AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback)

Partagez
 

 promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar

promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback) Empty
MessageSujet: promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback)   promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback) EmptyDim 22 Fév 2015 - 10:21

promenons nous dans les bois ♪

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.


Perchée dans un arbre de la forêt, je lisais. L'histoire de Turambar et du dragon Glaurung. J'aimais ce genre d'histoire. Et j'aimais l'idée de vivre moi aussi de pareils aventures, même si cela devait me conduire à un destin tragique. Je n'avais pas peur. Probablement car je n'avais encore rien connu de tel. La guerre, combattre de dangereux ennemis, être blesser, craindre une mort certaine, je ne savais pas ce que c'était, bien que je puisse l'imaginer. Mais imaginer n'était pas suffisant, il fallait le vivre pour comprendre entièrement.

Un bruit. Probablement un animal sauvage. Je prenais alors le temps de terminer ma page avant de fermer le livre à la reliure dorée et le mettre dans ma sacoche. Un autre bruit, bien plus distinctif cette fois. Ce n'était pas un animal, le pas était bien trop lourd. De ma branche, je regardais en bas, cherchant l'intrus du regard. Quelques mètres plus loin, je pouvais distinguer une petite silhouette derrière les buissons. Une enfant? Ma curiosité était piquée au vif. Sans un bruit, je descendais alors de l'arbre et me préparait à décocher une flèche si nécessaire. Je préférais prendre mes précautions dans ce genre de situation, dans le cas où il s'agirait d'un ennemis. Par les temps qui couraient, nous n'étions jamais trop prudents. J'attendais, dissimulée derrière le tronc, que le pas se rapproche assez. Lorsque l'individus se tenait à quelques pas de moi, je sortais de ma cachette en le visant de mon arc. Lui aussi braquait une arme sur moi. Ce n'était définitivement pas un animal, ni même un enfant malgré sa petite taille. Je n'en croyais pas mes yeux.

— Vous êtes un nain !

Oui, cela semblait évident. C'était un nain. Et c'était bien la première fois que j'en rencontrais un, à croire que c'était mon jour de chance. Du moins, je l’espérais. Après tout, je ne le connaissais pas et peut-être était-il dangereux ou hostile vis à vis des elfes, mais je préférais croire que non. Alors je souriais, heureuse de cette rencontre fortuite, et je baissais mon arme en espérant qu'il en ferait autant. Dans le pire des cas, je pourrais toujours me montrer plus rapide que lui en tirant.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback) Empty
MessageSujet: Re: promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback)   promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback) EmptyLun 23 Fév 2015 - 11:59

PROMENONS NOUS DANS LES BOIS

 

   Les voyages ne sont jamais ce qu'on attend d'eux, c'est certain, et je peux l'affirmer une fois de plus aujourd'hui. Voilà bientôt huit mois que je suis parti des montagnes bleues dans le but de me rendre en Ered Engrin, et je n'avais pas du tout prévu de me retrouver dans une stupide forêt. J'ai un bon sens de l'orientation et je sais la plupart du temps me sortir des pires situations imaginables, mais une forêt... ça, c'est autre chose. J'ai beau avoir beaucoup voyagé, je n'apprécie pas beaucoup les arbres. Bien qu'ils soient utiles pour se cacher et que j'aie appris à y grimper en cas d'urgence, ça ne m'empêche pas de rester un nain bien de chez nous qui n'aime pas être entouré de végétaux à perte de vue. Surtout quand ils sont si grands et si... repoussants. Je n'ai même pas envie d'y monter, pas le moins du monde. Qui sait ce qui pourrait s'y cacher ?
Je frissonne malgré moi et j'avance doucement en regardant aux alentours, les yeux et les oreilles grandes ouvertes. Je ne me suis pas aventuré très loin dans la forêt, m'assurant de rester à la lisière pour pouvoir ressortir rapidement en cas de besoin. Je ne connais pas cet endroit, j'ai été contraint de m'y précipiter pour larguer des poursuivants à vrai dire. Et dire que si je ne m'étais pas fait pincer dans ce village humain je serais peut-être déjà arrivé aux Monts de Fer, et je n'aurais pas eu à me coltiner cette maudite forêt et ces miliciens qui ne me lâchaient pas d'une semelle. Peste soit de cette gosse qui m'avait dénoncé ! Et dire que je lui avait donné une pomme volée sous le nez d'un marchand. J'aurais mieux fait de m'abstenir. Une chose est sûre, on ne m'y reprendra plus à donner à bouffer à des mioches miteux, ça non !
Je grommelle dans ma barbe tout en escaladant une racine particulièrement grosse qui sort du sol. La végétation est différente ici des autres forêts que j'ai eu la malchance de visiter. Elle est plus imposante, plus sombre et je m'en méfie. J'ai l'impression que les racines et les branches qui jonchent le sol essayent de me faire des croche-pattes, et que les buissons s'obstinent à me barrer la route pour me faire m'enfoncer un peu plus loin dans la forêt. Ce qui serait disons-le, un véritable cauchemar, car je suis sûr que je m'y perdrais.
Je tranche des branchages avec mon couteau long et je me retrouve soudain dans un endroit où les arbres sont encore plus serrés les uns aux autres, et je serre les dents en me rendant compte que je ne distingue plus l'extérieur. J'ai l'impression qu'il fait plus sombre, et je suis soudain pris d'un sentiment de panique. Il faut que je revienne en arrière. Il ne faut surtout pas que je me laisse avoir par cette akluf de forêt. De plus, j'ai tout à coup l'impression d'être... observé. Je plisse les yeux, redoublant d'attention, et tourne tout doucement sur moi-même, tendu. Quelque chose est là, caché quelque part, et je n'aime pas ça du tout. Je suis exposé ici, trop à mon goût. Je range mon couteau long et me saisit vivement de mes deux poignards incurvés, mes armes favorites, prêt à dégainer mes couteaux de jet si besoin est. Cette forêt est vraiment une malédiction. Quelle idée d'être venu ici.
Un bruit, comme une feuille morte qu'on écrase, et je me retourne aussi vite que possible. Devant moi se trouve une créature bien plus grande que moi et qui pointe son arc vers mon visage d'un air menaçant. Prêt à en découdre, je tiens mes couteaux croisés, espérant réussir à esquiver la flèche quand la créature se met à parler d'une voix jeune et enjouée qui me fait presque sursauter tellement c'est inattendu.

   « Vous êtes un nain ! »
   
Je lève les yeux, étonné mais méfiant. Un corps agile et gracieux, des cheveux d'un blond éclatant, un visage à la peau lisse et des oreilles pointues : aucun doute, c'est bien à un elfe que j'ai à faire. A une elfe, certainement, j'imagine. Je n'en sais rien en fait, car je n'ai jamais rencontré d'elfe jusqu'à aujourd'hui et il paraît que les mâles comme les femelles n'ont pas de barbe. Quel étrange peuple. L'elfe qui se tient devant moi a des yeux pétillants et elle sourit avant de baisser son arme. Je lâcherais presque un soupir de soulagement mais je ne suis pas convaincu : les elfes n'aiment pas les nains, et les nains n'aiment pas les elfes. Je garde ma position en observant l'inconnu d'un regard méfiant.

   « Oui, et alors ? Ça pose un problème ? »

Je suis certainement dans une très mauvaise situation. Si cette elfe est ici, c'est que je dois sans aucun doute être dans sa forêt. Et peut-être qu'elle n'est pas seule, peut-être qu'il y a plein d'elfes cachés dans les arbres en ce moment même, en train de pointer leurs arcs sur moi. Je n'ai pas envie d'aller visiter les cachots des elfes, s'ils en ont. Pas du tout. Par les Valars, j'ai juste envie de foutre le camp de cette maudite forêt et d'arriver aux Monts de Fer comme c'était prévu.

   

Fiche bye Ethna
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback) Empty
MessageSujet: Re: promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback)   promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback) EmptyMer 25 Fév 2015 - 15:35


— Oui, et alors ? Ça pose un problème ?

Si cela me posait un problème? Je n'avais jamais été aussi excitée à l'idée d'une nouvelle rencontre et ce, même si mon enthousiasme ne semblait pas être partagé. Après tout, comme il venait de le confirmer, c'était un nain. Pour sûr, il n'allait pas me sauter dans les bras pour soudainement devenir mon meilleur ami pour la vie. J'avais déjà assez entendu parler de son peuple pour savoir qu'il s'agissait là d'êtres bornées et méfiants envers les elfes. Et les elfes le leur rendait bien, ce qui expliquait probablement son animosité face à moi.

— Aucun. ...Sauf si vous continuez à pointer vos armes sur moi.

Je plissais les yeux en le fixant, dans l’espoir qu'il baisse ses armes. Même s'il n'avait pas l'air bien méchant, je ne pouvais me permettre de faire confiance à quelqu'un qui me menaçait, alors je gardais mon arc tendu dans le cas où il ne céderait pas. Que venait faire un nain dans la forêt de Mirkwood? Se balader chez les elfes ne semblait pas être une de leurs grandes passions, si j'avais bien retenu mes leçons. Peut-être était il venu dans un but précis, peut-être était-il un espion, ou peut-être voulait-il simplement prendre le chemin le plus court pour rejoindre les Monts de fer qui étaient de l'autre côté de la forêt. Il est vrai que contourner Mirkwood devait prendre pas mal de temps supplémentaire, j'avais assez étudier les cartes pour le savoir. Mais si c'était le cas, pourquoi était-il si éloigné du chemin ? Une fois de plus, je regardais le nain avec suspicion pendant un court moment, avant de comprendre. Il n'était pas familier à cet endroit.

—Vous êtes vous perdu? Cette forêt joue parfois des tours à ses visiteurs.

J'étais prête à l'aider, s'il y mettait lui aussi un peu de bonne volonté. Contrairement à ce qu'il devait penser, je n'étais pas une terrible créature n'ayant pour seul but que celui de l'envoyer aux cachots pour l'y torturer. Oh bien sûr, s'il me voulait du mal,  je le ferais avec joie. Mais nous en n'étions pas encore arrivés là. Alors, c'est aussi rassurante que possible que je me montrais. Rassurante, mais pas rassurée pour autant. Je craignais toujours de placer un peu trop de confiance en lui, simplement par pur goût de l'inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback) Empty
MessageSujet: Re: promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback)   promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback) EmptyVen 27 Fév 2015 - 21:36

PROMENONS NOUS DANS LES BOIS

 

   L'elfe avait baissé son arc et avait souri. Je connais bien cette technique de diversion : mettre en confiance l'autre personne afin de mieux la piéger ensuite. Ou l'arrêter. J'ai déjà vu des gens essayer de l'utiliser sur moi, mais la plupart du temps c'est une discipline à laquelle j'excelle. Je suis loin d'être en confiance, trop méfiant pour être embrouillé aussi facilement.

   « Aucun. ...Sauf si vous continuez à pointer vos armes sur moi. »
   
Son expression se ferme légèrement, elle plisse les yeux. Son arc est baissé mais elle ne l'a pas détendu et le serre toujours entre ses doigts, sa flèche prête à l'emploi. Je brandis toujours mes couteaux croisés devant moi, les pieds solidement plantés dans le sol. Je la dévisage d'un air méfiant, et elle me jauge elle aussi du regard. Elle a l'air songeur, et j'en profite pour jeter des regards rapides autour de moi. Des arbres partout, évidemment. Pas d'issue réelle à part retourner sur mes pas et espérer ne pas me perdre un peu plus. Il y a des buissons mais les branches sont démunies de feuilles, rien pour me dissimuler le temps d'une seconde. Et de toutes manières, les elfes ont des gestes rapides et précis selon ce que l'on dit, je ne peux pas compter sur ma vitesse comme à mon habitude. Surtout s'il y a effectivement d'autres elfes cachés dans les arbres.
Je pourrais toujours grimper dans un de ces arbres, mais ce n'est pas une option intéressante car ce serait le meilleur moyen de me faire tirer comme un lapin.

   « Vous êtes vous perdu? Cette forêt joue parfois des tours à ses visiteurs.  »

Sa voix me tire de mes pensées et je l'observe, arquant un sourcil. Elle semble réellement s'interroger sur ma présence ici, et ne me le demande pas de façon accusatrice comme le font la plupart des gens. Je repose mes yeux sur les arbres alentours, observant les feuillages. Rien ne bouge. Cela ne veut rien dire, cependant, mais je peux peut-être m'en sortir. Mon attention se porte de nouveau sur l'elfe et je baisse mes couteaux, ne les rangeant pas cependant – on n'est jamais trop prudent. Elle aborde une expression qui se veut rassurante, et je fais mine de m'amadouer un peu.

   « Oui, je me suis perdu...  »

Je regarde de nouveau autour de moi avec une inquiétude évidente et je me dandine un peu d'un air mal à l'aise. Je dois m'assurer que cette elfe n'a pas pour objectif de m'arrêter ou quoi que ce soit d'autre. Si elle est réellement prête à m'aider, autant que je tire sur sa corde sensible. Et si je vois qu'elle joue au même jeu que moi... J'ai une vingtaine de poignards bien cachés dans ma tunique.

   « Je me rendais aux Monts de Fer en passant par le sud de la forêt quand j'ai vu des orques passer près de la route. J'ai eu peur et me suis caché dans la forêt. »

Le mensonge me vient facilement, si naturellement que j'en suis moi-même convaincu. Ce n'est pas totalement faux de toute manière, je me suis réellement caché dans la forêt, simplement je n'ai pas vu l'ombre d'un orque depuis des mois. Je tourne vers elle des yeux un peu effrayés, comme si repenser à cette expérience me donne des frissons, et je scrute avec attention sa réaction.
   

Fiche bye Ethna
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback) Empty
MessageSujet: Re: promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback)   promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback) EmptyLun 9 Mar 2015 - 14:04


— Je me rendais aux Monts de Fer en passant par le sud de la forêt quand j'ai vu des orques passer près de la route. J'ai eu peur et me suis caché dans la forêt.

Il s'était donc bel et bien perdu, selon ses dires. Les propos du nains me semblaient assez convaincants, si ce n'était que son comportement avait changé du tout au tout en un instant. Il avait baissé ses armes, mais pas rangé, et voilà qu'il devenait soudainement loquace. Je connaissais bien les techniques de manipulation, en usant parfois moi-même, et je ne pouvais lui faire entièrement confiance. Peut-être était-il sincère, mais peut-être s'agissait-il d'une stratégie pour me faire baisser ma garde. Le doute persistait. Alors, au cas où, je resterais vigilante à chacune de ses paroles, et à chacun de ses gestes. Et ce, même si mon attention première était de l'aider à sortir d'ici.

— Il y a un chemin plus au nord. Si vous l'emprunté, il vous mènera à l’extérieur de la forêt.

Cette fois ci, j'avais usé d'un ton neutre. J'étais beaucoup moins enjouée qu'il y a quelques secondes, mais toujours partante à l'idée de montrer le chemin à monsieur le nain. Dommage qu'il n'est pas rangé ses armes, cela m'aurait aidé à lui donner ma confiance. Le problème étant qu'il ne me faisait pas non plus confiance, c'était évident. Sinon pourquoi garder vos armes en mains alors que vous êtes en sécurité? J'étais convaincue qu'il n'y avait pas lieu plus sûr qu'en ma compagnie ! Du moins, c'était ce que j'essayais de me faire croire à moi même.

— Voulez vous que je vous y accompagne? Cela vous évitera peut-être de vous perdre à nouveau, ou de croiser d'autres créatures mal intentionnées.

Après tout, je n'avais rien d'autre à faire de ma journée si ce n'était attendre qu'il se passe quelque chose d'intéressant. Et à mon humble avis, la chose intéressante était en ce moment même en train de se produire, alors autant continuer en ce sens. Je connaissais plutôt bien la forêt et je pouvais affirmer avec certitude que le chemin qui pourrait le mener vers les monts de fer n'était pas loin au nord mais s'il y allait seul, c'était probablement peine perdue pour lui de le trouver. En plus de ça, il allait se risquer à croiser d'autre elfes certainement bien moins amicaux. Mais c'était à lui de choisir. S'il ne voulait pas de ma compagnie, je le laisserais périr seul au milieu des bois, et je me dirigerais vers le sud. Il avait mentionné la présence d'orcs, et je n'en avais encore jamais vu. Peut-être y étaient-ils encore.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback) Empty
MessageSujet: Re: promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback)   promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback) EmptyVen 20 Mar 2015 - 0:08

PROMENONS NOUS DANS LES BOIS


L'elfe semble avoir perdu un peu de son enthousiasme, mais est-ce dû à mon histoire d'orques ou à mon insistance à tenir mes couteaux en mains, je ne saurais le dire. En tout cas, cette elfe a l'air beaucoup moins bête que les légendes naines ne le disent, mais pas moins dangereuse ; non pas que j'accorde beaucoup d'importance aux histoires de mon peuple. Bien que je sois fier d'être nain, je sais que les nôtres ont tendance à arranger le monde à leur guise dans leurs fables, et cela j'ai pu le vérifier à de nombreuses occasions au cours de mes voyages. Elle me dévisage et je sens qu'elle n'est pas totalement convaincue mais me donne le bénéfice du doute.

« Il y a un chemin plus au nord. Si vous l'emprunté, il vous mènera à l’extérieur de la forêt. »

L'extérieur de la forêt, oui, parfait. C'est là que je veux aller. Seulement je n'y arriverai pas seul, c'est plus que certain. Tout nain perdrait son chemin dans une forêt aussi mystérieuse et... boisée. Tout nain se perdrait dans une forêt de toutes manières. Tous ces maudits arbres se ressemblent ici.

« Voulez vous que je vous y accompagne? Cela vous évitera peut-être de vous perdre à nouveau, ou de croiser d'autres créatures mal intentionnées. »

Je m'attendais à ce qu'elle me le propose, mais je me sens soudainement soulagé de l'entendre prononcer ces paroles malgré moi. Je n'attends pas pour lui répondre, et je range mes couteaux dans leur fourreau pour prouver ma bonne foi.

« Je vous en serais reconnaissant, vraiment. »

J'espère vraiment qu'il n'y a pas d'autres elfes cachés non loin d'ici, et que cette elfe va réellement me montrer la voie. Rien ne l'y oblige, mais sa méfiance me fait penser qu'elle est sincère. Après tout, si son but était de me capturer, elle aurait plutôt été confiante, n'aurait pas douté d'elle et de sa capacité à me mettre hors d'état de nuire. A moins que cela ne soit une ruse encore plus perfide, mais là c'est mon côté parano qui parle. En même temps, comment ne pas être parano dans cette forêt ? Je ne me suis jamais senti aussi nerveux auparavant.

« Nous autres nains pouvons retrouver notre chemin dans un labyrinthe fait de tunnels creusés dans la roche, mais dès qu'il s'agit de forêts nous sommes tout de suite plus désorientés. »

Tiens, voilà que je me mets à parler plus que de raison. La preuve que je ne suis pas du tout à l'aise et, je dois l'avouer, que je n'en mène pas large. J'espère en appeler à l'enthousiasme premier de l'elfe qui m'accompagne pour m'assurer une survie plus longue en territoire hostile.

Fiche bye Ethna
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback) Empty
MessageSujet: Re: promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback)   promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback) EmptyVen 10 Avr 2015 - 22:18


— Nous autres nains pouvons retrouver notre chemin dans un labyrinthe fait de tunnels creusés dans la roche, mais dès qu'il s'agit de forêts nous sommes tout de suite plus désorientés.

Monsieur le nain avait finalement rangé ses armes, alors je jugeais pouvoir en faire de même sans trop m'inquiéter. Après tout, mes réflexes étaient assez rapide pour le contrer s'il tentait quoi que ce soit, et je ne comptais pas le laisser marcher derrière moi. Je préférais le garder à l'oeil dans le cas où il manigancerait soudainement quelque chose. Pourtant, je me connaissais bien : j'allais probablement lui accorder ma confiance facilement. Ce n'était pas tout les jours que je rencontrais un nain, et j'avais bien trop de questions à lui poser pour jouer les elfes méfiants. Aussi, je riais légèrement à sa remarque avant de lui répondre d'un ton léger.

— Je suis certaine que je me perdrais même en ligne droite, si cette forêt était de roche.

Nous commencions alors à marcher en direction du nord, d'abord en silence. Pendant quelques instants, je me demandais s'il était approprié d'engager la conversation alors qu'il pourrait n'avoir aucune envie de parler. Mais qu'importe. Je n'aurais peut-être plus jamais la possibilité de faire une autre rencontre de ce genre, alors je me devais d'en profiter comme je pouvais. Je tentais alors d'arborer un air détaché pour ne pas trop le brusquer, mais mon intérêt était bien trop visible.

— Dite-moi, vous qui venez de loin. Comment était le voyage? Êtes vous passé par les terres des semi-hommes? Comment s'est, l'ouest?

Mes yeux brillaient certainement à l'évocation des contrées lointaines qu'il avait pu parcourir. Comme s'il m'était impossible de retenir mon enthousiasme lorsque j'en parlais. Je n'avais qu'une hâte : qu'il me raconte absolument tout dans le moindre détail, jusqu'à la description du moindre brin d'herbe s'il le fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback) Empty
MessageSujet: Re: promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback)   promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback) EmptyLun 4 Mai 2015 - 10:33

PROMENONS NOUS DANS LES BOIS

 

Ma remarque sur les nains et les forêts amuse mon guide et je suis surpris par son rire léger et mélodieux. Je la dévisage discrètement avec curiosité. J'ai connu des hommes, des femmes, des nains, des naines, des semi-hommes... mais jamais encore je n'avais entendu quelqu'un rire de cette façon. Un rire clair et pur, fluide et gracieux comme un filet d'eau qui s'écoule en une petite cascade. Je ne peux m'empêcher d'être fasciné. Les elfes sont-ils tous comme elle ? Ou sont-ils vraiment aussi repoussants que le veulent les rumeurs naniennes ?

   « Je suis certaine que je me perdrais même en ligne droite, si cette forêt était de roche. »
   
Sa réponse parvient à me tirer un petit sourire. Nous marchons en silence et je suis le chemin sur lequel l'elfe me conduit, toujours sur mes gardes. Ces arbres et cet atmosphère sombre me pèsent, mais c'est un peu plus supportable maintenant que je suis accompagné et que je caresse l'espoir de m'en sortir bientôt. Si je ne me suis pas fait avoir, tout du moins.

   « Dite-moi, vous qui venez de loin. Comment était le voyage ? Êtes vous passé par les terres des semi-hommes? Comment s'est, l'ouest ? »

La voix de l'elfe me surprend de nouveau ; je m'étais habitué au silence étrange de la forêt et ne m'étais pas attendu à ce que la conversation reprenne. J'observe le visage de mon accompagnatrice et malgré l'air neutre qu'elle tente de se donner, je vois bien l'enthousiasme qu'elle a à me poser ces questions. Elle me rappelle un peu mon petit frère Ori, si petit et pourtant curieux de tout, curieux de découvrir le monde mais encore beaucoup trop jeune pour le faire.

   « Voilà des questions bien intéressantes. Le voyage était tranquille si l'on oublie les orques, quoi qu'un peu fatiguant. L'ouest est... très différent d'ici. C'est vaste et les paysages changent d'un endroit à l'autre. Pour vous donner une idée, je dirais que c'est verdoyant, fertile et luxuriant. C'est un vrai régal d'y voyager, surtout lorsque le temps est clément. Il n'y a rien de tel qu'observer un coucher de soleil depuis les collines d'Evendin, en voyant le ciel orangé se refléter dans le lac et les montagnes au loin se dessiner dans la nuit tombante. Et je ne vous parle pas de la mer, lorsque vous observez au loin l'horizon sans fin, assis dans le sable chaud. Ce sont des visions inoubliables. »

L'ouest, avec ses collines, ses vallées, ses rivières, ses bois et ses montagnes, je n'ai jamais rien vu de plus beau. Le sud et l'est ont leurs particularités et sont curieux à découvrir, mais rien ne peux être comparé à l'ouest à mes yeux. Peut-être est-ce parce que j'y ai voyagé pendant de nombreuses années et que c'est là que ma vie a véritablement commencé, peut-être mon avis est-il biaisé par le fait que j'y ai grandi.

   « Je suis passé quelques fois par les terres des semi-hommes, pas cette fois-ci cependant mais j'en garde un bon souvenir. C'est encore plus vert que ce que vous pouvez imaginer et les jardins sont aussi colorés que les vêtements des habitants. Je n'ai jamais vu autant de potagers que dans la Comté. Les hobbits sont assez méfiants cependant, et n'apprécient pas vraiment les étrangers. Par contre, ils aiment beaucoup manger et faire la fête. »

Je les trouve terriblement ennuyeux aussi, mais je me garde bien de le préciser, tout comme j'évite évidemment de raconter que mes quelques voyages en Comté ont été exclusivement motivés par le fait que ces êtres casaniers possèdent bien souvent des objets dont ils ne connaissent pas toujours la valeur et que je me faisais un plaisir de dérober pendant qu'ils festoyaient.
Je reporte mon attention sur mon accompagnatrice, m'interrogeant sur ce qui pouvait bien la pousser à me poser ces questions. Vu son intérêt, ce n'était pas simplement pour faire la conversation. Et puis pour qu'un elfe fasse la conversation avec un nain... Je connais bien des nains qui auraient été jusqu'à refuser son aide par fierté et stupidité, j'ai toujours imaginé que les elfes auraient le même comportement. Elle devait être soit jeune soit ouverte d'esprit. Ou peut-être sont-ils plus tolérants que les miens. Enfin, je ne peux pas vraiment le savoir mais je suis assez content d'être tombé sur elle plutôt que sur un autre. J'ai peut-être eu de la chance.

   « N'êtes-vous jamais allée à l'ouest ? Je pensais que les elfes aimaient voyager et connaître le monde. »


   

Fiche bye Ethna
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback) Empty
MessageSujet: Re: promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback)   promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback) EmptySam 6 Juin 2015 - 21:58


— L'ouest est... très différent d'ici. C'est vaste et les paysages changent d'un endroit à l'autre. Pour vous donner une idée, je dirais que c'est verdoyant, fertile et luxuriant.

Je l'écoute avec la plus grande attention me parler des magnifiques paysages qu'il avait rencontré durant ses voyages. Mes yeux brillaient déjà de mille éclats à l'évocation des étendues de verdures, et un petit sourire se dessinait sur mes lèvres en imaginant les coucher de soleil aux couleurs éclatantes. Tout ceci était semblait déjà magnifique dans mon esprit, j'osais à peine penser à ce que cela pourrait être en vrai. Je n'avais qu'une hâte : le découvrir par moi-même. C'était décidé, dès que je le pourrais, je sortirais de cette étouffante forêt pour faire face au monde extérieur est voir de mes propres yeux les paysages comptés par monsieur le nain. A côté de ça, la forêt de Mirkwood et notre royaume me semblaient être d'un ennuie mortel et tout le monde se ressemblait. Je voulais rencontrer des personnes différentes et colorées comme pouvait le décrire mon compagnon de route lorsqu'il parlait des hobbits. Un large sourire m'échappait lorsqu'il précisait que l'une de leur activité favorite était de manger et faire la fête. J'adorais manger. Peut-être que, malgré ma taille, je pourrais un jour faire un très bon semi-homme.

—  N'êtes-vous jamais allée à l'ouest ? Je pensais que les elfes aimaient voyager et connaître le monde.
—  Oh, je suis encore très jeune. Bien entendu, j'aimerais voyager mais je devrais sans doute m’entraîner aux armes un peu plus avant. Nous ne sommes jamais trop prudents avec les temps qui courts.

Pour être jeune, je l'étais. Du moins, pour un elfe évidemment. Je n'étais encore qu'un enfant et il y avait très peu de chance que mes parents ne me laisse partir à l'aventure alors que mes leçons n'étaient pas terminées. J'étais pourtant déjà plutôt agile avec mes flèches, mais je manquais de dextérité en ce qui concernait mon épée. Et si je me trouvais un jour privé de mon arc fasse à un ennemi, il fallait bien que je sois capable de manier le fer correctement. Mais je comptais bien m’entraîner le plus possible jusqu'à devenir une guerrière redoutable, dans le but de partir à la découverte du monde rapidement. J'avais encore pas mal de progrès à faire.

Nous marchions toujours tranquillement en direction du nord, approximativement à mi-chemin, lorsqu'un bruit se faisait entendre. Un très léger bruissement, que j'étais probablement la seule à avoir remarqué. Je faisais alors signe au nain de s'arrêter avant de faire de même, puis je préparais mon arc au cas où. Nous nous étions dangereusement rapproché des cités habitées, alors il pouvait tout à fait s'agir d'un des miens mais je préférais rester sur mes gardes. A l’affût, je tendais l'oreille et comprenais que le mouvement venait de quelques trente mètres sur ma gauche, et c'est là que mes yeux d'elfe les remarquait. Trois immondes créatures se glissant à travers les feuillages. Trois araignées géantes qui, par chance, étaient bien trop loin pour nous remarquer si l'on restait silencieux. J'avais donc rapidement fait signe au nain de se taire, attendant qu'elles se soient assez éloignées pour reprendre la parole à voix basse.

—  Cette forêt n'est plus aussi sûre qu'avant. Nous devrions nous dépêcher.

Je lui emboîtais alors le pas, silencieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback) Empty
MessageSujet: Re: promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback)   promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback) EmptyLun 6 Juil 2015 - 23:38

PROMENONS NOUS DANS LES BOIS

 

L'elfe m'avait semblé très captivée par les descriptions que je lui faisais des paysages de l'ouest et de la beauté d'un voyage. Rester bien sagement à la maison, ne pas sortir et aller pointer son nez à l'extérieur n'avais jamais été mon truc, et si les yeux brillants et rêveurs de mon accompagnatrice disent vrai, il se peut qu'elle soit un peu comme moi sur ce point là. Cela m'intrique quelque peu. Les elfes ont tout le temps, toute la vie devant eux. Si j'avais le don de l'immortalité, je ferais le plus de choses possible.

   « Oh, je suis encore très jeune. Bien entendu, j'aimerais voyager mais je devrais sans doute m’entraîner aux armes un peu plus avant. Nous ne sommes jamais trop prudents avec les temps qui courts. »
   
Jeune ? Il est vrai qu'elle paraît jeune, son visage angélique et prompt à sourire me le faisaient penser, mais de là à en être certain... Elle aurait pu être une adulte ou même une grand-mère, qui savait ? Mais cette fois il semble que son apparence ne mente point sur son âge - quoiqu'en y pensant, "jeune" pour elle signifiait peut-être grabataire pour moi, en nombre d'années. Ou même décédé.
Sa remarque sur l'entraînement au maniement des armes me laisse également perplexe. Apprendre à manier une arme est certes un long processus, un travail demandant du temps et de l'investissement, mais n'ont-ils pas le temps, justement ? Ah, cette rencontre me fait me poser des questions qui ne m'étaient jamais venues à l'esprit auparavant. Je me dis qu'une vie d'elfe, bien qu'infiniment longue, doit leur paraitre passer aussi vite qu'une vie de nain. Tout comme les hommes doivent trouver leur vie aussi longue que la nôtre. Au final, nous évoluons tous à notre rythme, en fonction de notre cycle de vie.
Quand à sa réticence à partir sans avoir perfectionné son attirail, elle me semble être une peur non nécessaire, mais sa remarque sur les temps qui courent pique mon intérêt. Je n'ai pas ressenti de grand changement en Terre du Milieu ces dernières années. La même vie qui suit son cours un peu partout, faite de bonheurs et de douleurs. La même violence qui sévit partout, mais en tant que voleur je baigne dedans depuis toujours. Qu'entend-elle par "les temps qui courent" ? Certainement ces bandes d'orques qui refont parler d'eux depuis quelques temps, même si les miens étaient fictifs.
Je fronce les sourcils et m'apprête à la questionner lorsqu'elle me fait signe de se taire, écoutant et observant autour de nous avec attention. Je me fige et mes mains vont instinctivement trouver mes dagues tandis que j'observe moi aussi, ne voyant rien d'autre que de fichus arbres tout autour. Finalement, elle se tourne vers mois, l'air soucieux, toute trace de son émerveillement précédent disparue.

   « Cette forêt n'est plus aussi sûre qu'avant. Nous devrions nous dépêcher. »

J’acquiesce et ne demande pas mon reste, reprenant la marche sur le sentier que nous suivions jusqu'ici. Je  ne sais ce qu'elle a vu, mais ses paroles bien sombres ne me rassurent pas des masses, et j'ai alors encore plus hâte de quitter enfin cette maudite forêt. Je m'étais quelque peu dispersé il y a quelques minutes, parlant de voyages et de la beauté du monde, me questionnant sur les elfes et la durée de vie des espèces, mais cet arrêt soudain m'a efficacement remis les idées en place : je suis dans une [i]forêt|/i], une satanée forêt pleine d'arbres, d'elfes et de créatures sûrement moins amicales et qui semblaient assez dangereuse pour inquiéter une jeune elfe.
Il n'empêche que cela explique en partie son souci de perfectionner sa défense avant de s'aventurer au-delà de la forêt, et je la comprend.

   « Qu'est-ce que c'était ? » je lui demande doucement après quelques minutes de marche silencieuse.

Je n'aime pas ne pas savoir quel genre de danger risque de me tomber dessus. Je lève les yeux et regarde autour de moi avec grande attention désormais, les mains sur les poignées de mes dagues.

   « A quel genre de mal faites-vous face par ici ? »


   

Fiche bye Ethna
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback) Empty
MessageSujet: Re: promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback)   promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
promenons nous dans les bois ♪ ► ft nori (flashback)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite virée nocturne dans les bois [Pv Angel ^.^] [HENTAÏ]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: détente des Hobbits :: Cimetière :: RPs-
Sauter vers:  
hobbit rpg hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg tolkien hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.