AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Intrusion sur le campement des Rôdeurs • [FB - Aelan]

Partagez | 
 

 Intrusion sur le campement des Rôdeurs • [FB - Aelan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité

MessageSujet: Intrusion sur le campement des Rôdeurs • [FB - Aelan]   Sam 16 Sep 2017 - 17:34

Année 2931- Extrémité Nord de la chaîne des Montagnes Bleues

La Chasse à l’Ours était un des plus impérieux besoins et en même temps un des plus charmants instincts d’Iratir. Pister, traquer, courir, esquiver, bondir, rouler dans la boue, parfois dans les cailloux, se figurer qu’un Ours n’est rien de plus qu’un tas de ragout sur patte, décocher sa flèche et admirer la bête agonisante à ses pied, était ce qu’elle appréciait le plus depuis ces dernières années. Tous les Lossoths s’accordaient à dire qu’elle chassait comme un homme, et aucun d’eux n’était censé ignorer qu’une Iratir qui rentrait bredouille de sa chasse était une Iratir peu comblée.

En effet, la fière guerrière Lossoth s’était faite ours. Elle vivait ours, mangeait ours et avait un comportement d’ours, si bien que personne n’osait lui faire de réflexions. Fière de ses origines, la descendante de Fram s’entêtait depuis des années à vouloir explorer les terres au-delà du Forodwaith. A quoi bon avoir du sang de son ancêtre qui avait combattu un dragon si ce n’était que pour chasser du gibier et rester cloitrée dans la hutte familiale le reste du temps ? Son statut de femme ne lui permettait pas de prendre les armes, mais peu lui importait. Iratir avait pris le goût du risque et de l’aventure quotidiennement sans que son père n’en soit tenu au courant.

A 21 ans, elle connaissait les chemins du Sud des Montagnes Bleues comme sa poche et arrivait toujours à y trouver un raccourci pour se faufiler dans sa hutte avant le retour de Framrir. Mais ce jour-ci, elle s'était aventurée plus loin à l'extrémité Nord de la chaîne, et n’était pas descendue des hauteurs. Quelque chose d’étrange s’y passait. La nuit était tombée et elle y voyait clair. Elle se tenait au-dessus d’un piton rocheux, sombre et luisant. Tout en bas, elle apercevait la cime des pins s’agiter avec le vent, comme au ralenti. Des rocs acérés comme des griffes se dressaient. Le vent hurlait, une tempête faisait rage, joignant ses plaintes à celle d’un dragon. Des éclairs déchiquetés s’abattaient. Mais c’était des éclairs noirs et non blancs.

Elle se réveilla, prise d’un violent sursaut comme si elle avait été frappée par l’un d’entre eux, mais réalisa s’être assoupie contre un rocher.

- La peste soit de cette maudite tisane ! maugréa-t-elle en se massant son crâne endolori qui avait heurté le roc. Ces marchands avaient l’air replet mais ils convoyaient bien méchante boisson !

Jamais elle n’avait goûté une tisane Lossoth aussi répugnante, et celle-ci lui avait tourneboulé l’esprit. Bien qu’amer, la tisane de chardons des montagnes servait à trouver le sommeil lorsqu’on en manquait. Paradoxalement, elle provoquait de mauvais rêves si l’infusion était trop longue, et Iratir en sirotait souvent à l’ombre d’un rocher lorsqu’elle était sûre de ne pas être dérangée par quelqu’un. Ces derniers temps, plusieurs choses l'empêchaient de dormir sur ses deux oreilles, alors elle passait son temps à en boire. Non seulement, elle craignait de perdre ses frères dans la bataille qui faisait rage contre les orcs, mais elle se trouvait souvent à rêvasser d'hypothétiques aventures au-delà des frontières du Forodwaith. Aussi, elle refaisait souvent le même rêve et à chaque fois, un éclair la foudroyait de plein fouet. Quelqu’un essayait probablement de la mettre en garde, mais contre quoi ?

La Lossoth grogna de son état. Elle tituba quelques instants en essayant de se remettre debout et lorsqu'elle eut enfin retrouvé l’équilibre sur ses deux jambes, elle promena un regard autour d’elle. Un goût acre et amer lui était resté en bouche et elle aurait prié un Valar pour la faire partir. Elle se rendit compte de la présence de son arc dans sa main droite et de son carquois rempli de flèches dans l’autre. La frustration l’avait gagnée. Elle n’avait rien chassé aujourd’hui et son ventre lui rappelait qu’elle n’avait rien mangé depuis la veille. Cependant, un mince filet de fumée accompagné d’une odeur de viande grillée attira son attention au-dessus du rocher. Tout en bas, le paysage était le même que dans son rêve. Sauf qu’il y avait un feu de camp au milieu des pins et quelques hommes postés autour.

Des hauteurs, le fin limier se posta derrière le rocher pour ne pas se faire débusquer et regardait les étrangers discuter. De choses graves ou pas, il n’en savait rien. Ses yeux perçants firent le tour du campement et s’arrêtaient çà et là pour en déceler le moindre détail. Certains objets, de peu de valeur probablement, étaient entassés pêle-mêle près du feu. Il y avait des cartes, quelques gourdes, de la nourriture, et des chevaux attelées aux arbres un peu plus loin. Les étrangers devaient probablement être équipés d’armes plus sophistiquées que celles des Lossoths. Le fer étant rare et cher chez les Hommes du Froid, la seule épée qu’Iratir connaissait appartenait à son père et elle savait à quel point il y tenait. Elle doutait fort que des hommes s’aventurant aussi loin au Nord de l’Ered Luin lui cèdent leur équipement de défense, qu’elle fusse descendante des Framdreorig ou non.

La chasse dans les montagnes et ses entrainements contre ses frères l’ayant rendu rapide et agile (elle savait manier de grands bâtons avec excellence), elle entreprit de descendre la montagne par plusieurs petits sentiers qui la conduirait là où se dressait le campement des Rôdeurs. Elle allait troquer son arc contre une de leur armes. Au bout d'un certain temps, tout en se faisant la plus discrète possible, elle parvint à se hisser derrière un amas rocheux à proximité de leur campement. Les discussions des hommes avaient couvert le léger crissement des cailloux sous ses pas. Deux d'entre eux, qui portaient des épées courtes, étaient de dos. Assis sur un tronc couché, ils faisaient face aux flammes. Avec l'agilité d'un félin, Iratir se faufila derrière eux et tendit la main vers le pommeau d’une épée qui lui plaisait bien.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
♦ PSEUDOs : Loo • Mimi
♦ MESSAGES : 386
♦ RÉPUTATION : 321
♦ AVATAR : Lorenzo Richelmy
♦ DC & co : -
♦ DISPONIBILITÉ RP : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Dúnadan du Nord
— ORIGINAIRE DE : Il est né dans le nord de l'Eriador.
— ÂGE DU PERSO : Aelan a presque 90 ans mais il en paraît tout juste 30.
— RANG SOCIAL : Modeste
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guerrier, archer, messager, escorte, chasseur, pisteur, éclaireur,... Tout dépend de ce qu’on lui demande. Il a également quelques connaissances de base dans l'art de la guérison.
— ARMES DU PERSO : Qu'il soit à cheval ou bien à pied son arme de prédilection est l'arc. Le sien, de très belle facture, est à double courbure, le rendant à la fois court et puissant. Il manie également parfaitement son épée à lame courbe et possède une dague elfique, offerte par son père et dont la jumelle appartient à son frère, et deux couteaux basiques.
— VOYAGE AVEC : Son petit cheval alezan, Carán, et Gael, un chien-loup au pelage pâle. Parfois son frère Alastar et quelques Rôdeurs. Enfin de temps en temps il lui arrive de faire un bout de route avec les personnes qu'il croise au fil de ses voyages.
— AMOUREUSEMENT : Autrefois une jolie brune, répondant au nom d'Aleen, lui a volé son cœur et l'a emporté avec elle lorsqu'elle a quitté ce monde.

MessageSujet: Re: Intrusion sur le campement des Rôdeurs • [FB - Aelan]   Jeu 26 Oct 2017 - 19:38


Flashback - Feat Iratir
Intrusion sur le campement des Rôdeurs
A
près plusieurs semaines de patrouille dans les régions de l’extrême nord de l’Eriador, Aelan, Alastar et les deux autres rôdeurs qui les accompagnaient, parvinrent aux portes de l’Ered Luin avec le crépuscule tombant. La journée avait été longue et malgré la résistance naturelle des dúnedain ces dernières semaines avaient été éprouvantes aussi fut-il décidé d’établir un campement aux pieds des montagnes afin d’y prendre quelque repos avant de reprendre la route aux premières lueurs du matin.

Après un repas frugal et quelques échanges avec ses compagnons, Aelan s’éloigna un peu du feu de camp afin de vérifier que les montures allaient bien. Elles broutaient paisiblement, à l’écart de la lueur du feu, habituées à cette vie sur les routes et aux nuits passées à la belle étoile. Ael resta un moment à les observer et à scruter les alentours de son regard perçant, restant à l’affût des sons nocturnes. Il savait que non loin de là se trouvait probablement Gael, le loup au pelage clair qui le suivait inlassablement depuis quelques années déjà.

Puis les yeux gris-bleus du rôdeur allèrent se perdre dans le ciel parsemé d’étoiles, il les contempla longuement, ressassant de vieux souvenirs aussi heureux que douloureux. Un vent froid et mordant tira finalement Aelan de sa contemplation, il était temps de regagner les abords du feu et rejoindre le reste du groupe. Avant de faire volte-face, il adressa une caresse à son petit cheval Carán avant de se diriger lentement vers la lueur rougeoyante des flammes. Alors qu’il se trouvait à mi chemin quelque chose attira son attention, ce ne fut d’abord qu’un mouvement dans les ombres puis, émergeant soudain de la pénombre, il vit distinctement une silhouette se dessiner et entrer dans le halo lumineux du feu avec souplesse et rapidité, se glissant discrètement dans le dos de deux de ses compagnons de route occupés à discuter.

Profitant du couvert qu’offraient les pins, Ael fila sans un bruit vers l’intrus tout en jetant un œil sur les alentours au cas où d’autres se tiendraient encore dans l’obscurité. Mais il ne perçut aucun mouvement, pas la moindre silhouette, pas le moindre bruissement, cet individu était-il seul ? Certes les rôdeurs n’étaient que quatre mais il fallait tout de même être bien téméraire pour s’en prendre seul à un petit groupe de voyageurs armés ! Etait-ce une embuscade ? Ses sens, forgés par des années de patrouilles et auxquels il se fiait volontiers, lui faisaient-ils défaut ? Nul n’était infaillible, la méfiance était donc de mise.

La main sur la garde de son épée, prêt à dégainer, Ael parvint à quelques mètres dans le dos de l’intrus au moment où celui-ci tendait la main vers l’épée d’un des deux rôdeurs assis devant le feu. Pour le moment il ne distinguait que la silhouette sombre de l’importun se découpant devant les flammes oscillantes, impossible de voir les traits de son visage. A nouveau le dúnadan jeta un coup d’œil rapide sur les environs, mais cette fois un mouvement dans les ombres attira son attention. Il reconnut la haute carrure de son frère Alastar se dessinant derrière un arbre, ce dernier lui adressa un signe, il était lui aussi prêt à intervenir.

Tout en se rapprochant encore de l'individu avec détermination et prudence, Ael tira son épée au clair. La lame courbe de cette dernière accrocha un instant l’éclat flamboyant du feu tandis qu'il la pointait en direction de l'inconnu.

« Eloignez-vous de là », lança le dúnadan d’une voix dure.

Au son de sa voix ses deux compagnons d’arme, toujours assis, se retournèrent vivement, tandis qu'Aelan gardait son regard fixé sur l’intrus, à l’affût du moindre geste et prêt à passer à l'action si jamais les choses se gâtaient.



©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t2510-aelan-o-rodeur-du-nor http://lonelymountain.forumactif.org/t2542-aelan-o-amis-connaissances-compagnons-de-route-cie#42853 http://lonelymountain.forumactif.org/t2543-aelan-o-voyages-et-aventures
 
Intrusion sur le campement des Rôdeurs • [FB - Aelan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rôdeurs de morgul
» Intrusion [ Libre, mais pas plus de deux chats ]
» [Mission D] Intrusion nocturne
» L'intrusion de l'Ombre [PV Lïsa Guatile]
» Protocole en cas d'intrusion dans l'espace aérien.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Eriador-
Sauter vers:  
hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains hobbit nains hobbit nains hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg hobbit rpg
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.