AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Blood of the fold - Page 2

Partagez | 
 

 Blood of the fold

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 494
♦ RÉPUTATION : 3714
♦ DC & co : Raeryan, Elea, Elladan, Selen, Farshad, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : humaine
— ORIGINAIRE DE : Harad
— ÂGE DU PERSO : 27 ans
— RANG SOCIAL : pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : voyante, danseuse, musicienne, comédienne
— ARMES DU PERSO : un couteau bien caché sous ses jupons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : son père
— VOYAGE AVEC : sa troupe de saltimbanques
— AMOUREUSEMENT : Épouse de Leoden

MessageSujet: Re: Blood of the fold   Ven 27 Mai 2016 - 21:46

☙ Blood og the fold

feat. Elwel & Cármen


Serrant les mâchoires pour ne pas céder de nouveau à la tristesse, la jeune femme, Cármen posa ses deux mains sur les épaules d’Elwel. Son regard bleu ancré dans le sien, elle esssayait ainsi de lui transmetre des ondes positives, de lui donner de la force et surtout de lui rappeler qu’après tout ce qu’elle avait traversé elle se devait d’aller jusqu’au bout des choses. Sinon elle allait errer tout comme cet enfant allait errer entre deux mondes.

« Je ne vous abandonnerais pas Elwel, je vous le promets. »

La danseuse n’osa pas descendre son regard sur l’enfant, elle hésitait à le lui prendre plutôt que la laisser le poser sur le bucher. Mais cette décision ne lui appartenait pas, Elwel se devait de faire le chemin comme elle le sentait, à elle de voir si elle souhaitait être aidée ou pas. En revanche, elle pouvait lui proposer de l’accompagner.

« Vous devez le faire, pour lui,  son corps ne sera plus exposé aux mauvais esprits et son âme s’envolera vers les dieux qui l’accueilleront. » Commença t-elle.

La gitane laissa volontairement un court instant de silence afin qu’elle puisse assimiler cela et se faire à l’évidence que c’était la seule chose à faire si elle voulait sauver son enfant de quelle que manière que ce soit.

« Je vous accompagne. »

La gitane se plaça à ses côtés, posant sa main sur son bras et se montra ainsi tel un pilier, un rebord sur lequel s’appuyer alors que son esprit était blessé. Elle avança à ses côtés, la laissant guider le rythme quitte à ce que cela prenne la journée entière. Il était déjà arrivé que des mères refusent de déposer l’enfant, pourtant une fois envoyé aux cieux elles ressentaient un immense soulagement de savoir que leur enfant était désormais en sécurité et qu’il grandirait sans connaitre les douleurs du monde. Elwel serait de ces femmes qui pourtant garderaient en mémoire ce jour à comme une entaille jamais cicatrisée. Assurément on peut vivre avec, mais jamais l’on ne s’en remet.
Elwel pourrait voir que sur les bois à brûler se trouvaient de nombreuses offrandes. Des vivres, des bijoux, même les enfants y avaient déposés certains de leurs biens, des jouets et d’autres petits grigris qu’ils avaient fabriqués afin d’aider et de soutenir Elwel dans cette lourde épreuve mais aussi dans le souci qu’Amro soit bien accueilli. Il le serait à n’en pas douter, il y avait tellement d’offrandes. Cármen en avait une aussi et une fois arrivé devant le bûcher, la bohémienne sorti de son foulard deux pendentifs gravés sur des pendentifs faits de bois. Sur l’un était écrit « Elwel », elle l’attacha au cou de l’enfant et sur l’autre était écrit « Amro » qu’elle enfila au cou d’Elwel afin que toujours elle se souvienne et que toujours mère et fils soient liés par ce point invisible que serait leurs talismans. Un cadeau significatif pour Cármen.

« Ils vous lieront pour toujours, il veillera sur vous et vous veillerez sur lui. »

La gitane s’écarta alors, laissant Elwel prendre la décision de poser l’enfant seule et lui laisser ces derniers instants avec lui. Le père de Cármen rassura sa fille en posant doucement sa main sur sa tête, tapotant légèrement et lui fit un sourire fin qu’elle n’avait pas le cœur de rendre. La bohémienne gardait les yeux rivés sur Elwel, espérant qu’elle fasse le bon choix alors qu’elle pourrait ensuite revenir vers elle pourqu’elle puisse cotinuer à lui témoigner son soutien.

C’était une scène déchirante qui emportait chaque personne présente dans sa vague d’émotion. Elle savait que tous feraient leur possible pour qu’Elwel continue de se sentir bien accueillie et épaulée à la fois. Certaines femmes n’hésiteraient d’ailleurs pas à venir la voir pour la rassurer tandis que les plus vieilles viendraient lui faire quelques sermons en racontant leur dure vie dans les harad et la dure vie d’une femme afin qu’elle se ressaisisse.





made by guerlain for bazzart

_________________
Cármen
It’s a journey of love. I slumber nestled against your skin. I slumber cradled in swirl of travel sensations. Lulled by smiles, rocked by life. I breathe in colors, I capture flavours. I imagine a fragrance sensual, soft, serene. This flapping of wings brings a smile to my face©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1946-carmen#34145 http://lonelymountain.forumactif.org/t1948-carmen

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 260
♦ RÉPUTATION : 1696
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: Blood of the fold   Ven 27 Mai 2016 - 23:54



Blood of the fold

Cármen & Élwel




Les yeux humides alors qu'elle s'était un peu calmée, Élwel écoutait la gitane la rassurer encore une fois. Elle savait cette épreuve terriblement difficile même si elle ne la vivait pas de l'intérieur, et pourtant elle savait se montrer présente, aimante pour réconforter une mère dont le monde était en train de s'effondrer. Les gestes qu'elle prodiguait, au delà des simples mots, savaient passer le message qu'elle avait à donner sans aucun doute, et Élwel le recevait avec reconnaissance.

La danseuse la guida jusque devant le bûcher, où chaque gitan avait fait une offrande pour permettre au petit de passer dans les bras des dieux en toute sérénité ; il y serait assurément choyé, mais la séparation n'en restait pas moins traumatisante pour la jeune mère, au bord du désespoir. Elle tenait le petit contre elle si fort qu'elle avait du mal à respirer, et pourtant, elle devait se résigner à le laisser partir..

Cármen fit une offrande à son tour, bien plus significative que toute la gentillesse qu'elle avait témoigné à la jeune mère depuis le début. Élwel la regarda passer un petit pendentif autour du cou de l'enfant, puis autour du sien. La gitane lui offrait le plus beau cadeau qu'elle aurait pu espérer, celui qui l'aiderait à surmonter cette épreuve terriblement douloureuse : un lien éternel avec son enfant, un lien tangible, une sorte de totem qui lui rappellerait tout le temps que son fils veillait sur elle de là où il était. Un petit objet à serrer contre son cœur les soirs de mélancolie, pour chasser les pensées sombres et se souvenir que quelque part, ce petit garçon ne souffrait pas des péripéties de la vie..

Puis Cármen vint à s'éloigner pour regagner sa place dans la foule, laissant Élwel seule devant le bûcher afin qu'elle prenne sa décision de son propre gré. La jeune femme serra à nouveau le poupon emmitouflé de couvertures contre son cœur, comme un dernier adieu, déchirant. Elle resta ainsi de longues minutes, à murmurer des paroles d'amour à ce petit qui ne les entendait probablement pas. Elle ne put retenir les larmes, son cœur était bien trop brisé pour les tarir.

Un regard en arrière pour trouver Cármen, elle lui fit un signe de tête pour indiquer qu'elle était prête. Élwel s'avança lentement au plus près du bûcher pour y déposer le petit. Elle se pencha pour déposer un tendre baiser sur son petit front tout froid, laissant perler ses larmes sur la peau bleutée du nouveau-né. Se relevant difficilement, elle finit par tirer l'un des coins de la couverture pour recouvrir le visage de l'enfant dans un dernier adieu.

Elle trébucha plusieurs fois en se reculant, perdue dans la tristesse qui prenait son cœur. Elle chercha à nouveau Cármen du regard alors qu'elle commençait à paniquer à l'idée que le bûcher allait être allumé.. Il lui fallait cette présence réconfortante, l'épaule de son amie pour avoir le soutien dont elle avait cruellement la nécessité.

Sa vision s'était complètement troublée avec ses pleurs, elle parvenait difficilement à reconnaître les visages, et ne sentit pas le soulagement qu'elle attendait lorsqu'elle finit par se rattraper dans les bras de Cármen..

« Je ne peux pas regarder.. » murmura-t-elle avant de s'enfuir de la foule en cachant son visage.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 494
♦ RÉPUTATION : 3714
♦ DC & co : Raeryan, Elea, Elladan, Selen, Farshad, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : humaine
— ORIGINAIRE DE : Harad
— ÂGE DU PERSO : 27 ans
— RANG SOCIAL : pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : voyante, danseuse, musicienne, comédienne
— ARMES DU PERSO : un couteau bien caché sous ses jupons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : son père
— VOYAGE AVEC : sa troupe de saltimbanques
— AMOUREUSEMENT : Épouse de Leoden

MessageSujet: Re: Blood of the fold   Dim 29 Mai 2016 - 17:50

☙ Blood of the fold

feat. Elwel & Cármen


Avecun courage admirable, Elwel déposa l’enfant sur le bucher et s’en détourna de cette vision insupportable. Cármen fit quelques pas dans sa direction avec que celle-ci, troublée avait bien du mla à tenir debout. Elle tendit les bras, rattrapant Elwel pour l’aider à se redresser et conserva sas mains rassurantes sur son bras et autour de ses épaules. Mais aussitôt que l’on amena la torche, elle se déroba et s’enfuit en courant. Elle était en droit de ne pas regarder, les gitans comprenaient tout à fait qu’elle préfère fuir plutôt que se supporter telle vision tant redoutée des jeunes mères. La gitane se mit alors à lui courir après alors que les prières des bohémiens s’élevaient en chœur dans les airs. Le feu fut allumé et les prières continuèrent d’accompagner les flammes.

Cármen retrouva la trace d’Elwel en ayant pas eu besoin de l’interpeller dans la forêt. Elle la retrouva alors et s’empressa de la prendre dans ses bras afin de la consoler. Elle posa sa main sur sa chevelure brune et l’invita à poser sa tête sur son épaule.

« Le plus difficile est de dire adieu…. » Fit elle en connaissance de cause.

Pour n’importe quelle personne sur cette terre, il n’était jamais de ces choses joyeuses que de perdre quelqu’un. La vie était si précieuse, que l’on avait cette impression de ne pas la mériter en ayant autant d’évéements tragiques. Elwel en avait vu de toutes les couleurs, et pourtant elle était encore là. Elle la laissa pleurer sur son épaule, laissant les minutes longuement s’écouler avec une patience bienveillante. Elle se montrait là, s’il n’y avait pas de mot pour décrire combien elle avait de la peine pour elle, elle espérait que le fait d’être à ses côtés l’aidait à ne pas sombrer.

« Amro vivra, il n’aura pas à connaitre les douleurs du monde. Il sera protégé du mensonge, de la tromperie, de la cupidité et de la fourberie. Vous aurez d’autres enfants à n’en pas douter, Amro sera aussi leur ange gardien. »

Cármen ignorait si ses mots la rassuraient mais ce qu’elle disait était empli de vérité. Avec délicatesse elle passait sa paume sur ses cheveux, rassurant son amie puis la relâcha au bout de quelques instants. Elle ne lui demandait pas de ne pas pleurer, elle avait parfaitement le droit et c’était essentiel pour se libérer de toutes ces mauvaises choses emmagasinées en elle. Hélas on ne fait pas d’esprit fort sans connaitre la douleur. Le destin ne voulait pas voir cet enfant vivre sur cette terre alors il l’avait envoyé aux dieux afin qu’ils puissent s’en occuper. Afin de la rassurer, Cármen se permit de regarder dans les lignes de sa main.

« Amro aura des frères et des sœurs. »

La gitane posa sa main sur le pendentif qu’elle lui avait offert.

« La vie est cruelle mais les dieux sont bons. Je ne vous demande pas de vous réjouir, mais de demeurer forte ainsi que vous l’avez toujours été. Je suis sure que c’est important pour lui aussi.»

Cármen étira un fin sourire désolé, empli de compassion, elle lui offrit une nouvelle étreinte et avait décidé de rester à ses côtés pour l’accompagner à moins qu’elle souhaite rester seule et réfléchir.

« Ce soir nous allons invoquer les dieux pour vous, des chants, des histoires et des danses seront faites pour votre bonne fortune et nos prières vous accompagneront pour ces jours à venir aussi difficiles soient ils. »

Cármen allait veiller à occuper son esprit, la faire travailler avec elle, la faire participer aux tâches les moins désagréables et lui montrer que la vie continue. Elle pourrait alors recueillir les témoignages des autres femmes du groupe qui avaient perdu un ou plusieurs enfants, seules ou pas. Elles arrivaient à se faire à l’idée que leur enfant avait été choisi par les dieux. Des anecdotes essentielles, qui aideraient Elwel à traverser cette lourde épreuve.





made by guerlain for bazzart

_________________
Cármen
It’s a journey of love. I slumber nestled against your skin. I slumber cradled in swirl of travel sensations. Lulled by smiles, rocked by life. I breathe in colors, I capture flavours. I imagine a fragrance sensual, soft, serene. This flapping of wings brings a smile to my face©️ alaska.  



Dernière édition par Cármen le Jeu 2 Juin 2016 - 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1946-carmen#34145 http://lonelymountain.forumactif.org/t1948-carmen

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 260
♦ RÉPUTATION : 1696
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: Blood of the fold   Mer 1 Juin 2016 - 11:42



Blood of the fold

Cármen & Élwel




Le soutien que lui témoignait la gitane aidait beaucoup Élwel, même si elle ne pouvait pas le montrer. Elle était prise entre la tristesse et la colère profondes de se voir retirer ce petit être qui lui avait été donné, mais également le reconnaissance qu'elle vouait aux dieux pour avoir choisi son fils.. Eux qui la voyaient de leur sanctuaire sacré, n'avaient-ils pas remarqué à quel point elle avait besoin que le sort lui soit favorable ? Peut-être avaient-ils tout simplement d'autres projets pour elle.. Seul l'avenir saura le lui dire.

« Si les dieux sont bons.. Pourquoi décident-ils de prendre ce qui est le plus cher à mon cœur.. ? » bredouilla-t-elle entre les sanglots, alors qu'elle tentait de répondre aux douces paroles de Cármen. La gitane était en train de lire dans les lignes de sa main, lui apprenant qu'elle aurait bien d'autres enfants. Vivants, cette fois. Du moins, elle l'espérait plus que tout.

Au loin, au travers des feuillages foisonnants des arbres de la forêt, là où perçait quelques rayons du soleil, l'on pouvait déjà voir la fumée noire monter dans l'air pour aller former d'énormes nuages sombres, accrochés comme des étoiles dans la voûte céleste. Cette vision serra le cœur de la jeune mère. Cela signifiait que le bûcher avait finalement été allumé, et qu'avec lui partait toute une partie de sa vie qui avait prit un tournant délicat.

« Je ne sais pas.. Si j'aurais le courage de parler, ou même de chanter avec vous.. Danser me sera bien trop difficile, et.. Je ne comprends juste pas.. » Sans s'éterniser sur ce sujet bien trop dur à discuter pour le moment, la jeune mère éludait une partie de sa phrase, et pourtant, elle savait que Cármen avait compris ce qu'elle souhaitait dire.. C'était comme si la gitane comprenait toujours, se faisant oreille attentive pour apporter aux autres le soutien et le réconfort dont ils avaient besoin. Son contact était étrangement rassurant pour la jeune mère qui se sentait complètement perdue, éloignée de tout le bonheur qu'elle avait cru être sien.. Elle ne comprenait pas le choix des dieux, encore moins la cruauté de son existence. Pourquoi faire don de la vie et la reprendre aussi tôt ? Quel était le but de donner de faux espoirs à de si frêles créatures ? Non, décidément, Élwel était fâchée contre leurs décisions, contre la vie elle-même pour avoir pris ce qu'elle lui avait donné sans plus de scrupules qu'un voleur malhonnête.

Dans les bras de Cármen, elle pouvait trouver le maigre réconfort auquel elle avait cependant le droit, mais cette étreinte ne suffisait pas à gommer la douleur qui avait pris son cœur à cet instant. Elle ne reverrait plus jamais ce si joli petit visage devant elle, ni le visage de ce petit garçon à ses cinq ans, ni ceux d'après.. Si elle allait avoir d'autres enfants, la peine de son cœur ne s'en faisait pas plus légère. Elle était profondément bouleversée par cette perte, et ne savait vraiment pas si elle aurait le courage de se trouver mari ni d'enfanter à nouveau.. Elle sentait aussi que son corps avait été marqué de façon inéluctable par cet événement, et à l'image de son esprit, il n'était largement pas prêt à accueillir à nouveau la vie au creux de ses hanches.

« Comment peut-on survivre à cela..? » questionna la jeune femme, sans avoir cependant l'espoir d'une réponse. Elle avait presque perdu toute volonté de se battre. De toute façon, si c'était pour qu'on lui donne d'autres enfants qui allaient périr dans des souffrances bien plus grandes que le petit Amro, à quoi bon ?








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 494
♦ RÉPUTATION : 3714
♦ DC & co : Raeryan, Elea, Elladan, Selen, Farshad, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : humaine
— ORIGINAIRE DE : Harad
— ÂGE DU PERSO : 27 ans
— RANG SOCIAL : pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : voyante, danseuse, musicienne, comédienne
— ARMES DU PERSO : un couteau bien caché sous ses jupons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : son père
— VOYAGE AVEC : sa troupe de saltimbanques
— AMOUREUSEMENT : Épouse de Leoden

MessageSujet: Re: Blood of the fold   Jeu 2 Juin 2016 - 19:58

☙ Blood of the fold

feat. Elwel & Cármen


« Dans les Harad nous avons l’habitude de croire que les dieux le sauvent en réalité d’un destin cruel une fois à l’âge adulte et que cela ne pourra être arrangé. Ainsi ils le préservent et lui réservent un avenir bien plus brillant parmi eux. »

Cármen trouvait ses questions tout à fait normales mais n’étant pas de la même culture, elle espérait que cela saurait la réconforter. En attendant elle demeura présente, son cœur déchiré par chacun de ses sanglots. Elle retenait ses larmes, souhaitant demeurer un pilier solide pour elle alors qu’elle en avait grand besoin.

« Ne vous inquiétez pas il n’est pas rare de voir les mères absentes lors de ces prières, je resterais avec vous à ce moment là. »

Cármen observa les alentours, la forêt était paisible mais semblait se ternir avec les pleurs de la jeune femme. Les oiseaux ne chantaient pas, il n’y avait pas de vent, juste ses larmes en fond sonore. La bohémienne éleva de nouveau la voix dans le but d’apporter d’autres paroles bienveillantes à la jeune femme.

« Cela arrive souvent malheureusement. Peut être qu’un jour vous en perdrez un autre. Je ne vous le souhaite pas mais même si la grossesse se passe bien on n’est jamais à l’abri de la volonté des dieux. Seuls eux ont le pouvoir de prendre. »

Cármen continuait de garder Elwel entre ses bras, caressant doucement sa chevelure de gestes fraternels. Elle partageait sa douleur comme elle le pouvait, se montrait attentive et essayait toujours de trouver les mots pour la rassurer.

« Venez avec moi, je vais vous présenter ma mère. »

La jeune femme relâcha Elwel et lui prit le bras, l’emmenant à l’intérieur du campement jusque dans une roulotte où se trouvait Jesenia. D’une grande beauté, elle était considérée comme la plus belle femme du campement. Elle était à l’origine du métissage de Cármen puisque cette dernière venait d’Umbar et faisait bien moins typée que le reste du groupe. Elle accueilli les deux jeunes femmes à bras ouverts, ne manquant pas de montrer son soutien à la jeune mère qui venait de perdre son enfant et les invita à s’installer dans la roulotte. Elle leur servit un thé à la menthe et leur proposa quelques fruits.

Touchée par la douleur d’Elwel, elle souhaitait faire part de sa compassion et de sa compréhension. Car contrairement à Cármen elle était plus à même de comprendre.

« J’ai moi aussi perdu des enfants, Cármen est la seule que j’ai pu avoir. Prenez le temps qu’il vous faut pour vous en remettre Elwel, nous seront toutes là pour vous épauler. »

Ainsi avaient été ses mots, elle n’en avait pas dit plus sur cette histoire de peur de plomber encore plus le moral de la jeune femme alors qu’elle venait tout juste de l’envoyer aux dieux.

« Nous prierons pour lui ce soir, nous ferons en sorte que les dieux soient rassasiés pour qu’ils puissent s’occuper de votre enfant comme il le mérite. »

Elwel n’était pas obligée d’y assister, mais pour les haradrim c’était essentiel de faire cela pour l’enfant et aussi pour que leur campement ne soit pas empreint de mort et de tristesse qui attirerait les mauvais esprits. Cármen trempa ses lèvres au bord de la tasse pour s’abreuver de thé, se souvenant à quel point la période qui avait suivie la perte de ceux qui auraient dû être son frère et sa sœur avaient été particulièrement difficile pour la famille. Finalement ils s’en étaient remis sans toutefois oublier, Elwel pourrait alors remarquer que sa mère portait deux pierres similaires à celle que la gitane lui avait offerte, gravée de deux noms. Un moyen pour eux d’avoir leur présence et de les considérer désormais comme des anges gardiens. Les femmes qui avaient perdu des enfants étaient respectées puisqu’elles avaient tout particulièrement le regard des dieux sur elles et celles qui parvenaient à le surmonter voyaient cela comme une marque de sagesse. Elwel finirait par s’en rendre compte car à ce moment là elle devait déjà avoir de nombreux cadeaux pour elle à sa roulotte. Des robes, des bijoux, des eaux parfumées mais aussi des prières et des vœux de guérison fait sur des petits objets.





made by guerlain for bazzart

_________________
Cármen
It’s a journey of love. I slumber nestled against your skin. I slumber cradled in swirl of travel sensations. Lulled by smiles, rocked by life. I breathe in colors, I capture flavours. I imagine a fragrance sensual, soft, serene. This flapping of wings brings a smile to my face©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1946-carmen#34145 http://lonelymountain.forumactif.org/t1948-carmen

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 260
♦ RÉPUTATION : 1696
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: Blood of the fold   Sam 4 Juin 2016 - 14:11



Blood of the fold

Cármen & Élwel




A l'instar de sa fille, la mère de Cármen avait les mêmes paroles sages et apaisantes. Cela faisait bien longtemps, et ce au delà même du simple réconfort qui lui avait été apporté ici, qu'Élwel n'avait pas ressenti autant de paix en elle-même. Finalement, même si elle en voulait aux dieux, elle était assez capable de comprendre pourquoi ils avaient agi de la sorte. Les mots des deux femmes trouvaient en son cœur l'écho qu'elle avait désiré, celui qui aiderait enfin un jour peut-être sa douleur à se calmer. La jeune femme peinait à le comprendre, mais elle pouvait déjà entrevoir l'avenir d'espoir qui finirait par lui sourire une fois que son deuil serait entamé. Elle n'avait pas besoin de rester triste pour signifier à son fils qu'elle ne l'oubliait pas, de toute façon, comment en aurait-elle été capable ? Non, la jeune femme voyait enfin à quel point les dieux avaient été sages dans leur décision ; même si elle en souffrait, ils avaient permit à ce petit bout de ne pas connaître la fatalité du monde, ni même la douleur.

Élwel savait aussi la fête qui aurait lieu le soir même pour rendre honneur au petit, mais elle n'avait pas encore décidé si elle aurait ou non le courage d'y aller. Il lui suffisait d'écouter les mots de ces deux femmes devant elle pour croire qu'elle était capable de bien des choses, mais ses petites mains osseuses jouant avec le médaillon lui rappelaient bien trop vite qu'elle ne pouvait pas changer le destin. Elle était très reconnaissante de tout ce que les gitans faisaient pour elle, consciente qu'elle aurait bien pu finir pour morte dans la forêt et que son fils n'aurait eu alors aucun rite funéraire.

Elle restait silencieuse, écoutant la sagesse de la mère de Cármen prodiguer des soins invisibles à son cœur meurtri. Le thé ne trouvait pas encore à nouveau la saveur dont elle avait l'habitude, il goûtait amer, mais la jeune femme se jurait qu'elle n'allait pas se laisser abattre trop longtemps par cette passe. Elle était peut-être dans le déni, occultant cette perte pour pouvoir voir son avenir renaître de ses cendres un moment, mais tôt ou tard, le contre coup finirait par arriver. Quoi qu'il en soit, elle n'avait simplement pas envie de s'effondrer à nouveau.

Elle resta un moment avec les gitanes, baignée dans l'aura d'attention et de bienveillance qu'elles avaient toutes à son égard. Lorsque le soir fut venu, elle observa de loin les préparatifs qui étaient en train d'être faits. Élwel se sentait toujours aussi triste et brisée à l'intérieur, mais la reconnaissance qu'elle vouait aux gitans et la cérémonie qu'ils étaient en train d'organiser pour son enfant réchauffait son cœur comme rarement il lui avait été donné de le ressentir. Puis les danses et les chants commencèrent, donnant ainsi une ambiance toute particulière sur ce soir à la belle étoile.

Élwel resta assise à l'écart un moment, suivant des yeux les étoffes toutes colorées que portaient les femmes et qui voletaient au rythme de leurs danses. Elle regardait la lueur des flammes se refléter sur leur peau colorée, et les hommes jouer des instruments dont elle n'avait jamais ouï la mélodie tantôt dans sa vie. Le spectacle était magnifique sous ses yeux de petites fille émerveillée par la beauté du rite et pour ce qu'il signifiait. Isolée loin de la foule, elle avait recroquevillé ses genoux vers elle et laissait ses mains s'amuser avec le petit médaillon. Elle était restée là un moment, et pourtant, elle sentait enfin l'appel qu'elle avait attendu.

La jeune femme se leva finalement, marchant d'un pas décidé vers le feu central et les gitanes qui dansaient. Elle avait passé un robe légère qui lui avait été offerte, et dont le tissu bordeaux et le foulard orange qu'elle avait noué à sa taille lui donnaient des airs de bohémienne à elle aussi. Elle s'approcha un peu plus doucement, se faufilant entre les musiciens pour arriver jusqu'à Cármen.

« Pouvez-vous me montrer comment danser..? » questionna-t-elle, alors qu'elle s'était décidé à rendre cet hommage à ce fils qu'elle avait perdu.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi

avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 494
♦ RÉPUTATION : 3714
♦ DC & co : Raeryan, Elea, Elladan, Selen, Farshad, Isveig
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : humaine
— ORIGINAIRE DE : Harad
— ÂGE DU PERSO : 27 ans
— RANG SOCIAL : pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : voyante, danseuse, musicienne, comédienne
— ARMES DU PERSO : un couteau bien caché sous ses jupons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : son père
— VOYAGE AVEC : sa troupe de saltimbanques
— AMOUREUSEMENT : Épouse de Leoden

MessageSujet: Re: Blood of the fold   Mar 7 Juin 2016 - 13:29

☙ Blood of the fold

feat. Elwel & Cármen


Près les funérailles, le soleil sur son déclin, les gitans préparèrent les festivités de la cérémonie visant à invoquer les dieux pour qu’ils viennent chercher l’âme de l’enfant mort-né. Les mots de la mère de Cármen semblait faire du bien à la jeune mère en deuil, mais elle savait que la tristesse ne pourrait s’en aller aussi facilement. Elle ne devait pas voir cela comme une injustice mais comme quelque chose qu’elle devait surmonter une nouvelle fois. Alors quelques heures après tout commença, Cármen demeura un moment en compagnie d’Elwel alors qu’elle préférait s’isoler tout en ayant vue sur les premiers rituels d’invocation. Puis au bout d’un moment, la gitane désirait y apporter sa contribution et rejoignit ses consœurs dans les danses et ainsi amplifier les prières.  Il n’y avait pas de joie, ce n’était pas une fête comme ils avaient l’habitude de faire. Il s’agissait là de recueillements, de prières envoyées par les chants et les danses. Les pas étaient lents et calculés, il n’y avait nulle frivolité, juste la beauté des gestes pour plaire aux dieux alors qu’elle chantaient en même temps.

Elle fut heureuse de voir Elwel revenir vers elle pour participer à leur danse, c’était important pour les dieux de voir cela, alors elle la fit entrer dans la ronde formée autour du feu et lui montra les gestes à faire avec les pieds et les mains tout en lui apprenant les mots qu’elle devait dire pour que cela soit efficace. Elle prit son temps pour le lui apprendre, l’autre gitane de l’autre côté lui donnait aussi des conseils dans un westron très basique et avec un fort accent qui rendait parfois ses mots complètement incompréhensible, cette dernière d’ailleurs avait perdu plusieurs enfants mais en avait eu d’autres. Avec cela, les encouragements étaient là, Cármen était heureuse de pouvoir lui apporter un peu d’apaisement en ce jour funeste et espérait que les jours à venir ne seraient pas insurmontables pour elle. Deux jours plus tard ils quitteraient ces terres afin de lui permettre de tourner la page et de voir symboliquement que la vie continuait d’avancer. Les flammes se dressaient fièrement, les quelques étincelles se déployaient et semblaient toucher le ciel. Et la musique continuait, elles exécutèrent d’autres danses, il y eu des rituels de prière, des vœux faits pour la guérison de la mère et cela dura jusqu’à ce que le sage du groupe annonça que les dieux s’en étaient allés. Cármen se tourna alors vers Elwel, souhaitant lui dévoiler ce que cela signifiait.

« Les dieux ont emporté votre enfant, il est désormais sous leur protection et prendront soin de lui. »

La bohémienne enlaça la jeune femme, une douce étreinte amicale alors que le groupe commençait à se disperser. La nuit était déjà bien avancée, mais il était désormais l’heure de dormir afin de ne pas détourner l’attention des divinités pour ceux en Arda qui auraient besoin d’eux. La gitane emmena Elwel dans sa roulotte, elle pourrait alors découvrir sur le seuil de celle-ci les offrandes qu’on lui avait faites plus tôt. Des robes, de la nourriture, des fleurs, des bijoux et d’autres vœux inscrits sur parchemins. Cármen aida Elwel à le regrouper et entra dans la roulotte.

« Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n’hésitez pas, ma roulotte est celle qui est juste à côté. »

Cármen déposa un récipient contenant du thé chaud sur une table et après avoir donné d’autres linges à la jeune femme, elle la laissa dans sa roulotte. Elle espérait que ce ne serait pas trop dur pour elle de se retrouver seule, mais elle savait que si elle avait besoin de compagnie, elle pourrait alors aller retrouver Cármen ainsi qu’elle le lui avait plusieurs fois répété. Cette dernière se dirigea vers sa roulotte, le cœur lourd, elle aussi aurait du mal à dormir.






made by guerlain for bazzart

_________________
Cármen
It’s a journey of love. I slumber nestled against your skin. I slumber cradled in swirl of travel sensations. Lulled by smiles, rocked by life. I breathe in colors, I capture flavours. I imagine a fragrance sensual, soft, serene. This flapping of wings brings a smile to my face©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1946-carmen#34145 http://lonelymountain.forumactif.org/t1948-carmen

A Lifetime Of Adventures ♦ HUMAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Winter Soldier
♦ MESSAGES : 260
♦ RÉPUTATION : 1696
♦ AVATAR : Bridget Regan © Winter Soldier
♦ DC & co : Leoden, Chandalen, Carmella & Sharbat
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Humaine
— ORIGINAIRE DE : Minas Tirith
— ÂGE DU PERSO : 20 ans
— RANG SOCIAL : Pauvre
— MÉTIER PRATIQUÉ : Ancienne marchande d'épices
— AMOUREUSEMENT : Farshad ♥

MessageSujet: Re: Blood of the fold   Mer 8 Juin 2016 - 15:33



Blood of the fold

Cármen & Élwel



Cármen avait prit un grand soin à montrer à la jeune mère comment rendre un hommage à son petit en exécutant des danses rituelles pour aider son âme à gagner les dieux. Les mouvements n'étaient pas très compliqués, de même que les mots qu'elle avait à chanter. Quand bien même elle le faisait mal, les dieux seraient capables de reconnaître ses intentions et de lire au travers de son cœur, pour en voir les morceaux brisés. Elle déroulait sa chorégraphie dans toute la sincérité qui l'habitait, donnant le plus qu'elle pouvait pour être certaine que son enfant soit choyé dans les bras des dieux.

Au bout d'un moment, elle entendit le vieux sage prononcer quelques paroles, que Cármen lui traduisit pour que le jeune femme puisse les comprendre. L'âme de son enfant avait donc été reçue aux cieux, et il était temps pour eux de laisser les dieux vaquer à leurs autres occupations, pour ne pas monopoliser leur attention si d'autres en avaient, tout comme eux, le besoin.

Même si elle comprenait parfaitement ceci, Élwel n'en ressentait pas moins le vide qui se creusait en elle, de laisser finalement partir le petit pour qu'il rejoigne le palais éternel ou les divinités qu'elle priait régulièrement pourraient prendre soin de lui. Elle se laissa guider par Cármen, qui encore une fois lui offrait son soutien et ses paroles sages. Elle lui parla des offrandes qu'elle allait recevoir et trouver sur le perron de sa roulotte, qui participait à l'hommage que rendaient les femmes du groupe à son enfant mort-né. C'était un cadeau de courage et de force pour elle, qui témoignait de la solidarité entre tous les membres du campement. Lorsqu'Élwel les découvrit en arrivant devant sa roulotte, elle en fut toute émue, et cela apaisa grandement sa douleur.

Elle laissa partir la danseuse, s'assurant qu'elle résidait bien dans la maison itinérante voisine. Puis la jeune femme ferma la porte derrière elle, et prit son temps pour ranger les vêtements, la nourriture, les fleurs dont le parfum embaumait la pièce et les parchemins qu'elle aurait trop de mal à lire sans la gitane pour la guider dans la traduction. Elle ne trouva rien de mieux que de s'étendre sur le lit pour y chercher le sommeil qu'elle ne trouva que difficilement entre les larmes, serrant fort contre elle le petit collier orné du prénom de son enfant et que Cármen lui avait offert.

**

Ce matin-là Élwel se leva comme tous les autres jours, hormis qu'un fin sourire venait se frayer un chemin sur son visage anguleux. Elle descendit de sa roulotte en silence, vêtue d'une longue tunique aux tons beiges et rosés qui flottait au gré du vent. La jeune femme se dirigea vers le groupe de femmes qui étaient déjà levées depuis un moment ; elle avait eu un peu de mal à sortir du lit, mais c'était récurrent depuis l'incident. Elle s'approcha des gitanes, piquant quelques baies qu'elle déposa dans une assiette avant de venir s'asseoir entre deux femmes pour les écouter discuter. Elles parlaient du départ prochain, qui allait faire se déplacer tout le monde pour trouver une autre clairière où s'installer. Élwel était toute intriguée à l'idée de voyager avec le groupe de Cármen, et elle attendait cela avec une hâte certaine.

« Prête pour départ ? » lui demanda une voix qui visiblement ne maîtrisait pas tout à fait les westron, mais la jeune femme s'y était habituée et comprenait parfaitement ce qu'on lui disait. Élwel étira son sourire un peu plus pour répondre.

« Prête pour ce nouveau chemin » glissa-t-elle. Oui, elle était enfin prête à tourner le coin de la page pour avancer vers de nouveaux horizons.








made by roller coaster

_________________

Fly me up to where you are beyond the distant star. I wish upon tonight to see you smile, if only for a while to know you're there. A breath away's not far to where you are. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t1810-elwel-o-pure-heart-bu http://lonelymountain.forumactif.org/t1818-elwel-o-her-relashionships http://lonelymountain.forumactif.org/t1819-elwel-o-would-you-like-to-rp-avec-moi
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Blood of the fold   

Revenir en haut Aller en bas
 
Blood of the fold
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Blood of the fold
» Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.
» armée blood axe en construction
» Blood & Chocolate ou Le gout du sang.
» [1500 pts] blood axes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Southern Middle Earth :: Rohan-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.