AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Festivités... mais... pourquoi déjà ? [RP de groupe]

Partagez | 
 

 Festivités... mais... pourquoi déjà ? [RP de groupe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
♦ PSEUDOs : Tata Grillade de La Fougère
♦ MESSAGES : 92
♦ RÉPUTATION : 160
♦ AVATAR : Matt Smith
♦ DC & co : Endriad / Diema Hiima / Ash / Fili
♦ DISPONIBILITÉ RP : ~ A discuter

— RACE DU PERSO : Hobbit
— ORIGINAIRE DE : La Comté, évidement...
— ÂGE DU PERSO : 42 ans
— AMOUREUSEMENT : La science... Ah pardon, Bertille, bien sur.

MessageSujet: Festivités... mais... pourquoi déjà ? [RP de groupe]   Lun 4 Juin 2018 - 20:44



Les hobbits étaient des créatures fabuleuses. Outre leur physionomie d'une bonhomie attachante, on pouvait toujours compter sur eux pour faire bonne chère à la moindre occasion. Ce n'était jamais avare, jamais chiche, jamais snob ou pompeux non plus. Et chacun était bienvenue tant que son humeur était à la fête. Nul besoin d’invitations, sitôt qu’on parlait à l’un, la nouvelle circulait à une vitesse rarement égalée, et ce même par les plus véloces destriers des hommes ou des mages. La missive hobbite était un sport de compétition croyez le bien, beaucoup d’étranger furent surpris d’en apprendre d’avantage sur eux même avant même d’avoir posé pied à terre que dans le reste de leur vie. Tout ça pour dire que, bien que si trente étaient prévus, on en comptait le double le jour venu en cas de disette. Fort heureusement, chacun, ou presque, avait la bienséance et l’habitude de contribuer à un buffet splendide autant qu’au reste des festivités.

Il faisait bon en ce début de soirée, sous le grand chêne illuminé de milles feux, pas de brise à l’horizon, ni une goutte de pluie dans l’air. Les incantations de la vieille Belladona avaient dû faire fuir de terreur les intempéries de toutes sortes. Mais pourquoi donc étaient-ils donc réunis ce soir là au juste ? Ah ça, peu le savait réellement car l’information avait tant transité de bouches en oreilles que les réponses à cette question différaient sensiblement selon l’interrogé. Qu’importe au fond car une atmosphère d’allégresse ressemblait la vaste troupe de 7 à 77 ans, plus et moins, autour de grandes tables décorées de bougies et de fleurs, de couverts disparates, et de chopines et d’assiettes bariolées déjà bien remplies. L’estrade de fortune avait attiré les musiciens, pas les plus doués certes, mais les plus dévoués, sans aucun doute. Les pieds s’agitaient déjà plus bas pour faire honneur à cette joviale cacophonie. Tant qu’il y avait du rythme, c’était bon pour danser, pour les plus forcenés adaptes de cette discipline en tout cas. Ils étaient  venus en nombre ce soir.

Près du buffet et un verre à la main se tenait Berty, qui acquiesçait avec une moue de contrariété assez palpable. Enfin, palpable par certains qui lui jetaient des regards peu discrets en passant à coté, avant de lui adresser un sourire compatissant, un brin moqueur cela-dit. Son interlocuteur, qui avait déjà l’air d’être éméché, frappait par intermittence son épaule en rigolant à gorge déployée, éclaboussant mine de rien une bonne partie de sa choppe sur le costume propre de Berty. Bientôt il risquait de se noyer dans ses vêtements autant que dans le flot de pitreries indigestes du rouquins qui lui tenait le pied depuis bientôt un quart d’heure. C’était déjà trop quand on connaissait un peu l’énergumène. Toutes les piques que lançait Berty retombaient comme une pièce monté ratée suintant mollement au soleil. Qu’il était bête, le bougre. Comment faisait donc sa femme pour le supporter depuis 23 ans, 5 mois, 2 semaines et 3 jours ? Remarquez qu’elle s’était très vite carapatée dans la foule en lui laissant son époux sur les bras… Remarquez aussi qu’à par mettre le repas sur la table, elle n’était pas souvent chez elle non plus.  

Vite, il lui fallait un échappatoire ! C’est alors quand observant par dessus l’épaule du sexagénaire il repéra une tête plus que familière un peu plus loin, au pied de l’estrade. Un petit sourire éclaira le visage blasé de l’inventeur une longue seconde. Pas besoin de s’inquiéter d’être repéré, l’andouille est aussi myope qu’idiot de toute façon. Ca lui semblait être une excuses suffisante pour laisser l’autre zouave en plan, ou plus vraisemblablement se trouver une autre victime à importuner avec ses blagues grossières et les amourettes de ses lapereaux. Tout un programme ! « Excusez-moi mon brave, mais je viens de voir quelqu’un avec qui je dois régler une affaire trèèèèès urgente, trèèèèès importante, et trèèèèès confidentielle. » Et sur ces simples mots très appuyés qui désarçonnèrent une demi seconde son interlocuteur, Berty fila tous pieds devant vers le coin de l’estrade. « Une histoire de cuissots, hein ! » Brailla l’autre, mais Berty ignora le rire gras qui s’en suivit alors qu’il zigzaguait déjà entre les danseurs. Il arriva comme une fleur, les bras étrangement en l’air et les jambes dans un angle assez peu conventionnel. Il avait sauvé sa bière dans gesticulations dangereuses des danseurs, là était le principal. C’était surtout un soulagement de se trouver là. « Tu ne le sais probablement pas, mais tu viens de sauver ce qu’il me reste de cervelle. » Rassemblant ses membres dans une posture plus normale, Berty tamponna finalement sa chemise et son veston avec un mouchoir sorti d’une poche intérieure. « Je ne savais pas que tu serais là… Enfin… Je ne savais pas non plus que je serais là ce soir, jusqu’à y être. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 23
♦ RÉPUTATION : 86
♦ AVATAR : Anne Hathaway
♦ DC & co : Rae, Elea, Carmen, Selen, Farshad
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Hobbit
— ORIGINAIRE DE : Bourg de Touque
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : moyen
— MÉTIER PRATIQUÉ : fermière
— ARMES DU PERSO : les griffes du chat
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : les Hobbits et son mari
— VOYAGE AVEC : parfois elle va à Bree avec Dandelion
— AMOUREUSEMENT : mariée à Dandelion depuis deux ans

MessageSujet: Re: Festivités... mais... pourquoi déjà ? [RP de groupe]   Mar 5 Juin 2018 - 14:46


Festivités

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Hobbitland

C'était une robe qui lui rappelait le printemps par ses couleurs lavandes. A chaque fois qu'elle touchait ce tissu, elle avait l'impression de passer sa main à l'extérieur d'une charrette pour caresser des fleurs au passage par une chaude après-midi. Violette l'avait cousu elle-même, elle se plaisait à dire que chaque robe qu'elle faisait avait une anecdote derrière. Et là, ça lui rappelait des moments heureux et simples de son enfance. C'était donc parfait pour une petite fête où les hobbits se regroupaient pour rire, danser et chanter ensemble, ça allait lui faire le plus grand bien à elle et son Dandelion aussi car depuis le début de la semaine, ils n'avaient cessé de travailler et n'avaient pas réellement pris le temps de s'amuser un peu. Elle avait mis dans ses cheveux les rubans qu'il lui avait offerts pour son anniversaire et après s'être préparée, la Hobbite avait rejoint son époux qui devait l'attendre.

Un large sourire illumina son visage, elle vint lui voler un baiser et l’entraîna par la main dans un petit rire amusé.

« Vite ! Ça a déjà commencé ! »

Ils quittaient leur trou, leur petit nid douillet, leur foyer heureux pour se rendre vers les festivités. Il n'y avait qu'à suivre les quelques autres retardataires sur le chemin, qui venaient en famille, entre amis, en couple, il y avait absolument de tout et tout le monde venait se réunir pour un instant chaleureux. Violette a toujours aimé les fêtes, depuis petite parce que c'était dans ce genre de rassemblement qu'elle y avait rencontré ses amis et il s'y passait toujours des choses amusantes. Sans compter le buffet, tout un tas de bonnes choses à grignoter que les gens emmenaient avec plaisir et pour partager. Violette n'avait pas le talent de Dandelion pour la cuisine, alors elle ramenait quelques baies à grignoter, des cerises et du raisin qui venaient de leur petit jardin et qu'elle avait fait pousser avec grande attention.

Ils arrivèrent sur la place et Violette repéra assez vite Berty, son grand frère qui venait à sa rencontre. C'était toujours un vrai plaisir de le voir, et elle ne fut pas étonnée de l'entendre dire qu'elle lui sauvait quelque peu la mise d'une compagnie non désirée. Il lui arrivait toujours tant d'aventures à lui qu'elle avait souvent eu l'envie d'en faire un livre. Elle l’appellerait « les aventures désastreuses de Berty le Hobbit » et ça ferait sans aucun doute un grand succès. Pour l'heure, Violette s'empressa de le prendre dans ses bras pour le saluer, elle l'avait toujours beaucoup aimé et elle était vraiment heureuse de pouvoir aussi compter sur sa présence ce soir. Puis elle le relâcha et lui adressa un large sourire tout en détaillant son allure. Ce qu'elle aimait chez Berty, c'est qu'il était unique en toutes occasions, elle avait d'ailleurs assez reprisé de ses vêtements pour savoir quand il faisait un effort vestimentaire ou pas.

« Ça aurait été dommage de pas venir, tu es très élégant, Bertille va adorer ! »

La hobbit lui adressa un petit sourire narquois avant de se rendre compte de l'arrivée de quelqu'un d'autre.

« Hey ! Ça fait longtemps qu'on ne s'est pas vus ! Comment vas tu ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2889-violette

avatar
♦ PSEUDOs : Sybille
♦ MESSAGES : 64
♦ RÉPUTATION : 138
♦ AVATAR : Aylin Tezel
♦ DC & co : Brogar et Eodhan
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Hobbit
— ORIGINAIRE DE : Bourg de Touque
— ÂGE DU PERSO : 30 ans
— RANG SOCIAL : Moyen
— MÉTIER PRATIQUÉ : Fleuriste, elle a un petit commerce qui vient d'ouvrir, mais fait aussi les marchés et prend des commandes. Elle fournit aussi des fleurs a son frère.
— ARMES DU PERSO : Ses ongles et ses dents
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Sa famille
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas
— AMOUREUSEMENT : Un petit béguin sans importance

MessageSujet: Re: Festivités... mais... pourquoi déjà ? [RP de groupe]   Mar 12 Juin 2018 - 17:49


~ Féstivités ~

Les éclats de rires d’Iris résonnaient presque en harmonie avec la musique alors qu’elle tourbillonnait au milieu des hobbits dansant. Comme toujours, elle avait été une des premières sur la piste de danse sautillant sur ses pieds, tournant sur elle-même dans des envolés de jupons vaporeux.

La jeune femme avait été déjà présente avant le commencement de la fête, apportant les arrangements floraux qui lui avaient été commandés pour décorer l’espace au milieu des lampions. Ensuite, elle avait été séquestrée par sa grand-mère qui comme avant chaque festivité lui mettait le grappin dessus. Bon, elle se laissait faire en réalité pour faire plaisir à la vieille hobbite qui se régalait de jouer à la poupée et de transformer sa « souillon en princesse ». Elle avait donc pesté sans réelle conviction et n’avouerait jamais qu’elle appréciait réellement les attentions de sa grand-mère. Iris était sortie comme toujours, métamorphosée. Ses cheveux tombaient en de gracieuses boucles noires sur ses épaules, quelques mèches de devants délicatement enroulées pour dégager son visage. Elle portait une de ses rares robes habillées, blanche et couverte de bougeons brodés et un corset où les bourgeons fleurissaient dans des arabesques rouges. Des jupons donnaient du volume et voletaient au moindre mouvement quand elle dansait. Elle avait rajouté sa touche personnelle en piquant de nombreuses fleurs dans ses cheveux.

Dès que les premières notes de musiques avaient résonnées, elle s’était lancée pour danser au bras de n’importe qui. Elle n’avait pas besoin d’alcool pour être désinhibée alors qu’elle dansait un grand sourire aux lèvres, passant de hobbit en hobbit aux rythmes de la musique. Son rire éclatait régulièrement quand son partenaire la faisait tourbillonnait vivement ou si un mouvement maladroit de son cavalier la faisait trébuchée. Un bon niveau de danse n’était pas nécessaire pour danser avec elle, elle se régalait dans tout les cas…même si elle était bien incapable de dire dans quels bras elle était passée. Bon, elle visait bien les bras forts d’un charmant fils de meunier, mais il ne semblait pas se trouver dans la masse de danseur.
A un moment donné elle crue apercevoir Berty qui slalomait entre les danseurs dans une démarche étrange, mais visiblement efficace. Elle en aurait bien profité pour le voler et l’obliger à danser avec elle, mais il eut la vie sauve, car il réussit à quitter la piste avant qu’elle puisse le rejoindre.

Elle passa dans de nouveaux bras et refit un tour de la piste, avant que son partenaire la fasse chavirer en arrière tenant ses hanches d’une main pour la stabiliser tout en se courbant au-dessus d’elle. Elle éclatât de rire en se retrouvant le visage complétement en arrière, presque à l’envers et les yeux pétillants. C’est dans cette position qu’elle se rendit compte qu’elle se trouvait toute proche d’un petit groupe particulier.

« Bonjour la famille ! Vous allez bien ?!» elle s’écriât, les yeux pétillants, toujours basculée en arrière, sans se préoccuper le moins du monde du hobbit au-dessus d’elle qui venait clairement d’échouer dans sa tentative de rapprochement.

Elle n’eut pas le temps d’avoir une réponse alors qu’elle était redressée, riant encore une fois, avant d’être entrainée plus loin par son cavalier, inconsciente du fait qu’il n’était pas prêt à lâcher l’affaire…menfin, ça ne dura pas longtemps avant qu’elle se retrouve mécontente. La musique avait changé et la danse ne permettait plus d’aisément changer de cavalier. Fermement maintenue par une main sur sa hanche et une autre tenant la sienne, elle ne pouvait pas s’échapper facilement. Bon, une danse entière avec un hobbit…quel était son nom déjà ?...ce n’était pas si mal que ça…ou pas…Ca ne pris pas longtemps à la jeune hobbit pour être lassé de son cavalier un peu trop collant. Ses rires étaient passés et ses yeux cherchaient frénétiquement une échappatoire sans écouter ce que le hobbit lui racontait. Elle essaya de se rapprocher de sa famille pour fuir, mais le hobbit faisait attention à bien mener la danse loin d’eux. Dès qu’elle réussit à capter le regard de l’un d’eux elle tentât d’articuler un « Au secourt ! » silencieux. Mais il fallait qu’elle s’échappe ! Et vite ! Ha ! Là ! Des cheveux roux ! Elle les reconnaitrait n’importe où !

« Gaga ! Mangouste !» elle s’écriât en passant à côté d’elle, criant le nom de code du plan « prétendant-collant » avant de s’arracher littéralement des mains du hobbit surpris pour se jeter dans les bras de sa meilleure amie et l’entrainer immédiatement dans une danse tourbillonnante pour s’éloigner du jeune homme en profitant de sa stupéfaction. Cette technique marchait à tous les coups !
Iris rit avec son amie, comme à chaque fois que le plan fonctionné avant de tourner à plusieurs reprises, juste pour le plaisir de danser entres elles, jusqu’à se retrouver vers le groupe de la famille. Elle relâcha alors Garance, riant toujours tout en tentant de récupérer sa respiration après un trop grand nombre de danses énergiques, un grand sourire dirigeait vers les hobbits présents.

« Pfiiiiou ha… pfiouuu… » elle s’éventât avec sa main. « J’ai cru que je ne m’en sortirai jamais ! Merci Garance ! Alors vous vous cachez dans un coin tous?»

Elle attrapa une des fleurs dans ses cheveux avant de la glisser sans cérémonie dans la chevelure rousse de Garance, sans lui demander son avis bien sûr, avant d’en sortir une autre pour la tendre en souriant à Violette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2894-iris-touque-a-fleur-d http://lonelymountain.forumactif.org/t2895-iris-touque-liens http://lonelymountain.forumactif.org/t2898-iris-touque-rp-ouverte-aux-propositions#48282

avatar
♦ PSEUDOs : Loupillon
♦ MESSAGES : 24
♦ RÉPUTATION : 64
♦ DC & co : Thorin, Destan et Bartholomew
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Un hobbit aux pieds velus.
— ORIGINAIRE DE : La belle et verdoyante Comté
— RANG SOCIAL : Artisan, on peut donc le considéré comme aisé.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Boulanger-pâtissier en premier lieu, mais il oscille aussi vers la confection de bonbon ou d'une nouvelle forme de dessert qu'il a décidé d'appeler "glace".
— ARMES DU PERSO : Sa pelle à pain ou son fouet à pâtisserie, mais il ne s'en sert pas réellement comme une arme.
— VOYAGE AVEC : Biscotte son poney, ou alors son épouse Violette. Etant un hobbit cependant, il ne voyage pas tant que cela, sauf si ses déplacements dans les divers quartiers de la Comté sont considérés comme des voyages.
— AMOUREUSEMENT : Marié à sa douce Violette depuis peu !

MessageSujet: Re: Festivités... mais... pourquoi déjà ? [RP de groupe]   Mar 26 Juin 2018 - 11:43











Festivités...mais pourquoi déjà ?


Les fêtes n’étaient pas des évènements rares dans la Comtée. Elles étaient d’ailleurs si nombreuses et si appréciées qu’elles donnaient l’impression que la moitié des Cantons y était invitée à chaque fois. Dandelion ne savait d’ailleurs même pas ce qu’ils fêtaient en ce soir-là, tous rassemblé sous l’arbre des fêtes. Cela allait être une belle soirée et il était heureux de pouvoir en profiter avec Violette. Ils allaient sûrement croiser bon nombre de leurs amis ou membres de leur famille, plus ou moins étendue et converser, s’amuser et partager un repas avec eux. Pour le moment il attendait que son épouse le rejoigne, il patientait en regardant ses poils de pieds lorsqu’elle arriva enfin.

Violette était magnifique dans sa robe aux couleurs des brins de lavandes. Il l’avait vu la coudre pendant des jours et le résultat valait le temps passé dessus. Elle était splendide et le jeune Touque était certains d’avoir à son bras la plus jolie Hobbit de la soirée. Il la ferait tournoyer à son bras dans des gigues endiablées, leur permettant de se défouler un peu et surtout profiter d’instants à deux. Ils travaillaient dur tous les deux et il n’était pas toujours aisé pour les jeunes époux de trouver du temps pour s’amuser ou même se reposer. Elle l’avait ainsi rejoint, tandis qu’il l’attendait dans son plus beau veston, les manches accrochées avec les boutons offert par sa douce Violette pour son anniversaire. Son épouse lui vola un baisé et comme à son habitude, elle l’entraîna avec vivacité vers leur rendez-vous. Ils croisèrent bon nombre de hobbits en chemin qu’ils saluèrent plus ou moins rapidement. Le pas de Violette étant preste Dandelion ne pouvait se permettra de traînasser. Evidemment il faisait attention, portant avec Violettes quelques baies et fruits à déguster, lui avait déjà fait livrer divers pains et pâtisserie dans la fin de l’après-midi qui avaient été spécialement commandé pour la fête en question. Il était aussi pressé qu’elle de découvrir l’ambiance de la fête et les convives qui y seraient.
Lorsqu’ils arrivèrent à l’arbre des Fêtes, nombreux étaient les hobbits déjà présents et il n’était pas aisé de se frayer un chemin dans la foule. Violette qui avait repéré son frère ainé les guida vers lui. Dandelion s’était empressé de déposer les victuailles apportées sur une table non loin et s’empressa de saluer Ethelbert à la suite de son épouse. Cette dernière répondit à son frère en vantant son élégance et en mentionnant le nom d’une Hobbit. Dandelion ne souhaitant se mêler de quoique ce soit, répondit simplement :

« Ravi de te voir-là en tout cas et j’espère avoir le plaisir de t’offrir un verre avant que tu ne files. »

Il savait que Berty n’était pas le plus friand des soirées aux conversations incessantes et inintéressante, Dandelion pouvait au moins se targuer d’éveiller l’intérêt du frère de Violette et trouver grâce à ses yeux. Ce qui n’était pas le cas de tous, bien au contraire. Leur trio familial fût néanmoins interrompu par l’apparition soudaine d’Iris, sa sœur, du moins ce qui lui ressemblait puisqu’elle se trouvait la tête en bas et les joues rougies d’avoir déjà tant dansé. Il lui adressa un large sourire alors qu’elle leur demandait comment cela allait. Dandelion s’était entrepris de lui répondre mais déjà sa cadette se faisait enlever, ainsi sa bouche reste entrouverte bêtement.
Un hobbit passa avec des chopines de bière et Dandelion se saisit de trois d’entre-elles. Celle de Berty étant quasiment vide il n’en refuserait pas un de plus et il fallait bien, que Violette et lui se désaltèrent de leur longue marche pour venir jusqu’ici. Bientôt ils habiteraient plus proche de Hobbitbourg, ils emménageraient dans un smial et peut-être d’ici quelques années des petits pieds viendraient résonner dans les couloirs et couvrir les chants des oiseaux de leurs rires. Il trinqua avec ses compères et prit une belle lampée, laissant ses yeux se promener sur la foule. Il inviterai bientôt Violette à danser et il la ferait tournoyer à son bras comme Iris l’avait fait avec le jeune hobbit qui l’accompagnait, du moins avant qu’elle ne chercher à s’en dépêtrer, après tout, il connaissait fort bien sa sœur et elle n’allait pas se laisser ainsi tenir la jambe par un hobbit trop encombrant.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
♦ PSEUDOs : Cookie Monster
♦ MESSAGES : 17
♦ RÉPUTATION : 31
♦ AVATAR : Sam Heughan
♦ DC & co : Dwal, Fraia, Csiasan
♦ DISPONIBILITÉ RP : ~ A discuter

— RACE DU PERSO : Hobbit
— ORIGINAIRE DE : Comtée
— ÂGE DU PERSO : 48 ans
— MÉTIER PRATIQUÉ : Cultive plusieurs sortes d'herbes à pipe
— AMOUREUSEMENT : Ses plantes

MessageSujet: Re: Festivités... mais... pourquoi déjà ? [RP de groupe]   Sam 18 Aoû 2018 - 19:24




Tobold n'était jamais trop en reste lorsqu'il s'agissait des fêtes de villages et des festivités en général. Mais cette fois-ci, il était arrivé spécialement tôt, car un des jeunes Sanglebuc, blessé à l'épaule, lui avait demandé de l'aide pour mettre en place les lieux, lorsqu'il l'avait croisé par hasard. Tobold ne pouvant décemment le laisser souffrir inutilement avait donc prêté main forte pendant quelques heures, afin de le laisser se reposer. C'était un fait dont il se félicitait à présent, puisque l'autre hobbit semblait parfaitement remis, et pouvait faire danser et tourner les demoiselles du coin sur la piste de danse. Heureux d'avoir pu participer à cette fulgurante guérison, notre Piedblanc s'en donnait doublement à coeur joie en dansant lui aussi, souriant de toute ses dents blanches.

L'activité l'avait fort utilement tenu hors de portée du bar jusque-là, au soulagement de certains (mais à la tristesse des plus espiègles, peut-être). Cependant, il se détacha de la masse vibrante et tourbillonnante de ses compères danseurs à la vue d'une jeune femme qu'il connaissait bien. Il aimait sa soeur presque autant qu'il aimait s'occuper de ses plantes. Eglantine était à ses yeux belle, élégante, raffinée, intelligente. C'est donc tout naturellement qu'il se glissa vers elle pour entamer une discussion, qui dura plusieurs minutes avant qu'elle ne lui demande s'il voulait bien aller lui chercher un verre de vin de pêche, car sa gorge était sèche tant elle avait grand soif. Bien sûr, le bougre s'exécuta, se rapprochant du buffet pour trouver la liqueur convoitée. Tablée qu'il parcourut intégralement dans un sens, puis finalement dans l'autre, se trouvant fort marri de ne point y voir l'objet de la requête de sa soeur. Pas de vin de pêche, mais bien des pêches, et du vin. Les premières furent donc rapidement mariées au second, dans l'espoir de faire sourire Eglantine plutôt que de l'attrister par l'annonce de cette absence.

Cependant, pendant qu'il fabriquait son cocktail fruité, la jeune hobbite avait eu le temps de se volatiliser : elle n'était plus ni à droite, ni à gauche, ni devant, ni... non, derrière non plus ! Tobold traversa donc la place avec son verre à la main, interrogeant ici et là quelques visages familiers pour leur demander s'ils avaient vu sa chère soeur.  C'est ainsi qu'il se retrouva à traverser court au milieu d'un groupe de hobbits rassemblés en famille, s'arrêtant subitement au centre de leur cercle pour les interroger à leur tour.

« Vous n'avez pas vu Eglantine ? J'ai son verre de vin... elle a dû oublié. Ou être accaparée... »

Oublié, accaparée, oui. C'est cela.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Festivités... mais... pourquoi déjà ? [RP de groupe]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Festivités... mais... pourquoi déjà ? [RP de groupe]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mais pourquoi tout le monde s'endort ?
» Heu... J'ai jamais bu de bière, mais pourquoi pas ! [PV Silver]
» Mais pourquoi ? Je ne comprend pas. - Feat Cerfy [END]
» Tu peux être ami(e) avec une coccinelle ou une humaine, si tu veux. Mais pourquoi pas les deux en même temps ? 8D
» Une pacifiste vire agressive? Mais pourquoi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Eriador :: Comtée-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.