AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Hear me roar ▬ arkhaan [fiche validée]

Partagez|

Hear me roar ▬ arkhaan [fiche validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité

MessageSujet: Hear me roar ▬ arkhaan [fiche validée] Sam 14 Juin 2014 - 17:37




“ ARKHAAN ”
If you think this has a happy ending, you haven’t been paying attention.!
NOM&PRÉNOM ▬ Arkhaan, sans nom apparant, ou du moins n'en a jamais porté.SURNOM ▬ Aucun. Ni affectif, ni quoi que se soit d'autre. Personne ne le connait, sauf peut-être quelques villageois qui après avoir entendu parler de l’extermination de son clan, l'on surnommer "Le Miraculé".  ÂGE ▬ 36 ans PROFESSION ▬ Vagabond PATRIE, RACE ▬ Change-peau originaire du Mont-brumeux SITUATION AMOUREUSE ▬ Celibataire RANG SOCIAL ▬ Plus pauvre que pauvre LIEU DE NAISSANCE ▬ Dans une grotte au Mont-brumeux, au détour d'une forêt dense et boisée POUVOIRS ▬ Metamorphose. Arkhaan a le don de se changer en bête et non pas n'importe laquelle, en un smilodon (tigre à dent de sabre ) Il en va de même de savoir que sous sa forme humaine Arkhaan est plus fort et doué de sens accrue, tels que l'odorat et la vue, ainsi que l'ouïe, sans oublier sa capacité a voir clairement la nuit.DE QUEL COTÉ IL EST ▬ D'aucun, il ne fait que suivre son instinct pour sa propre survis GROUPE SOUHAITÉ ▬ Autres

➴ Tout sur toi baby !

VOTRE PHYSIONOMIE ▬

Forme humaine : Arkhaan n’est d’apparence qu’un homme simplement et généreusement gâté par la nature. Digne et droit, malgré un je-ne-sais-quoi de tension dans les épaules, tel un fauve au repos mais toujours prêt à bondir sur sa proie, on sentait se dégagé de ses muscles saillant des relents de supériorités en veux-tu-en voilà. Sur le haut de sa tête des cheveux sauvages, changeant, brillant. Certaines mèches, rebelles, se retournent à volontés à l’arrière de son crâne. Il ne lui est pas impossible de les peigner, sauvage certes, mais facilement domptable. En une crinière noisette, sa tignasse était un aperçu de son pelage de de bête. Même quand il était calme, on sentait chez lui une vigueur mal contenue, sous ses traits démoniaques et enjôleur il y avait un petit quelque chose d’animal, de spécial, de sauvage et d’incroyablement puissant.

Il avait un beau visage, de ceux qu’on prêterait en volonté tout honneur  aux grands seigneurs. Pas une once de mollesse dans ces joues-là, ni de graisse superflue. Sa peau hâlée suffisamment pour supporter le peu de soleil qui crossait la cime des arbres, le tout tendue sur un canevas d'os. Une mâchoire ferme, presque carnassière. Ses yeux verts, a l’affût du moindre mouvement, sous des sourcils un rien broussailleux, montrant homme de caractère, brillaient d’une lueur trouble, en demeure d’incendie et de bête féroce.

Les regarder c’était déjà y trouver mystère et terreur. Séducteur, aux lèvres fines, il possédait un charme unique, bestial, sauvage et légèrement exotique. Cette beauté mystique, il l’arborait en y rajoutant style vestimentaire classique, peaux de bêtes, tissus volés, tressés maladroitement, cousu entre eux.  Ce n’était pourtant qu’un bout d’homme comme il en existe sur cette terre. Il n’était pas petit, même plutôt grand, imposant, aux épaules larges et robustes, un torse plein de vigueur. Un reste de la bête dans son apparence humaine sans doute, trop de force à contenir qui au final se serait échappée sous sa forme faible.

Forme Animale : Parlons en de cette bête. Tout de poils et de crocs en diablerie magique, on le reconnaissait à peine pourtant il gardait sur lui une petite trace de son humanité. Ce n’était pas physique, c’était du sentiment, de la matière d’âme, on pouvait sentir grouillant sous ses poils en pagailles un petit quelque chose qui fait qu’on le distingue des autres animaux de son espèce. Si son charisme n’en reste pas moins troublé par cette soudaine transformation, Arkhaan reste un Change-Peau d’une bonne corpulence qui rendrait jaloux un bon nombre des siens. Démon de bestialité et d’appétit vorace, aux mâchoires vicieuses, qui pouvaient vous cisailler la gorge d’un trop plein de vigueur. Cette bestialité diabolique dont les yeux toujours aussi verts parvenaient à soulever les jupes des ombres, n'en restait pas moins incontrôlable. Tous ses sens étaient en éveillent. Être change-peau apportait tout de même quelque avantage que les humains ne pourront jamais posséder. C’était un plus permanent qui gardé toujours les potentiel victimes en alerte, car même les animaux savaient les distingués des véritables bêtes qui peuple ce monde.  Tout de fourrure brune virant aux blanc quand l'hiver vient, au pelage d'une douceur troublante, ténébreux, tel une ombre, sa mâchoire à demi-long et ses oreilles rondes, frémissantes au moindre bruit, lui faisait atteindre une taille de plus d'un mètre trente au garrot.

VOTRE STYLE VESTIMENTAIRE ▬ Arkhaan n'a jamais vraiment côtoyer les hommes de près, tout ce qu'il connait est la simple fourrure chaude de ses proies et peut-être quelques vêtements trouvés ici et là, près de carcasses humanoïdes. L'envie de porter fièrement une armure en acier a déjà traversé son esprit pendant sa jeunesse, au détour d'un chemin de pierre où une horde de soldats avait traverser leur forêt, il s'est imaginé parmi eux, portant casque, bouclier et épée.

VOS PARTICULARITÉS ▬ Une cicatrice de flèche dans l'épaule gauche, une aventure de jeunesse, quand il a croisé sous sa forme animale une chasseuse perdue. Apeurée cette dernière a eu la brillante idée de tirer. Il a aussi une entaille au niveau du torse, un souvenir singulier d'un des hommes qui l'a capturé.

VOTRE CARACTÈRE ▬ Arkhaan est courageux, intrépide. Il était le plus fort guerrier de sa tribus et le restera toujours. Vaillant, aux idées fixes, il a toujours était l'un de ces change-peau qui faisait grâce a ses adversaires. Sans pour autant être naïf ou bien crédule, il menait la danse et le reste de son clan avec  poigne et respect. Car il était leur fer de lance, bravant ours et curieux hors de leur frontière. Territoriaux, protecteur et possessif à excès, Arkhaan ne partage qu'avec ceux qu'il juge digne. Cependant il n'en était pas le chef, mais pas loin. Si les choses s'étaient passés autrement, il n'y a aucun doute sur le fait qu'un beau jour, Arkhaan aurait porter le médaillon de ses ancêtres en signe de force et de droiture.

Si ses seuls défauts étaient parentés aux sentiments tels que la jalousie ou bien l'amertume, le jour où son clan fut décimé réveilla la colère et la haine cachée de sa bête intérieure. Être rancunier n'a jamais été l'une de ses spécialités et pourtant aujourd'hui c'est celle qui l'anime, jour et nuit, faisant brûler ses prunelles vertes d'une lueur malsaine ainsi que la reconnaissance envers l'humaine qui lui sauvé la vie.

Hors cela, on peut facilement croire ou envisager qu'Arkhaan n'est pas très sociable. N'ayant connu que ceux de sa race, et ayant passé de très mauvais quarts d'heures en compagnie des hommes, le change-peau ne fait plus si facilement confiance aux inconnus. Curieux de tout depuis qu'il n'a plus aucune responsabilité vis à vis de son clan, sa naïveté concernant le monde extérieur est assez frappante de quoi le plonger dans des situations cocasses et embarrassantes bien qu'il soit une personne sans gêne. Ce voyage en monde extérieure fait naitre en lui d'autres caractéristiques tels que la patience et l’indépendance, ainsi que d'étranges sentiments comme l’obstination et le fait d'être désormais, impitoyable.

CE QUE VOUS AIMEZ ▬ Arkhaan est friand de poisson, de part se faite il est un excellant pêcheur. Hors cela, il ne connait que peut de chose des autres cultures, mais sait ce qu'est la douceur du lait qu'il chéri plus que tout et la finesse du miel qui fond sur sa langue rapeuse.

CE QUE VOUS DÉTESTEZ ▬ L'esprit des hommes en générale, leur manière de faire. Si il venait a rencontrer des orcs, il les détesteraient sans doute plus encore. Mais il sait qu'on ne peut juger un livre par sa couverture...

VOUS AIMEZ FAIRE LA FÊTE, BOIRE, MANGER ▬ Ça ne lui ai jamais arrivé, mais il y a de forte chance pour que cela lui plaise.

PROFITEUR OU DÉBROUILLARD ▬ Arkhaan préfère se débrouiller seul. Débrouillard de naissance il n'est pas du genre a profiter de qui que se soit, mais il n'est pas non plus assez naïf pour ne pas profiter d'une situation qui a l'air alléchante.

SUR QUI POUVEZ VOUS COMPTER EN CAS DE PROBLÈME ▬ Personne et a vrai dire c'est beaucoup mieux ainsi. A si... Peut-être cette humaine qui lui a sauver les fesses il y a peu... Acte de bonté ou manipulation ? C'est une humaine après tout, tout est possible.

COMMENT RÉAGISSEZ-VOUS FACE AU DANGER ▬ Arkhaan n'est pas stupide au point de se frotter a plus fort que lui, mais si il est confronté a un ennemie de sa trempe, il n’hésitera pas a se jeter gueule en avant pour se battre crocs et griffes dehors.

UN SECRET QUE VOUS GARDEZ ▬  Aucun. Vraiment. Ayant tout perdu les secrets importent peut.

QU'EST-CE QUI VOUS FAIT HONTE ▬ La défaite et l'humiliation. C'est arrivé une fois alors qu'il devait avoir à peine une quinzaine d'étés. Un ainé, plus grand, plus fort, une bataille de cœur qui a fini le museau dans la rivière et des cadavres de poissons a la place des crocs... Préfère ne pas y repenser.

AVEZ VOUS DES PASSIONS DANS LA VIE ▬ La chasse, la pêche en générale. Arkhaan est bon dans son domaine et ne le cache pas. Bien que les performances à l'arc des humains et des elfes l’émerveilles un peu, rien ne vaut l'adrénaline d'une traque, griffes sur le sol.

AVEZ-VOUS UN BUT DANS LA VIE ▬ Manier un jour l'épée ou l'arc, ou même les deux. Faire partie du monde, ne pas être oublier, laisser en soit une trace de lui et de son clan dans cette histoire que tisse les autres.

QUEL TYPE D'ARME AVEZ-VOUS ▬  Aucune... c'est bien ça le problème, son clan n'a jamais voulu s'enticher d'armes autres que leur griffes et leurs crocs. Vieille tradition des anciens, un reste de leur ancêtre qui malheureusement les mena a leur perte.

QUELLE EST VOTRE PEUR ▬ Aucune si ce n'est peut-être de se faire oublier, Arkhaan a déjà tout perdu, il n'avait plus aucune envie de vivre jusqu’à recensement, quand on lui sauva la vie.



VOUS ET LA TERRE DU MILIEU ▬  A dire vrai, Arkhaan n'est encore au courant de rien. Il n'est sortit de sa forêt que recensement et ne découvre le monde sous un nouvel angle que depuis peu. Tout ce qu'il savait, tout ce qu'il avait put entendre comme rumeur et autres, n'étaient que des prophéties et autres histoires des anciens. Un dragon, féroce, véloce d'un nom qui ne lui revient pas. Mais qu'est qu'était qu'un dragon ? La description de ce dernier n'avait était que provocation, comme si un animal aussi gros pouvait exister. La terreur des hommes a son sujet ainsi que le réveille des orcs ne l'atteignent pas ou du moins pas encore... Bientôt il sera plongé dans toute cette histoire, au même titre qu'un bon nombre d’innocent.



➴ Derrière l'écran...

PSEUDO ▬ Allant de K' à Mr-chat, les noms sont longs et diversifiés mes lapinoux
ÂGE ▬ Laissez moi compter... hm .... 19, je crois.
PASSIONS ▬ Le rp, le dessin, l'animation, les manga, les anime, voyager et sans doute plein d'autres trucs.
FILMS & SÉRIES ▬ Alors je suis super fan des films Marvel voyez vous. Et en Series, ne nous le cachons pas, GoT hein, bah vui.
PRÉSENCE ▬ Au moins une fois par jours, si je ne suis pas là c'est que j'ai des petits soucis de net.
TON AVIS SUR LE FORUM ▬ très beau forum, très bon acceuil, complet, et jouissif niveau visuel, pour le moment je ne regrette pas dutout de m'y être inscris.
COMMENT ES-TU ARRIVÉ ICI ▬ En farfouillant sur PRD je crois, et j'ai ainsi ramener Elwan' vue qu'on cherché un fow de ce genre ♥
TON AVATAR ▬ Michael Fassbender
REGLEMENT▬ Vui monsieur, vui madame <3
Spoiler:
 
chelou ce code *tousse*
UN TRUC EN + ▬ CLAQUE



Dernière édition par Arkhaan le Mer 18 Juin 2014 - 3:07, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Hear me roar ▬ arkhaan [fiche validée] Sam 14 Juin 2014 - 17:37



   

   
“ THIS IS MY LIFE ”
   and you know it's hard to live here


Quand les gens du monde entier racontent une histoire, ils commencent toujours par « Il était une fois... » Une belle entrée en matière je vous l'accorde, comme on peut souvent en trouver dans les livres de contes. Mais ici, quand on se rassemble autour d'un petit feu aux mâchoires flamboyantes pour se faire rôtir viandes et poissons, on commence plutôt par... « Il parait que... » Car rien ici n'était véritablement vrai, ou du moins certain en doutait et se cachait, préférant ne rien penser et ne rien dire pour ne pas s'attirer les foudres des monstres. C'est pour cela que, quand l'histoire commence, tout le monde se tait. Même le vent qui mordille les mollets semble faire silence pour écouter les rumeurs et les légendes. Il y a bien quelqu'un ici qui sait...non ?

•••


Il parait que, dans une forêt du Mont-Brumeux, là-haut, dans cette montagne escarpée, bien au-delà-de la vallée, régnait en maître de ses lieux quelques tentes agrippées aux pieds de pentes vertigineuses. Ce n'était qu'un petit camp où peaux d'animaux et autres carcasses de grands cerfs servaient d'abris. Petit et prisonnier de pustules de pierres qui poussaient au milieu des routes et de la forêt, où l'herbe y était sèche et rude au toucher, tapis dans la brume, caché de tous, vivaient une meute de changes-peaux. Quand leurs grognements raisonnaient pendant leur traque, c'est la mort qui parlait. Chaque homme qui s'y aventurait craignait pour sa vie et encore plus pour celle de leurs enfants, quand ces derniers étaient envoyés pour ramasser champignons et baies. Ces créatures-là même sous forme humaine, ne cachaient pas leur aspect animal comme lèpre honteuse. Non, eux ils vous la lançaient à pleine figure. Ils n'étaient pas de ces monstres fourbes et craintifs qui se cachent chez les humains et finissaient par croquer quelques brebis quand la lune survenait. Ceux-là étaient de ceux capables d'engloutir par folie en une demi-soirée seulement, un village tout entier, brebis avec, pour faire bonne mesure. Pas vraiment de méchanceté dans leurs regards submergés par leur côté animal et encore moins de vice... Bien qu'il parais que certain s'amuseraient à vous défaire entrailles à la petite griffe.

Dans cette tribu qu'on surnommait les « longues dents », pris entre deux crocs de montagne, vivaient à n'en pas douté les plus vieux changes-peaux de ce monde. Ces gens-là, armaient d'une sagesse propre a leur race, prétendaient connaître le monde comme leur poche. Mais leurs récits étaient loin de ce que le monde était en réalité et les fausses idées s'ancrèrent dans les esprits des plus jeunes, dans l'esprit d'Arkhaan. Né il y a de ça des lunes, petit et frêle, notre jeune protagoniste avait toujours été friand de ces histoires abracadabrantesques concernant les nains et les elfes. Il y avait les hommes aussi, soit disant inoffensifs et peureux. Quand aux autres races, personnes n'en parlait jamais.

Vivre dans leur monde, sans que personne ne vienne troubler leur vie, tel était le quotidien de ces changes-peaux ayant élus domicile dans cette montagne depuis la nuit des temps. Cependant le calme n'est jamais infini et des rumeurs vadrouilles plus vite encore que les corbeaux voyageurs. A chaque fois qu'on les cités, ces changes-peaux, ça jacassait à en faire jalouser toutes les corneilles du coin. Mais après tout, peu importait. Pour la plupart ce camp en amont de la montagne était une espèce de légende urbaine dont peu de gens faisaient allusion comme réel. Juste quelques malades mentaux qui, trop vite sorti de leur fièvre de démence avaient rencontrés un chat géant qui avec son regard fourbe l'auraient pris pour un change-peau. Tout ça pour dire qu'au final, cette réputation si bien construite autour du monstre sanguinaire qu'ils étaient, les menèrent à leur perte...


•••


Il faisait froid ce jour là, on le savait sans même le sentir. Là-haut, dans un ciel traversé de nuages menaçant, un soleil glacial lorgnait le camp d’un œil et d’un sourire inamical. Contre son dos, un jeune change-peau, a peine âgé d’une dizaine d’années, sentait un mur de pierre couvert d’une mousse humide et grasse dans lequel s’enfonçaient des doigts crispés. Le père, cambrait en avant, cachait de sa lourde carrure le corps pétrifié de son fils.

Les hommes avaient frappés si vite, si tôt. Certain des changes-peaux, chanceux, avaient réussis ne serait-ce qu’un instant à prendre forme animale, tout de poils et de crocs, mais pour d'autre leur sommeil fut le dernier. Tout ici était devenu violence, crocs qui claquent et hurlements, sans oublier le choc des armes. Un mélodrame de toute puissance qu'Arkhaan ne saurait jamais oublier.

D'ailleurs, la voix de ce dernier, un vilain mélange de grognement et d'hurlement retentit dans le camp, quelque part dans ce furieux ballet sanglant. Sous la rage de ses vieux et faibles semblables, notre héros se savait déjà promis à l’enfer. Car il comprit bien assez vite que cette horde d'humains n'était là que pour une chose, tuer. Les enfants, gorges tranchées, étaient jetés en tas pendant que les derniers adultes tombaient sous les coups de leur adversaires. Arkhaan, encore debout, montagne de poils et de griffes, la gueule en sang, ne savait plus où poser ses yeux fauves. Puis soudain, une silhouette se levait parmi les ombres. Ses mâchoires de bête féroce, en temps normal si chaleureuse et protectrice, était maintenant toutes tressés de cauchemars et s’approchait de l’ennemie en claquant encore et encore des crocs, rythmant la souffrance en mélodie déconcertante. La suite n'était que plaintes pour se terminait aussi vite qu’elle avait commencé. Le silence qui s'en suivit n’était en rien glorieux. Si le chef, car il s'agissait bel et bien du chef, en furie animale avait eu raison de certains hommes, il en restait ici et là, à l’affût du moindre mouvement, de la moindre bête. Quand bien même les odieux échos de mastications et d'épées s’arrêtèrent, Arkhaan sentait son cœur battre et il l’écoutait avec dégoût. Il avait peur, peur de mourir, peur de disparaître et pour le protecteur, pour le gardien de ces lieux, ce n'était tout simplement pas honorable. Il aurait dut se jeter sur une fourche a s'en crever le cœur plutôt que de sentir ses pattes se geler par la frousse.

Il était le dernier change-peau encore debout, après qu'un homme large d'épaules et à la nouvelle balafre saignante n’achevait le dernier lionceau a plusieurs coup de dague dans le dos. Ses cries, ses larmes, tout fût enregistré par notre héros qui venait d’être capturé. Forcé a reprendre forme humaine, on l’amenait sans plus d'explication, plaçant sur son visage ensanglanté une muselière d'homme.


•••


Les chasses multiples, on les prévoit bien car elles n'allaient pas sans dépenses et sans pertes. L'heure venue, il fallait solder les courageux, comme aussi payer la nourriture, le louage et le logement des chevaux. En certains cas, une répartition égale de ces frais divers était faite entre les mains du non si délicat patron qui avait organisé cette tuerie. C'est ce dont parlé les brigands aux lames encore sale du sang des changes-peaux. Ils n'avaient qu'un seul mot pendu a leur lèvre sèche ; or. Une poignée, un sac, tout un coffre, les plus avares avaient bonne imagination a se voir déjà ornés de couronnes et de bagues de joyeux. Un, plus terre à terre et sans doute bien moins ingrat, porta une petite pensée aux villageois vivant reclus dans la montagne. Les populations qui depuis si longtemps éprouvées une peur sans nom pour ces nombreux monstres allaient enfin retrouver la quiétude et la sécurité tant désiré. Car les bêtes aux longues dents était bien mortes ! N'était-ce point ces lions prodigieux, n'était-ce point ces lionceaux, déjà plus gros qu'un bœuf, qu'ils venaient d'abattre en une mâtiné ? N'était-ce pas eux, troufions puant l’alcool à vingt mètre, qui s'étaient emparés du plus gros et du plus fort pour le vendre aux plus offrant ? Leurs gueulements d'ivrogne loué à l'allégresse de leur victoire réveillèrent l'un de leur trophée.

Les chaînes liant ses poignets a ses chevilles étaient d'un métal lourd et épais, obligeant le change-peau a forcer d'avantage sur ses avants-bras afin de permettre a ses jambes de bouger. Pourquoi ne l'avait-il pas encore tué ? Se tortillant sur l'herbe rêche, Arkhaan lorgnait de sa nyctalopie l'obscurité de la nuit qui avait avalé ses assaillants. Ils étaient aux nombres de dix, plus ou moins, sans qu'il ne compte l'enfant qui, recroquevillait près du feu faisait vibrer ses doigts sur une mandoline faites en bois d'Erable.  La mélodie était douce, entraînante mais les beuveries de ses compères avaient malice a étouffer le tout. Yeux luisant de rage, le change-peau se mit se glisser entre les autres carcasses endormis. Pas de félin, agile et silencieux, ce n'est pas sans mal qu'il parvint maladroitement a rejoindre le groupe d'hommes. Ses chaînes gisant sur le sol, clinquantes mais miraculeusement  ignorées permit à l'homme bête de bondir gauchement sur l'un d'eux. Son poids écrasait sa proie, lui laissant à peine le temps de cracher un crie de surprise accompagné de l’intégral de ses tripes. Ses compagnons, lourdauds et pesant de fatigue happèrent le corps massif du change-peau pour lui immobiliser la gueule et les bras. Forcé de mettre genoux à terre, Arkhaan leur tenait tête. Torse bombait du peu de fierté qu'il lui restait, préférant de loin mourir que de finir esclave, il les foudroyait de son regard fauve. Trop faible pour prétendre se transformer, c'est sous sa forme d'homme qu'il rugissait à plein poumon, ce qui eu le mérite d'en faire trembler certain.

L'homme bête était vaincu. Non seulement affaiblit, ses nouveaux camarades de route ne manquèrent pas de frapper leur butin à coup de bâtons et autres cailloux. Il ne fallait pas trop l'abîmer, leur avait-on dit. Il fallait qu'il reste beau, fort et vaillant. Alors c'est sans toucher à ses mâchoires carrées que l'un d'eux s'approchait, dague de feu en main. Ayant laissé la lame dans la braise, cette dernière brillait d'un éclat que même le change-peau trouvait, malgré tout, hypnotisant. Dans un dernier affront, voulant les forcer a battre plus fort, Arkhaan se mit a les provoquer. Sa langue aiguisée de mots vengeurs en babine retroussée donnait une bien belle dose de trouille a ses ennemies, car pour peu qu'ils le connaissaient, on sentait à la vue de ses yeux féroces, toute son envie de tuer.

Si le malin tenant la lame s'était ravisé en logeant sa lourde tête rouge dans ses épaules, son frère d'arme, beaucoup plus brave s'empressait de la lui prendre pour faire ce qu'il avait commencé. Ordonnant aux autres hommes de maintenir le fauve en place, il passait le couteau sur son buste où perlait des larmes de sueurs. La cicatrice serait nette et l’émissaire chargé des ventes n'aurait qu'a embellir le tout de son imagination folklorique. Un combat féroce avec un énorme ours des montagnes, des trolls marchant sur leur terre, une tribu d'orcs aux épées longue et rouillées, que sais-je encore, les hommes on assez d'imagination pour transformer ce simple-change peau en tueur de Drake. La parole est d'or en ces temps difficiles et le moindre excentrisme serait charmer le plus avare des nobles. La nuit allait être douloureuse pour Arkhaan qui asséné de coups s'écroulait de fatigue contre un tronc arraché. Marqué au fer rouge on fini par le traîner avec les autres et dans un dernier acte de violence l'un des hommes l’assommait de sa massue de pierre.

•••

A l’aube les hommes reprirent la route attachant a leur maigre chevaux les chaînes et les cordes de leurs proies. Certain savait très bien où ils allaient finir, alors que d'autre, comme Arkhaan, l'ignorait totalement et se contentait de traîner la patte en grognant d'entre leur crocs sec leur mécontentement . Ils marchèrent pendant une semaine entière sans rien avaler si ce n'est une bouchée de pain et une gorgée d'eau. Descendre le Mont-Brumeux pour quitter sa douceur désarmait d'avantage notre change-peau qui, devant le soleil des plaines avait bien grand mal a se mouvoir sans tituber. Aveuglé, perturbé, il n'avait plus la vision net, et quand la nuit tombée, se donner un repère en regardant les étoiles était devenu un fardeaux pour ses yeux fatigués. Si Arkhaan était plutôt endurant, sa plaie ainsi que les coups successifs qu'il recevait chaque nuit, avait bon dos à lui faire abandonner toute résistance. Il l'entendait, de la bouche de ces vauriens, que s'était comme ça qu'on dressait un animal. Même si sa fierté bouillonnait quelque part, que ses yeux se fronçaient de rage et ses crocs se serraient de haine, il fallait l'admettre, qu'il n'avait même plus la force de pousser un miaulement chétif.

La septième nuit fut celle de la délivrance. Plus de marche, plus de coups. Les chasseurs déposèrent leur butin pour une bonne prime, une belle sacoche de cuir remplis de jolies pièces d'or qu'ils auront sans doute grand mal a se départager. Mais les vendeurs n'en avaient que faire. Ayant récupéré la marchandise, chacun d'entre-eux trouva une cage respective à chacune des proies. Arkhaan fut séparait des autres et placé dans une prison adéquate. La lune comme bougie de chevet, le smilodon-humain lorgnait de ses yeux émeraudes son nouvel environnement. Des caisses de bois ficelés, des odeurs, des parfums en veux tu en voilà, passant d'effluves de bœufs séchés aux amers émanations de plantes et de noix écrasés. Tout était nouveau pour lui et la moindre brise lui donnait l'impression de voyager. Même en trouvant un peu de joie dans ce malheur, Arkhaan n'arrivait toujours pas a trouver bon appuie sur ses jambes. Pas une nuit ne passait sans qu'il ne repense a ses semblables mutilés. Leur sang encore chaud suintant l'air était  devenu comme nouvelle peau. Leur cries en écho perpétuelle le hantait jour comme de nuit, l'empêchant de fermer l’œil.

L'homme bête ne dormait plus, mangeait moins. Son poids avait diminué ces deux derniers jours si bien qu'on arrêta de lui donné de quoi se nourrir. « Au moins tu ne me coûtes pas cher » lui avait-on dit en ricanant. Pas même un regard, recroquevillait au fond de sa cage Arkhaan regardait bêtement les griffures décorant son nouveau chez lui. Pas de doute sur leur origine, le change-peau les aurait reconnu entre mille. Il s'agissait de marques d'ours en folie furieuse. Ses taillades n'étaient pas profondes, mais leur largeur était caractéristique des ursidés.

Allait-il lui aussi finir par perdre la tête... Allait-il, dans un dernier souffle, tenter le tout pour le tout afin de faire face à l'absurdité ? Fuir dés que l'occasion se présentera, n'été plus une idée au goût du jour et Arkhaan savait mieux que quiconque que ses forces l'avaient abandonnés depuis plus d'une semaine. Mais soudainement, une silhouette se glissa dans l'entre lumineuse de la cage. C'est à peine si la créature tapis dans l'ombre redressa les yeux pour la regarder. Pour peu qu'il voyait, il s'agissait d'une femelle aux longues jambes. Une biche, tout au plus un reste de faon aux courbes alléchantes. A contre jour l'homme bête ne pouvait discerner son visage et ne fit pas l'effort nécessaire pour permettre a ses yeux brisés d'en voir d'avantage. Sa curiosité s'était envolée depuis belle lurette et bien que tout ce remue ménage était intrigant, il n'avait ni la force, ni l'envie de bouger de son coin de cellule.

Elle parlait et sa voix semblait lointaine, exotique... Un accent qu'Arkhaan n'avait jamais entendu auparavant. Comme une hirondelle du sud, ses chansons étaient à l'image des brises d'été, rare et chaleureuse. Et dire que sur l'instant ses lèvres se délièrent pour former un brin de sourire. Il en avait croisé des acheteurs, mais aucun n'avait eu l'habilité ni la grâce nécessaire pour le forcer à tourner la tête. Illuminée ainsi de soleil, elle lui faisait pensé a la magie de la forêt, aux lumières qui touchent le sol, aux étoiles enflammées, brillante et mystérieuse. Subitement la cage s'ouvrit, de quoi faire sursauter le change-peau de surprise. Méfiant il alla plaquer son dos meurtri contre le fond de sa prison. Un signe de tête, une mimique de femme, avec son regard noisette aux boucles brunes le happa dehors. Cachant ses yeux dilatés par les rayons du soleil, Arkhaan put enfin voir où il se trouvait. La foule remuait, grouillait comme fourmis sous roche. Le change-peau n'avait jamais vue autant de monde regroupé en un seul et unique endroit. Les hommes avaient là de bien étrange coutume.

 Bousculé une fois, puis deux, un faible grognement s'échappa de sa gorge a l'intention du vendeur et des autres passants. Arkhaan venait d'être acheté. Vendue a cette jeune femme il n'eut ni la force de fuir, ni l'envie de le prétendre. Ils marchèrent quelque instant ensemble jusqu'à sortir du marché aux esclaves. L'air y était déjà plus frais, plus, respirable. Prenant une bonne bouffée d'air pure, le change-peau observait l'humaine sortir de sa sacoche de cuir des bandages suivit d'une poignée de feuilles qui ne lui étaient pas inconnues. Connaissant le remède sur le bout des griffes pour l'avoir lui même appliqué a ses semblables l'homme blessé ne bougea pas d'un poil. Laissant faire l'humaine, fixant cependant ses faits et gestes, elle lui tendis ensuite quelque chose a se mettre sous la dent. N'ayant pas d’appétit il refusa d'un mouvement décalé de la tête. Néanmoins, il trouva la force et étonnamment l'envie de lui répondre qu'en a son identité.

▬ Arkhaan.

Même si cela semblait froid, le change-peau était ravi, car elle était bien la seule personne à lui avoir demandé son nom depuis sa capture. C'était étrange, mais son goût pour la vie revenait petit à petit, tant bien même ses muscles, tout autant que sa tête étaient brisées en petits morceaux. Ce n'est que plus tard qu'il comprit enfin que mourir n'était pas une solution et qu'il devrait plutôt se concentrer sur sa survis, garder ses souvenirs concernant son clan, pour ainsi les partager pour que eux-aussi, survivent dans sa mémoire.




   


Dernière édition par Arkhaan le Mer 18 Juin 2014 - 12:11, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Hear me roar ▬ arkhaan [fiche validée] Sam 14 Juin 2014 - 19:45

Un copain change-peau  Hooooo wooo 

Bienvenue parmi nous, en espérant que tu t'y plairas ! love! 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Hear me roar ▬ arkhaan [fiche validée] Sam 14 Juin 2014 - 20:17

Bienv'nue à toi et bon courage pour ta fichette ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Hear me roar ▬ arkhaan [fiche validée] Dim 15 Juin 2014 - 20:36

Bienvenuw ~
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Hear me roar ▬ arkhaan [fiche validée] Dim 15 Juin 2014 - 22:09

Juste TRES BON CHOIX DE VAVA. Bave

Bienvenue parmi nous, tigre à dents de sabre  Hooooo 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Hear me roar ▬ arkhaan [fiche validée] Dim 15 Juin 2014 - 23:55

MA DESCENTE DE LIT POUR LES NUITS FROIDES !!!

*sBAFF*

Bienvenue à toi changeur de peau ! Bon courage pour la validation ! (oui car je viens de voir qu'elle était terminée :) )
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Hear me roar ▬ arkhaan [fiche validée] Lun 16 Juin 2014 - 0:05

Mercii a tous pour cette grande bienvenue :DD


(Même toi Mustard ! )
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Hear me roar ▬ arkhaan [fiche validée] Lun 16 Juin 2014 - 8:26

(Je préfère Mustang, ça a plus de classe :P )
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Hear me roar ▬ arkhaan [fiche validée] Mer 18 Juin 2014 - 12:18

Murtagh a écrit:
(Je préfère Mustang, ça a plus de classe :P )

Mais tu n'es pas classe mon ami semi-orc ( si quand même un peu mais chuuuuuut)

Je up pour dire que j'ai "enfin" re-fini xD ♥
Revenir en haut Aller en bas

DURIN'S HEIR ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Artichaud
♦ MESSAGES : 1210
♦ RÉPUTATION : 2006
♦ AVATAR : Richard Armitage
♦ DC & co : Destan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Un Nain bien évidemment, le peuple le plus fier et brave que la Terre du Milieu ait porté.
— ORIGINAIRE DE : La Montagne Solitaire, Royaume des Héritiers de Dùrin avant que la Limace ne s'en empare.
— ÂGE DU PERSO : 195 longues années depuis sa naissance dans les Halls de la Montagne Solitaire.
— RANG SOCIAL : Seigneur Nain et donc riche. Du moins lorsqu'il deviendra le Roi sous la Montagne.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Forgeron il fût un temps lors des années d'errance.
— ARMES DU PERSO : Hache, Arc, Epée et sa condescendance pour ceux qui ne méritent que son plus profond mépris.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Les nains, son peuple et plus particulièrement la Lignée de Dùrin dont il est l'Héritier.
— VOYAGE AVEC : Kili, son neveu, dans les plaines de l'Eriador à la recherche de la Sépulture de celui qui fût son père avant de disparaître.
— AMOUREUSEMENT : Le Seigneur Nain n'a nulle épouse, cela a faillis mais il a été éconduis, il ne s'en plaint néanmoins pas. Il est à l'image des murs qu'il habite, silencieux et froid, seul et grave.

MessageSujet: Re: Hear me roar ▬ arkhaan [fiche validée] Mer 18 Juin 2014 - 14:52



   

   
“ TU ES VALIDÉ, ARKHAAN ! ”
   
BIENVENUE PARMI-NOUS !

   
➴ Avis sur la fiche — Et bien ta fiche est a présent parfaite pour être validée grâce aux modifications apportée en lien avec celle d'Elwandill, alors bienvenue parmi nous Arkhaan, j'espère que tu t'amuseras bien parmi nous Shire Si tu as une question quelconque, ou quelque chose à faire savoir, n'hésites pas à contacter le staff par tout les moyens qui existent : chat box, MP, section questions... Sur ce, bon jeu et encore bienvenue parmi nous !
   
COOL, J'SUIS VALIDÉ !
   
... Mais, et maintenant ?
Maintenant mon brave, je t'invite à te créer une fiche de relationship ici ; c'est conseillé pour te dépatouiller des relations de ton personnage ! ici, tu pourras lister tes RPs en tout genre, encore une fois pour voir clair ! Pense à mettre les liens vers ta fiche et ces différentes petites choses dans ton profil, c'est bien pratique !
Il y a aussi la possibilité de se créer un journal intime ici, pratique si tu veux t'occuper en attendant une réponse de ton coéquipier de RP.  Quand à cette section, il t'est possible d'y passer des petites annonces comiques, qui défileront sur le forum. Ah tiens, tant qu'on y pense, ça te dit, un rang ? Vas-y donc.

   Plus sérieux à présent ; si tu as un personnage en lien avec le tien et que tu veux le proposer aux autres joueurs, tu peux créer ton propre prédéfini ici ! Enfin, quand l'envie de RP te prendra, tu pourras alors te diriger par là pour faire une petite demande pour ceux qui pourraient être intéressés ! Enfin, n'oublie pas d'aller au bottin à avatar pour dire quel est le nom de ton acteur, merci ! Cela évitera les doublons.

   Maintenant, préparez vos bières et autres boissons alcoolisées car voilà la partie la mieux arrosée ! Je t'invite à flooder un max pour faire vivre le forum, ainsi que de jouer aux jeux ; ça ne prend que quelques secondes par jours/postes, et en plus, ça te fait grimper le nombre de messages pour d'éventuels doubles comptes ! Ah et tant que j'y pense ! N'oublie pas de voter, ça pourrait de permettre de gagner des cadeaux trop cool ! N'oublie pas non plus d'aller t'informer sur ce que sont les points de réputations, et ce que tu peux aussi gagner avec ! Et si tu es téméraire et veux t'amuser à relever des défis, vas-y, n'hésite pas !

   
Et voilà, je t'ai tout dit à présent. J'espère que tu t'amuseras bien parmi nous, Arkhaan... En espérant que tu survives en Terre du Milieu !

   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t43-thorin-oakenshiel http://lonelymountain.forumactif.org/t48-we-all-burn-together-thorin-oakenshield http://lonelymountain.forumactif.org/t97-while-hammer-fell-like-ringing-bells-thorin
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Hear me roar ▬ arkhaan [fiche validée]

Revenir en haut Aller en bas
Hear me roar ▬ arkhaan [fiche validée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Hear me roar ▬ arkhaan [fiche validée]
» Sigrid, la fille de Bard [fiche validée]
» Bard the Bowman [fiche validée]
» ROWEN ► hear me roar [fiche validée]
» Raistlin Majere {fiche validée}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: détente des Hobbits :: Cimetière :: Fiches Archivées-
hobbit rpg hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains thorin hobbit nains
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.