant ça et là des flaques lumineuses qui oscillaient sur le sol moussu au rythme d’une brise légère. Au milieu des arbres, son cheval attendant tranquillement à quelques pas de lui, Aelan scrutait le sol avec attention. S’accroupissant il finit par repérer ce qu’il cherchait, des traces encore fraîches dans l’humus, laissées par l’homme qu’il pistait depuis quelques jours déjà. Il s’agissait d’un ancien corsaire d’Umbar devenu bandit de grand chemin qui, à la tête d’une petite bande de brigands, attaquait caravanes et marchands itinérants, sans que quiconque ne soit encore parvenu à lui faire obstacle.

Les rôdeurs avaient alors porté leur attention sur ses agissements et quelques uns d’entre eux étaient partis sur sa piste et celle de ses hommes, parmi eux se trouvait Aelan. Sa mission consistait non seulement à mettre la main sur l’ancien pirate mais aussi, et surtout, à découvrir comment il obtenait ses informations. En effet de ce que le dúnadan en savait les attaques de ces brigands étaient rapides, précises et particulièrement efficaces, ne laissant pas la moindre place au hasard. Il y avait donc fort à parier que quelqu’un de très bien informer leur fournissait des indications, sans aucun doute en échange d’une part du butin, de l’argent facile en ces temps difficiles et dans ces contrées désolées de l’Eriador. Quand au reste de la bande, les autres rôdeurs étaient sur leurs traces, plus au Sud, quelque part où ces brigands attendaient le retour de leur chef avec des informations sur leurs prochaines cibles.

Avec souplesse Aelan se remit en selle avant de poursuivre sa route jusqu’aux abords d’une de ces  villes, de taille relativement modeste, comme on en trouvait nombre dans le monde des hommes, située à la croisée des chemins, faisant à la fois office de relais de route, de lieu d’échanges en tous genres, de comptoir tout aussi bien pour les marchands que les mercenaires parcourant la Terre du Milieu en quête de quelques besognes bien payées. Une ville où l’on croisait une grande variété d’individus, honnêtes paysans ou truands et où tout ou presque, licite ou non, pouvait se vendre et s’acheter, un endroit idéal pour trouver des renseignements. Pour le dúnadan pas le moindre doute, c’était bien ici que le corsaire devait rencontrer son informateur ce soir-là.

Ael laissa Carán dans une écurie située à l’entrée de la ville afin qu’il soit nourrit et s’y repose. De son pas quasi silencieux, le rôdeur explorait les rues à la recherche de l’ancien pirate. Avec le crépuscule qui s’installait les rues se vidaient doucement, les habitants regagnant leurs demeures, les voyageurs remplissant les auberges et autres tavernes d’où s’échappait un brouhaha ininterrompu. Aussi habitué à évoluer dans les lieux habités que dans les terres sauvages, Aelan n’était pas dépaysé par l’endroit qui lui rappelait par bien des aspects la ville de Bree qu’il connaissait comme sa poche.

Sa silhouette se mêlait aux ombres jusqu’à devenir presque invisible aux yeux des passants trop pressés de gagner la sécurité et la chaleur des bâtisses pour prêter une réelle attention à ce qui les entourait. Se fondre dans le décor, passer inaperçu était devenu une seconde nature chez le rôdeur, tant et si bien qu’il n’avait même plus vraiment besoin d’y penser, toute sa concentration allant à la recherche du chef des bandits.

Le temps filait mais le dúnadan savait que la patience était sa meilleure alliée dans ce type de mission, ça et sa détermination farouche. Cela prendrait le temps qu’il fallait mais il finirait par retrouver son homme, et pour ce faire il se fiait volontiers à son instinct et ses sens plus aiguisés que la moyenne. Et cela s’avéra payant car au bout d’un moment, au détour d’une rue étroite, Ael reconnut nettement la silhouette de celui qu’il pistait se découpant dans l’obscurité qui s’épaississait doucement.

L’homme marchait d’un pas tout aussi déterminé que prudent, visiblement sûr de son chemin mais méfiant, réflexe sans nul doute hérité de son ancienne vie. Maintenant qu’Aelan avait mis la main sur l’ancien corsaire il s’agissait de rester aux aguets afin de ne pas se faire repérer ni le perdre de vue en attendant qu’il prenne contact avec son informateur.




©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2510-aelan-o-rodeur-du-nor http://lonelymountain.forumactif.org/t2542-aelan-o-amis-connaissances-compagnons-de-route-cie#42853 http://lonelymountain.forumactif.org/t2543-aelan-o-voyages-et-aventures
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Le Rôdeur, la Mercenaire et le Truand • [FB - Isveig]   Ven 3 Nov 2017 - 12:07




Le rôdeur, la mercenaire et le truand

Aelan & Isveig


La journée avait été fraîche, par un automne particulièrement capricieux. Cela ne dérangeait pas Isveig qui était d'origine des terres glacées du Nord de l'Eriador quand ici l'on entendait les dents claquer au coin des ruelles et les jurons maudissant le froid. Isveig se sentait bien plus à l'aise par de basses températures, comme un parfum familier flottant dans l'air de paysages chaotiques et indomptables. Un soupir passa ses lèvres, une nuée blanche s'éleva vers le ciel dépourvu de nuages. La nuit allait être suffisamment claire pour ne pas avoir besoin de plisser des yeux et ce serait plus utile pour sa traque. Elle plongea ses doigts dans une pâte noire et épaisse pour s'en mettre sur le visage, sur le contour de ses yeux et annihilant tout trait trop fin et trop juvénile qui pouvait lui valoir quelques remarques et qui éviterait ainsi tout débordement de colère de sa part. Gamine, sale gosse, Isveig était loin d'avoir 15 ans mais semblerait il qu'aux yeux des autres elle doit toujours trop jeune. Un contraste parfois grinçant quand l'on voyait ses activités.

Ses couteaux affûtés et rangés dans ses multiples fourreaux constituant son armure de cuir, Isveig étouffa le feu de camp pour user de la pénombre maintenant. Elle n'avait pas dormi depuis de longues heures mais elle n'était plus à même de dormir avec la concentration nécessaire à sa tâche. Elle quitta son point de campement, évoluant tel un animal nocturne entre les arbres jusqu'à se pointer dans ce village doucement en train de s'endormir. Personne ne devait la voir, personne ne devait être en mesure de la décrire car c'était un village par lequel elle passait souvent. Sa cible s'y trouvait ce jour là par un malheureux hasard, un corsaire d'Umbar, peu lui importait ce qu'il était, on lui avait proposé gros pour sa mort et elle comptait toucher chaque pièce d'or de cette foutue prime pour se racheter des armes.

Sa gracile silhouette se fit discrète au détour des rues pavées et humides, la lune seule aurait pu trahir sa présence par sa clarté projetant son ombre menaçante sur les maisonnettes. Elle disparaissait soudainement au passage de deux joyeux lurons se dirigeant à la taverne, accolée contre un mur dans l'obscurité totale. La jeune femme continua son pistage, elle savait dans quelle auberge il résidait et elle savait aussi que ce boucanier ne résisterait pas à l'appel de l'alcool et des filles de joie ce soir. Si prévisibles ces pirates. Isveig se posta dans un coin et n'attendit que quelques minutes avant d'apercevoir sa dégaine sortir de l'auberge avec déjà quelques semblants d'ivresse dans sa démarche. Trop facile, il ne serait assurément pas sur ses gardes et elle pouvait donc le suivre dans qu'il se croit suivit. La jeune femme réapparu donc, veillant sur ses arrières en ayant emboîté le pas derrière l'homme. Elle gardait distance raisonnable mais sa démarche assurée aurait pu trahir qu'elle n'était pas en train de faire une sympathique balade sous la Lune. La jeune femme sorti l'un de ses couteaux, préférant sa discrétion à celle de son épée pour le moment.

Cela ne devait jamais durer longtemps, alors elle attendit le moment opportun pour le coincer quand il passa dans la pénombre, une nouvelle fois pour disparaître avec sa cible. La lame logée à sa carotide quand sa main gantée lui coupa le souffle à même sa bouche pour étouffer ses cris de surprise, elle l'entraîna avec lui dans le coin qu'elle avait repéré la veille. Une forge abandonnée après le récent décès de son propriétaire. Elle s'y engouffra avec lui dans un silence presque parfait et referma la porte derrière eux. Isveig n'était pas une personne très grande mais elle avait suffisamment de force pour faire plier un homme. Quoi que celui-ci vacillant par le degré d'alcool n'avait pas le choix que de suivre sa chute. Oh il avait essayé de résister en accrochant les bordures de la porte, mais d'un coup sec elle l'en avait extrait. Puis elle l'avait entraîné avec elle en ayant juré avoir aperçu une ombre la suivre. De la concurrence ? Un garde ? Dans le cas du doute, Isveig ne tua pas l'homme sur le coup mais une nouvelle fois l'entraîna avec elle dans un coin sombre de la forge. Elle l'attacha solidement après l'avoir assommé et resta accroupie dans l'ombre pour vérifier si elle n'avait pas été victime d'hallucinations. Dans le doute, elle avait sorti son épée et attendit qu'une éventuelle présence se trahisse d'elle même. Dans le cas contraire elle n'aurait qu'à assassiner l'homme qu'elle était venue chercher et s'en aller dans demander son reste.



Revenir en haut Aller en bas

avatar
♦ PSEUDOs : Loo • Mimi
♦ MESSAGES : 419
♦ RÉPUTATION : 367
♦ AVATAR : Lorenzo Richelmy
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Dúnadan du Nord
— ORIGINAIRE DE : Il est né dans le nord de l'Eriador.
— ÂGE DU PERSO : Aelan a presque 90 ans mais il en paraît tout juste 30.
— RANG SOCIAL : Modeste
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guerrier, archer, messager, escorte, chasseur, pisteur, éclaireur,... Tout dépend de ce qu’on lui demande. Il a également quelques connaissances de base dans l'art de la guérison.
— ARMES DU PERSO : Qu'il soit à cheval ou bien à pied son arme de prédilection est l'arc. Le sien, de très belle facture, est à double courbure, le rendant à la fois court et puissant. Il manie également parfaitement son épée à lame courbe et possède une dague elfique, offerte par son père et dont la jumelle appartient à son frère, et deux couteaux basiques.
— VOYAGE AVEC : Son petit cheval alezan, Carán, et Gael, un chien-loup au pelage pâle. Parfois son frère Alastar et quelques Rôdeurs. Enfin de temps en temps il lui arrive de faire un bout de route avec les personnes qu'il croise au fil de ses voyages.
— AMOUREUSEMENT : Autrefois une jolie brune, répondant au nom d'Aleen, lui a volé son cœur et l'a emporté avec elle lorsqu'elle a quitté ce monde.

MessageSujet: Re: Le Rôdeur, la Mercenaire et le Truand • [FB - Isveig]   Lun 5 Mar 2018 - 12:27


Flashback - Feat Isveig
Le Rôdeur, la Mercenaire et le Truand
A
u bout d’un moment le pirate finit par s’arrêter, Aelan l’imita toujours tapi dans l’ombre à bonne distance. L’homme jeta un œil autour de lui avant de contourner ce qui ressembler à une vieille grange, il laissa sa main courir sur le mur jusqu’à stopper net son geste. Le rôdeur fronça les sourcils, son excellente vue et la nuit claire lui permettaient de suivre le manège de l’autre d’où il se trouvait. Le brigand déchaussa sans difficulté une des pierres du mur. Plongeant sa main dans le trou sombre qu’elle laissa apparaître, il en extirpa ce qui semblait être un petit parchemin. C’était donc ainsi qu’il obtenait ses renseignements en toute discrétion. Ael retint un soupir, cela n’avançait en rien son affaire, l’homme avait ses informations mais lui point d’informateur.

Le corsaire ne s’attarda guère et fila rapidement dans les rues sombres jusqu’à gagner une taverne bruyante. Le rôdeur ne le lâcha pas d’une semelle, tant pis il lui fallait intercepter cet homme même si sa mission n’était pas menée à son terme complet, pour l’instant. A l’abri des regards il guetta un moment l’entrée de l’établissement avant que la silhouette de son homme ne se découpe à nouveau dans l’encadrement. Aelan plissa des yeux, sa démarche semblait bien moins assurée que plus tôt. L’alcool n’y était sans doute pas pour rien, en bon pirate il avait dû dignement fêter la perspective de nouvelles richesses promises par ses nouvelles et prochaines cibles.

La boisson avait altéré la méfiance de l’autre, le dúnedain, immobile, le suivit un instant des yeux. Une question le taraudait, où diable allait donc ce brigand ? Profiter de l’air nocturne pour cuver son vin ?

Soudain quelque chose le fit tiquer, il lui sembla déceler un mouvement dans les ombres, infime, rapide, puis plus rien. Un doute l’assaillit, et il était rare que cela arrive. Etait-ce un tour de son imagination ? Il attendit encore, jusqu’à ce que le pirate tourne à un angle de la rue et se lança à son tour, d’un pas feutré, souple, glissant presque sur le sol tel un félin en chasse.

Non ses sens ne l’avaient pas trompé, de loin il distingua à nouveau un mouvement, une ombre, presque aussi impalpable qu’un spectre, tantôt tout à fait invisible dans l’obscurité tantôt à peine perceptible rendant impossible toute identification. De toute évidence il n’était pas le seul en traque ce soir et les deux chasseurs convoitaient la même proie, les choses se compliquaient. Tout à coup l’ombre fondit sur le pirate en une attaque rapide, sûre et précise avant de l’entraîner promptement et sans un bruit dans la pénombre.

Ironie du sort, Aelan allait finalement devoir, contre toute attente, voler au secours de l’homme qu’il pourchassait. Il ne manquerait plus qu’il se fasse assassiner sous son nez ! Prestement il bondit hors de sa cachette, tout en dégainant. Il se glissa à l’intérieur d’une bâtisse, qui ressemblait être une grange d’artisan, où il lui semblait avoir vu disparaître l’ancien corsaire.

A l’intérieur la pâle lumière lunaire ne filtrait que très peu, le rôdeur demeura immobile le temps que ses yeux s’accommodent à cette obscurité plus épaisse. Tous ses sens aux aguets et lame au clair, il était prêt à en découdre au besoin. La prudence était de mise car il n’avait pas la moindre idée de qui se trouvait face à lui ni de la résistance qu’il risquait de rencontrer.

Pas le moindre bruit ni le plus infime mouvement, pourtant une tension latente planait. Le dúnedain savait que là, quelque part, tapie dans l'obscurité, se cachait l’ombre qu’il avait aperçu plus tôt. Par chance pour lui il n’y avait qu’un seul accès au bâtiment. Aelan prit l’initiative il se redressa et sortit de l’ombre, dos presque collé à la porte, afin d’éviter toute attaque venant de ce coté là, et l’épée à la main, bien en vue. Il coupait ainsi la seule retraite possible, prenant néanmoins le risque, calculé, de se mettre à découvert, mais il fallait inciter l’autre à se montrer à son tour et ainsi éviter une éventuelle embuscade qui, vu la configuration des lieux, tournerait probablement vite à son désavantage. La détermination d'Ael était inébranlable, il était exclu qu'il quitte les lieux sans le corsaire en vie ou alors personne ne quitterait cet endroit.

"Montrez-vous", lança t-il d'une voix calme.



©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2510-aelan-o-rodeur-du-nor http://lonelymountain.forumactif.org/t2542-aelan-o-amis-connaissances-compagnons-de-route-cie#42853 http://lonelymountain.forumactif.org/t2543-aelan-o-voyages-et-aventures
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le Rôdeur, la Mercenaire et le Truand • [FB - Isveig]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Rôdeur, la Mercenaire et le Truand • [FB - Isveig]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amon, l'Elfe insignifiant [Rôdeur, Mendiant]
» Wicaemas Lothalia [Mercenaire]
» jeune rôdeur du nord
» Funeste [Mercenaire & Roublarde]
» Présentation Valouse [Rôdeur]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Eriador-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.