AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue en Terre du Milieu, Ô toi noble voyageur ! N'hésite pas à consulter les PVs ou à te balader
pour lire tranquillement nos RPs & co. À ta guise !
Notez que nous avons besoin de Nains et surtout ceux de la compagnie !
Saruman : Cherche vieillards un peu séniles en robes colorées pour peupler
sa maison de retraite en construction
Diema Hiima : Business woman cherche bouffon du roi disponible 24H/24 - 7J/7
pour se distraire à toute heure. Salaire conséquent,
suivi psychologique pris en charge et possibilité de primes en nature.
Fraìa : Cherche objets magiques, pour contrôler le temps et/ou veiller sur mes proches.
Thorin : Cherche naine pour se perdre dans sa chevelure durant un siècle a venir.
Kìli: Cherches conseils utiles pour dragon réveillé naine troublée.
Meruva : Cherche complice pour rencontre fortuite.
Loìn : Cherche bébé dragon pour brûler les fesses d'un méchant nain.
Smaug est le bienvenue aussi, si il nous rend Erebor !
Dwalin: Cherche désespéramment le numéro spécial du calendrier des Déesses de la forge.
Récompense en pièces dorées.
Endriad : Petite Lossoth cherche branche de sapin de qualité
pour donner la fessée aux enfants (entre autres...) pas sages.
Brogar : Déclare officiellement que toutes les brioches lui appartiennent
et que les opposants à cela seront mordus
Hadrian : Besoin d'un coup de pouce du destin
pour se débarrasser d'une épouse envahissante.
pintes en récompense
Alayna : Cherche homme disponible et affectueux
pour lui masser les pieds et élever ses bébés
petites gâteries sucrées en récompense.
Let's Stroll in the Woods ~ ft. Thorin

Partagez|

Let's Stroll in the Woods ~ ft. Thorin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

The Rose of Ered Luin ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 1384
♦ RÉPUTATION : 1942
♦ AVATAR : Meghan Ory
♦ DC & co : Elea, Selen, Elladan & Cármen
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine et fière de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin, descendante de Telchar des montagnes bleues
— ÂGE DU PERSO : 190 ans
— RANG SOCIAL : Aisé, elle n'a aucune difficulté pour vivre.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse réputée, formée par Aiwendil
— ARMES DU PERSO : Des remèdes qui sont pas bons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Loyale envers son roi, Thorin.
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas.

MessageSujet: Let's Stroll in the Woods ~ ft. Thorin Lun 24 Nov 2014 - 10:37















Let's Stroll in the Woods
~ Thorin & Raeryan ~





C'està l’aube qu’il faut sortir pour aller ramasser quelques plantes ; Les remèdes les plus efficaces ne se font qu’à condition que les plantes qui la composent soient fraîchement cueillies et encore parsemées de perles de rosée. Ce matin là, alors que la lumière blanche venait tout juste de chasser l’obscurité, Raeryan avait prévu de sortir pour aller à la recherche d’une plante qu’elle n’avait plus dans ses placards. Oin et les autres guérisseurs du village n’étaient pas présents et pour la plupart ils étaient partis assez loin depuis la veille, du coup elle se retrouvait seule pour sa cueillette. Ce n’était pas réellement gênant en soi puisqu’elle ne comptait pas aller loin : juste derrière le champ qui marquait les dernières traces d’habitation des nains, au seuil d’une forêt. Elle s’y rendait régulièrement et n’y restait jamais longtemps car elle savait que c’était le maximum qu’on aurait pu lui autoriser. S’entourant de sa cape rouge pour éviter les frissons et le froid, Raeryan s’en allait avec son panier sur le bras, rempli du nécessaire pour que sa venue jusque là ne soit pas inutile et pour éviter d’y revenir trop souvent.  L’air était bon et le temps était clément alors que la nuit était restée orageuse et l’avait empêché de dormir tranquillement. Après quelques minutes de marche, Raeryan posa un genou à terre, son panier à ses côtés et protégea ses mains d’une paire de gants pour commencer à prendre les premières pousses dont elle avait besoin.  

Une joyeuse chansonette occupait ses pensées, tandis que ses gestes étaient devenus mécaniques à mesure qu’elle remplissait son panier. Ce n’était qu’une question de minutes, puis elle se releva en remettant sa robe en place – Voilà une bonne chose de faite. Le destin en décida cependant autrement alors qu’en levant ses yeux verdoyants sur la forêt une plante attira son attention : il s’agissait là d’une fleur qui ne poussait que rarement dans les environs et que Raeryan ne pouvait se procurer qu’en participant à des expéditions un peu plus vers le sud. Une aubaine, pensez-vous ! Et malgré la frontière psychologique des nains qu’elle s’était imposée, la guérisseuse enjamba les premiers obstacles pour pénétrer dans la forêt. Après quelques pas elle se retrouvait près de cette fleur aux couleurs chatoyantes dont les vertus lui étaient toujours très utiles à l’élaboration de bons remèdes. La naine l’extirpa avec délicatesse et l’ausculta pour s’assurer qu’elle ne présentait pas de traces de maladies mais elle lui avait d’hors et déjà semblé parfaitement intacte. Elle trouva alors sa place dans le panier aux côtés des autres.  Puis l’hésitation se fit à nouveau, lorsqu’elle en aperçu d’autres  séparées de quelques mètres…Un processus de cercle vicieux s’empara de la naine. Car la forêt présentait toujours quelques plantes de plus, à chaque fois qu’elle en ramassait une. Et plus elle évoluait dans le bois, moins ses regards en arrière pour s’assurer de son chemin se faisaient réguliers. Les minutes défilèrent alors sans qu’elle n’en prenne réellement conscience, le regard toujours à la recherche de LA dernière plante qu’elle cueillerait. Ainsi, il y eut plusieurs dernières avant de se jurer de rentrer.

Jusqu’au moment où elle se redressa, soudainement prise d’un malaise alors qu’elle se rendit compte qu’elle ne reconnaissait absolument pas les environs. Seul le croassement des corbeaux dérangeait le lourd silence qui semblait s’être instantanément abattu alors qu’elle avait repris conscience. S’était elle égarée ? A force de regarder ses pieds elle n’avait même vu le paysage évoluer et là voilà qui scrutait frénétiquement à gauche et à droite en essayant de reconnaître un semblant de rocher ou même d’arbre qui lui indiquerait par où se trouvait le village. Pas de doute, elle était perdue et n’avait pas le moindre indice de la direction qu’elle pourrait prendre. Serrant un peu plus son panier, Raeryan fit d’abord quelques pas, comme si cela pouvait changer son point de vue sur la situation. Il n’était pas bon pour une naine de s’éloigner, mais c’était d’autant pire si celle-ci n’était pas accompagnée d’un nain au minimum. Cependant elle ne se laissait pas submerger par la panique, emboitant alors le pas vers l’endroit qui lui inspirait le plus confiance. Le vent s’engouffrait dans sa longue cape rouge alors qu’elle se frayait un chemin entre les arbustes à la recherche d’un sentier. L’herbe haute froissait sa robe sous le passage et effaçait derrière elle les traces de ses pas pour la perdre un peu plus. C’est alors qu’un bruit sourd parvint à ses oreilles, brisant le silence et effrayant les oiseaux dont le bruissement d’aile lui arracha un sursaut. Cela semblait provenir d’un peu plus loin, l’écho s’était alors étendu sur plusieurs dizaines de mètres et trahissait la présence de quelqu’un. La guérisseuse avait clairement reconnu la résonance du métal se brisant avec violence contre un autre. Quelqu’un devait se battre, là-bas.

Tout aurait laissé une personne raisonnable prendre la direction opposée mais le sentiment de désorientation provoquait en Raeryan l’envie de s’en approcher. Elle progressait silencieusement cependant, levant le nez à la recherche d’un visuel qui pourrait lui donner réponse à ses questions. Elle restait de marbre, concentrée sur le moindre mouvement inhabituel jusqu’à ce qu’elle arrive près d’une clairière. Elle restait méfiante, tapie dans l’ombre, impressionnée par la hauteur des arbres et surtout parce qu’il y avait au beau milieu de celle-ci les premières traces d’une lutte : Un reste d’armure gisait ici, couvert de sang.  Le sol présentait des irrégularités qui se dirigeaient en dehors de la clairière et très vite, Raeryan fit le lien avec le bruit qu’elle avait entendu ; Un bien mauvais présage sur la manière dont se déroulait les événements plus loin. Mais cela ne suffisait pas pour lui donner envie de faire demi-tour alors elle entra dans la clairière, à pas de loups. Un autre bruit puis un cri rauque la firent grimacer, toujours plus loin soit dit en passant et pouvaient alors lui donner un peu plus de sécurité encore quelques minutes. La naine inspecta précipitamment les quelques objets ici, faisant fuir les mouches d’un revers de main alors qu’elle ramassait une flèche brisée dont le bout était couvert de sang.

C’était là l’odeur du sang humain, profané par une flèche d’orc. Un nouveau hurlement cette fois plus reconnaissable la poussa à jeter la flèche dans un geste de stupeur. Elle se releva enfin, retournant sur ses pas le plus lentement possible pour ne pas révéler sa présence. Avait-elle été repérée ? Non probablement pas mais les orcs reconnaissent aussi les nains à leur odeur, attirés par leur sang comme le Dragon à l’or. Une fois sortie de la clairière, Raeryan se précipita dans la direction d’où elle venait ; il lui fallait dès à présent s’éloigner le plus vite possible sans oublier d’être prudente. Au fur et à mesure qu’elle prenait de la distance, elle accélérait le pas en jetant des coups d’œil dans son dos de temps à autres pour vérifier qu’elle n’était pas suivie. Elle avait de la chance, beaucoup de chance parce que le silence était revenu et qu’au bout de quelques minutes de course, elle se retrouvait à nouveau seule. Elle essuya son front, pas dans le but d’éponger la sueur froide que ce malaise lui avait provoqué mais plus par réflexe, comme si cela pouvait retirer les mauvaises vibrations que ce stress subit. Elle avança encore sur quelques pas après avoir rabattu sa capuche sur ses boucles brunes, cette fois ci d’un pas bien plus assuré. Elle avait enfin retrouvé le sentier et même si elle n’avait toujours aucun souvenir de l’endroit où elle se trouvait, c’était déjà bien plus confortable ainsi car il menait forcément quelque part. C’est à ce moment là que le sol sous ses pieds vibra légèrement. Trop lourds pour être humains, trop frénétiques pour être autre chose qu’un poney arrivant dans un galop. Raeryan n’eut pas le temps de se remettre à couvert, juste quelques pas de recul qui l’avaient menacé de trébucher  et l’ombre arriva sans attendre au détour du chemin.

En reconnaissant Thorin, la tension redescendit légèrement. C’était plutôt bon pour elle puisqu’elle allait pouvoir rentrer sans craindre d’avantage de suspens mais de l’autre elle était parfaitement consciente que sa présence aussi loin d’Ered Luin et seule de surcroît n’allait pas être accueilli de manière positive. Et lorsqu’il s’arrêta vers elle, Raeryan palissant à vue d’œil baissa la tête pour le saluer avec tout le respectait qu’il méritait. Elle aurait voulu dire quelque chose spontanément pour effacer tout malentendu, mais lorsqu’elle ouvrit la bouche, aucun mot ne semblait vouloir sortir parce qu’elle culpabilisait déjà à l’idée de n’avoir aucune excuse moins enfantine que « je me suis perdue ».










_________________


You could be my unintended choice, to live my life extended. You could be the one I always love...You could be the one who listens to my deepest inquisitions.
☄️ RedSky

Merci Bro ♥️
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t776-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t780-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t783-raeryan

DURIN'S HEIR ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Artichaud
♦ MESSAGES : 1219
♦ RÉPUTATION : 2030
♦ AVATAR : Richard Armitage
♦ DC & co : Destan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Un Nain bien évidemment, le peuple le plus fier et brave que la Terre du Milieu ait porté.
— ORIGINAIRE DE : La Montagne Solitaire, Royaume des Héritiers de Dùrin avant que la Limace ne s'en empare.
— ÂGE DU PERSO : 195 longues années depuis sa naissance dans les Halls de la Montagne Solitaire.
— RANG SOCIAL : Seigneur Nain et donc riche. Du moins lorsqu'il deviendra le Roi sous la Montagne.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Forgeron il fût un temps lors des années d'errance.
— ARMES DU PERSO : Hache, Arc, Epée et sa condescendance pour ceux qui ne méritent que son plus profond mépris.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Les nains, son peuple et plus particulièrement la Lignée de Dùrin dont il est l'Héritier.
— VOYAGE AVEC : Kili, son neveu, dans les plaines de l'Eriador à la recherche de la Sépulture de celui qui fût son père avant de disparaître.
— AMOUREUSEMENT : Le Seigneur Nain n'a nulle épouse, cela a faillis mais il a été éconduis, il ne s'en plaint néanmoins pas. Il est à l'image des murs qu'il habite, silencieux et froid, seul et grave.

MessageSujet: Re: Let's Stroll in the Woods ~ ft. Thorin Sam 29 Nov 2014 - 23:36



Let's Stroll in the Woods



L'aube s'était levée sur les Montagnes Bleues, éclairant les flancs du relief, laissant à la brume le temps de s’élever pour noyer les sommets dans une mer de nuages. S'il n’avait connu Erebor, peut-être aurait-il pu aimer à sa juste valeur cet endroit. Il avait finis par apprivoiser cette nouvelle demeure, a en apprécier la sécurité qu'elle conférait, ses alentours, mais les souvenirs qu'il y avait crées ne valaient pas ceux qui demeuraient en lui, ceux qu'il avait battis avec sa famille et son frère, là bas, loin, sur les versants de la Montagne Solitaire.

Il ne s’appesantit pas plus longtemps à l’intérieur des murs qu'il habitait désormais, il avait fort à faire en cette matinée. Il devait se rendre à l'extérieur, il avait un objet cher a son cœur à récupérer. Il se rendit aux écuries, sella son poney et quitta les remparts qui protégeaient les Montagnes par la première porte. Il avait avertis les garde de sa sortie, tout comme il avait avertis leurs chefs du redoublement de la vigilance a laquelle il devait se plier. Déjà à son retour de Bree il l'avait fait, mais les jours s'assombrissaient bien plus et chacun devait opérer une vigilance constante.

Il arriva a la clairière, dépassant les dernières barricades naines puis s'enfonça dans la forêt sur le sentier tracé, se rapprochant peu à peu des bruits réguliers qu'il entendait marteler le bois au loin. Bientôt, les premières masures forestières apparurent devant lui, il guida de quelque coups de genoux sa monture jusqu'à elles et les nains présents qui  taillaient les arbres à la hache s’arrêtèrent, comme si, mal grès le bruit de leur coups, ils l'avaient entendu arriver.
Tous cessèrent leur travail, vinrent saluer leur Roi qui s'enquit de leur santé, discutant avec eux. Leur travail ici était rude, certains restaient au dehors des semaines entières  L'air de ce frai matin d'été véhiculé les senteurs de la sève et de la sciure, maintenant que leur travail s'était arrêté, tout semblait paisible. Mais cet instant de quiétude vola en éclat.

Un hurlement s'éleva dans les fourrés, ils se tournèrent comme un seul homme et des orcs sortirent des buissons, ils ruèrent sur les nains présent, qui en moins de temps qu'il ne leur en fallut pour dire  « Khazâd ai-mênu! »  se redressèrent. Des coups de haches bien placés vinrent mordre dans les plastrons des hideuses bêtes. Les corps des orcs tombèrent sans vie avant qu'il n(ait eu a faire le moindre pas plus avant vers eux. Il rengaina son épée. Ces nains restaient, demeuraient des soldats, peu importait le temps qui avait passé, peut importait le temps où ils s'étaient battus à ses côtés. On brûla rapidement les corps sans plus de cérémonie. Devant cette intrusion, il renouvela ce qu'il avait ordonné à Burrich et aux autres bûcherons de délaisser leurs abris forestier pour la saison, il y avait trop d'orcs au dehors pour risquer d'y demeurer des semaines entière, il ne voulait en aucun cas risquer la vie de plus des siens. Il les salua, les quittant bien vite avec une promesse d'escorte pour leur retour. En effet, des nains chargés et bien qu'habiles au combat feraient une proie facile pour d'autres créatures, il était désormais impensable que les nains demeurent dehors plus longtemps..

Il avait ainsi lancé son poney dans un galop frénétique, il ne faisait pas bon traînasser dans les parages. Il arriva telle une ombre dans la clairière, sa chevelure flottant derrière lui, légèrement couché sur l'encolure de sa monture, les pans de sa tunique battant. Au détour du chemin, alors que celui-ci semblait vouloir se perdre entre les arbres, un mouvement attira son regard et il posa sa main sur la garde de son épée. Arrivé à la hauteur du mouvement prêt à dégainer, il s'arrêta net en apercevant une cape de couleur rouge qui ne lui était pas inconnue, une cape dont la propriétaire n'aurait en aucun cas du se trouver ici, pas si loin des contreforts des Montagnes.  Il posa son regard de glace sur la dame, l'inquiétude, la colère qui la jugeait inconsciente de s'être trouvée si loin et si proche de rixes contre des orcs passant sur son visage bien plus que la surprise. Il lui sembla que la tension qui vrillait le corps de la naine disparue lorsqu'elle le reconnu. Son visage avait néanmoins pris une couleur spectrale et elle baissa la tête pour le saluer,il courba la tête à son tour, raide et droit sur son modeste destrier  Il avait à son poing un écu-de-chêne, ce même morceau qu'il venait de récupérer à l'orée de la plus grande clairière qui parcourait le flanc des montagnes bleues. Un morceau de chêne qui lui avait sauvé la vie à Azanulbizar avait besoin d'être traité, renforcé et il ne faisait confiance qu'à ces nains à la fois bûcherons et ébénistes qui travaillaient au dehors, ces même nains qu'il avait sommé quelques temps plus tôt de rentrer. Mais les bûcherons s’éclipsèrent bien vite de son esprit alors que sa voix grave et profonde s’élevait, vibrante, grondante, au milieu des sous-bois.

« Que faîtes-vous si loin des Montagnes ? »

Son regard de glace s'était posé sur la naine, elle était pâle, semblait vouloir parler mais aucun son ne voulu sortir de sa bouche. Il venait de descendre à bas de son poney, tenant ce dernier par la bride. Il raccourcit les étriers rapidement, tirant sur les sangles de cuir. Minty renâclait déjà, elle semblait inquiète, rester ici plus longtemps était dangereux, le Seigneur des Exilés le percevait également, c'était bien pour cela qu'il s'était hâté de rentrer. Il chassa le reste d’effarement qui demeurait en lui et qu'il n’avait laissé le temps d’apparaître sur son visage quant à la présence de la naine à l'extérieur de l'Ered Luin en ses jours sombres. Ses ordres n'étaient-ils pas relayés suffisamment ? Son départ futur imposait-il un certain laxisme ?  A son retour il réglerait ces questions, mais il fallait d'abord rentrer, et vivant. Il avait encore trop a l'esprit cette confrontation avec un groupuscule d'orcs au printemps pour risquer plus

Sans attendre une réponse de sa part, il lui tendit les rênes de sa monture. S'ils devaient rencontrer des créations des Ténèbres, alors il vaudrait mieux qu'elle déguerpisse en toute hâte, a pied à ses côtés elle le ralentirait et les orcs n'étaient en aucun cas des monstres de patience. Il marcherait vite, il n'avait sûr lui qu'une tunique, une épée et son bouclier et il n'était plus à prouver que les nains étaient d'incroyables sprinteurs.


« Montez. »


C'était un ordre, ni plus ni moins. Elle était de celles qu'il considérait comme amies mais cette amitié ne souffrait pas de diplomatie en cet instant, non. Il lui pris son panier des mains avant de l'accrocher à la selle de Minty, lui offrit son bras pour l'aider à monter, la regardant pour qu'elle se presse, aucun autre hurlement n’avait semblé retentir, mais il fallait prier pour que cela dure, ils ne pouvaient se permettre d'attendre plus longtemps.




made by LUMOS MAXIMA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t43-thorin-oakenshiel http://lonelymountain.forumactif.org/t48-we-all-burn-together-thorin-oakenshield http://lonelymountain.forumactif.org/t97-while-hammer-fell-like-ringing-bells-thorin

The Rose of Ered Luin ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 1384
♦ RÉPUTATION : 1942
♦ AVATAR : Meghan Ory
♦ DC & co : Elea, Selen, Elladan & Cármen
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine et fière de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin, descendante de Telchar des montagnes bleues
— ÂGE DU PERSO : 190 ans
— RANG SOCIAL : Aisé, elle n'a aucune difficulté pour vivre.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse réputée, formée par Aiwendil
— ARMES DU PERSO : Des remèdes qui sont pas bons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Loyale envers son roi, Thorin.
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas.

MessageSujet: Re: Let's Stroll in the Woods ~ ft. Thorin Lun 1 Déc 2014 - 9:05















Let's Stroll in the Woods
~ Thorin & Raeryan ~





C'était un réel malheureux hasard de se faire prendre en pleine faute par son propre Roi. Il n’avait encore rien dit que le lourd regard qu’il lui lançait suffisait à mesurer ses pensées et l’ampleur des milles réprimandes qu’il aurait pu lui faire à cet instant là. Et même si elle lui rendait des comptes, rien n’excusait le fait qu’elle eu été tête en l’air à un moment donné ; elle avait quand même agi, c’était tout ce qu’il y avait à retenir. Raeryan n’était pas dans un état d’esprit de regrets car ça ne servait à rien, et puis malgré tout sa cueillette avait été fructueuse tout comme son devoir restait  de veiller sur les autres quitte à prendre certains risques parfois. Cela pouvait paraitre contradictoire, dans un sens mais elle avait suffisamment vu d’horreurs pour se permettre d’être difficile. Elle retenait cependant la leçon, et se promettait de veiller à garder le chemin dans son champ de vision la prochaine fois pour ne pas se perdre dans le cas où elle souhaitait rester discrète. Puis arriva le moment où Thorin haussa la voix, posant cette question dont elle n’avait pas encore pu préparer la réponse. Le timbre de sa voix était grave et sévère, elle avait l’impression d’entendre son propre père la gronder comme lorsqu’elle était plus jeune. Mais la naine releva la tête, et dans un mouvement de recul elle observa Thorin arranger avec rapidité les sangles de son poney. Dans l’attente, elle demeurait incapable de répondre quoi que ce soit à sa question car il n’était visiblement pas dans l’optique d’entendre quoi que ce soit de sa part – du moins pas tout de suite. Ce fut d’ailleurs de courte durée puisque ses gestes rapides avaient été faits pour préparer le poney à la recevoir. Dans cet empressement, la guérisseuse l’interrogea du regard lorsqu’il lui ordonna de monter.  L’heure n’était définitivement pas propice aux explications ni pour l’un ni pour l’autre et elle savait qu’elle devait s’exécuter sans plus attendre si c’est ce qu’il exigeait. Raeryan n’opposa donc pas la moindre résistance, prenant appui sur le bras qu’il offrait afin de se hisser sur le dos de l’animal.

Le silence dans lequel elle s’était murée perdura alors que d’ici elle pouvait enfin remarquer les traces qu’il portait sur lui : Du sang, encore une fois, du sang d’orc aisément reconnaissable au regard d’un médecin et qui semblait bien assez frais pour justifier l’empressement du Roi. Toutes ses interrogations retrouvaient peu à peu leur place lorsque Raeryan fit le lien avec les bruits sourds d’une bataille acharnée qui avaient résonnés dans la forêt un peu plus tôt. Manifestement il y avait pris part et en était sans étonnement ressorti vainqueur. Ca ne devait pas suffire à sa tranquillité, puisqu’il restait sur ses gardes en analysant les alentours dans les premiers pas du poney. Et enfin, Raeryan détacha son attention du souverain pour regarder par-dessus son épaule, juste derrière eux dans un réflexe au besoin de se rassurer. Dans un long moment de quiétude, sa respiration semblait se crisper en appréhendant l’apparition de quelque chose qu’elle ne souhaitait en aucun cas voir. Heureusement, il n’y avait rien, pas le moindre mouvement qui aurait pu déranger le rythme déjà bien rapide qu’ils avaient et qu’ils entamaient probablement en direction du royaume des nains. Raeryan se sentait d’avantage en sécurité aux côtés de Thorin que seule, mais les orcs se déplaçant en meute elle avait conscience d’être un fardeau plus qu’une présence utile ;  un sentiment bien  désagréable qui lui noua instantanément le ventre. Elle savait se défendre, fort heureusement son père l’avait faite maline pour se tirer d’affaire et pourrait aisément jouer sur cette qualité. Cependant c’était sans nul doute que son niveau restait médiocre comparé à certains soldats alors qu’en tant que Roi il devrait probablement veiller sur elle.

C’est au bout d’un instant de marche, enfin, lorsque la tension redescendit et qu’elle sentait le poney moins inquiet sous les sangles qu’il était alors temps pour Raeryan d’éclaircir la raison de sa présence dans ces bois. La naine se pinça les lèvres, se demandant comment est ce qu’elle pourrait amener la chose en évitant de s’enfoncer d’avantage et de ne pas lancer un débat sans fin. Après tout il la connaissait suffisamment pour savoir que ce n’était pas là un acte de rébellion mais la situation restait très délicate. En retirant ses gants sans pour autant relâcher les rennes, la naine haussa la voix et brisa le silence.

« La forêt est un lieu de tentations pour un guérisseur... Où qu’on pose son regard on y trouve forcément quelque chose d’intéressant - la moindre petite pousse peut sauver une vie.  Alors on s’y presse, ça devient vite une obsession, quitte à oublier que la forêt peut nous perdre… » Dit elle dans un rire nerveux

C’était un fait, les expéditions des guérisseurs pouvaient durer de longues semaines avant de se résoudre à rentrer et en général ils ne prévenaient pas de leur retour, ne sait-on jamais ce qu’on peut trouver sur le chemin. Elle vouait sa vie à son peuple et avait alors la fâcheuse tendance à oublier que son travail ne rimerait plus à rien s’il lui arrivait réellement quelque chose ; Un point qu’il ne se priverait peut être pas de lui rappeler alors qu’elle venait de passer aux aveux… Raeryan avait alors marqué un instant de pause, croisant le regard de son Roi alors qu’elle l’avait interpellé de ses premiers mots. Elle s’en voulait d’avoir manqué de prudence, ses yeux verdoyants étaient ternis, rongée par la gêne.

« Et qu’on peut aussi y laisser la vie. » Termina t-elle.

Là, il était tout à fait inutile d’épiloguer car se perdre avec en prime des orcs non loin avaient amplement suffit à lui donner des sueurs froides qu’elle n’oublierait certainement pas a sa prochaine venue à l’orée du bois. Le regard sévère de Thorin sur elle lui avait fait le même effet soit dit en passant ; elle qui était restée jusque là un vrai modèle de loyauté, la voilà qui se devait de rendre des comptes sur ses agissements. Elle espérait désormais que ce semblant d’explication aiderait à ce qu’il lui ne lui en tienne pas rigueur et que la confiance qu’il lui avait autrefois accordée ne s’en voie pas entachée. Après tout, il avait bien plus grave à s’occuper qu’une soigneuse qui avait enfreint les directives, dont une certaine meute d’orc qui courraient dans les parages.











_________________


You could be my unintended choice, to live my life extended. You could be the one I always love...You could be the one who listens to my deepest inquisitions.
☄️ RedSky

Merci Bro ♥️
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t776-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t780-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t783-raeryan

DURIN'S HEIR ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Artichaud
♦ MESSAGES : 1219
♦ RÉPUTATION : 2030
♦ AVATAR : Richard Armitage
♦ DC & co : Destan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Un Nain bien évidemment, le peuple le plus fier et brave que la Terre du Milieu ait porté.
— ORIGINAIRE DE : La Montagne Solitaire, Royaume des Héritiers de Dùrin avant que la Limace ne s'en empare.
— ÂGE DU PERSO : 195 longues années depuis sa naissance dans les Halls de la Montagne Solitaire.
— RANG SOCIAL : Seigneur Nain et donc riche. Du moins lorsqu'il deviendra le Roi sous la Montagne.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Forgeron il fût un temps lors des années d'errance.
— ARMES DU PERSO : Hache, Arc, Epée et sa condescendance pour ceux qui ne méritent que son plus profond mépris.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Les nains, son peuple et plus particulièrement la Lignée de Dùrin dont il est l'Héritier.
— VOYAGE AVEC : Kili, son neveu, dans les plaines de l'Eriador à la recherche de la Sépulture de celui qui fût son père avant de disparaître.
— AMOUREUSEMENT : Le Seigneur Nain n'a nulle épouse, cela a faillis mais il a été éconduis, il ne s'en plaint néanmoins pas. Il est à l'image des murs qu'il habite, silencieux et froid, seul et grave.

MessageSujet: Re: Let's Stroll in the Woods ~ ft. Thorin Mer 17 Déc 2014 - 21:52



Let's Stroll in the Woods




Lorsqu'il l'avait vu, sur ce chemin, esseulée et sans la moindre arme pour se défendre, il lui avait asséné un regard lourd des reproches à venir. il avait cependant tenu sa langue, se contentant d'une question presque rhétorique qu'il avait coupé par un ordre. Il était d'ordinaire un nain de peu de mot mais en cet instant il l'était encore plus, préférant la sécurité de son ami plutôt que conversation emplie de réprimande au milieu du bosquet qui aurait pu être infesté par quelques restes d'orcs et autres vermines. Il la questionna en effet sur sa présence si loin des clairières où s'en allait cueillir les guérisseurs. Sa question avait troublé le silence anxieux diffusé par la forêt mais c'est l'ordre qu'il donna à son amie qui sembla inquiéter la jeune femme qui l'interrogea du regard. Il ne dit mot, son empressement trahissait un état d'urgence et elle eût la bonne grâce d'obtempérer, ne l'obligeant pas à justifier son acte. Elle aurait entendu les bruits des combats et bien qu'il n'en porte nulle trace, si ce n'était que quelques éclaboussures fortuites, les bûcherons s'étaient chargé de balayer la vermine, protégeant leur roi sans qu'il n'ait eu le loisir de sortir son épée. Mais peut-être ce groupe d'immondes créatures était un groupuscule d'éclaireurs, rien n'était moins sûr, rien n'était moins inquiétant.

Une fois qu'elle fût juchée sur Minty, ils avancèrent, silencieux , le Roi des Exilés observant les alentours avec circonspections, s'attendant à voir débarquer sur le sentier d'autres créatures immondes, mais rien en cet instant semblait vouloir troubler leur retour. La même inquiétude sembla saisir la naine a ses côté lorsqu'il la vit jeter un regard vers l'arrière, sa respiration se coupant presque. Il eût peur qu'elle ait entendu un bruit qui avait échappé à son ouïe, il craignit un instant que d'autres orcs n'arrivent mais ce ne fût le cas. Ils continuèrent d'avancer sans mot dire, le Seigneur des Exilés pressant l'allure, des gardes devaient être envoyé au plus vite aux maisons forestières pour escorter les bûcherons et cette rencontre avec Raeryan ralentissait son entreprise, il ne la laisserait cependant aucunement seule à l'arrière pour accomplir sa tâche.

Elle ne semblait vouloir lui répondre de suite, ils firent d'ailleurs un peu de chemin, Minty se détendant alors qu'il la tenait par le bas des rênes, avançant légèrement plus en avant que son interlocutrice pour mener son poney. Il ne la vit pincer les lèvres à chercher une réponse convenable qui semblait ne pas vouloir venir. Elle finit néanmoins pas hausser la voix, cherchant à justifier sa présence sur ce chemin. Elle sembla lâcha un rire nerveux, mais les mots ne firent sourire le Seigneur des Exilés. Il savait comment on se perdait au beau milieu d'une forêt, les plus vieux nains enseignaient aux plus jeunes comment éviter ces désagréments, le premier conseil étant de ne jamais perdre de  vue l'endroit d'où l'on venait et de guetter la mousse des arbres. Il était malheureusement évident que la naine à la capeline rouge avaient oublié ces principes, trop occupé à ramasser les plantes dont elle aurait pu avoir besoin. Mais à quoi bon aller à la cueillette si c'était pour que les guérisseurs y perdent la vie car ils agissaient de façon imprudente ? Il durcirait en rentrant la garde, les bûcherons et les cueilleurs ne s'aventureraient plus aussi loin au milieu des plaines et plateaux qui s'étalaient au devant des Montagnes Bleues, il allait déjà laisser douze d'entre-eux risquer leur vie à ses côtés, car ils avaient été les seuls à se manifester, il ne laisserait nul  membre de son peuple périr en son absence. Après tout, s'ils n'avaient pas été assez brave pour reconquérir un royaume qui leur revenait de droit, sans doute serait-il préférable qu'il reste en Ered Luin protéger leur famille, à l'abri derrière es remparts,

Il savait que certaines expéditions de soigneurs pouvaient prendre des semaines, mais ils étaient accompagnés par des nains qui sauraient les défendre, ce qui n’avait été le cas de Raeryan en s'éloignant ainsi. Ne savait-elle pas qu'au dehors le temps s'assombrissait ? Que les ténèbres semblaient devenir de plus en plus noirâtres ? N'écoutait-elle donc rien alors que partout sur les remparts on demandaient à doubler la vigilance ? Que les caravaniers ne sortaient plus ? Au moins, maigre lot de consolation, le regards couleurs de mousse semblait ternis par une certaine gêne, peut-être même la culpabilité. Elle arriva également à la conclusion flagrante qu'elle aurait pu y laisser la vie.

Il reposa sur elle son regard de glace, il était obligé de lever la tête pour croiser le sien mais cela n'avait que peu d'importance, ses yeux à lui seul sembler vouloir que la naine se recroqueville sur sa selle afin de mesurer son inconscience. Et ces orbes bleutées trahissaient également cette inquiétude qu'il avait eu en la voyant ainsi dehors, si visible avec sa cape rouge. Quelle folie pouvait pousser ainsi une naine à s'enfoncer dans une forêt ainsi accoutrée par des temps si sombre sans songer qu'elle pourrait faire une proie facile? Il secoua la tête, une légère moue se peignant sur son visage identiques à celles qui venaient l'orner lorsque ses neveux avaient fait une ânerie. Alors il répondit, sa voix était grave, pleine de réprobation à l'égard de la naine. Avait-elle beau être une amie, cela n'expiait en aucun cas son imprudence et le fait qu'elle ait manqué de périr si les orcs n'avaient rencontré les haches des bûcherons.

« Le savoir n'a pas empêché votre imprudence. »




made by LUMOS MAXIMA

_________________


Dernière édition par Thorin Oakenshield le Jeu 8 Jan 2015 - 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t43-thorin-oakenshiel http://lonelymountain.forumactif.org/t48-we-all-burn-together-thorin-oakenshield http://lonelymountain.forumactif.org/t97-while-hammer-fell-like-ringing-bells-thorin

The Rose of Ered Luin ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 1384
♦ RÉPUTATION : 1942
♦ AVATAR : Meghan Ory
♦ DC & co : Elea, Selen, Elladan & Cármen
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine et fière de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin, descendante de Telchar des montagnes bleues
— ÂGE DU PERSO : 190 ans
— RANG SOCIAL : Aisé, elle n'a aucune difficulté pour vivre.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse réputée, formée par Aiwendil
— ARMES DU PERSO : Des remèdes qui sont pas bons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Loyale envers son roi, Thorin.
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas.

MessageSujet: Re: Let's Stroll in the Woods ~ ft. Thorin Sam 20 Déc 2014 - 21:35















Let's Stroll in the Woods
~ Thorin & Raeryan ~





Il était sans doute possible qu’il comprenne le point de vue de la naine alors qu’elle avait subtilement expliqué de quelle manière elle s’était perdue. Il ne s’agissait pas non plus de vulgaires pâquerettes, il devait se douter que les détours qu’elle avait faits à chaque reprise étaient justifiés par des plantes plutôt rares à trouver, autrement bien sûr qu’elle n’aurait pas pris le risque de s’enfoncer dans la foret. Quand l’on pense aux multiples vies qu’elle saurait sauver grâce à cela, elle n’aurait pas pu se permettre de faire la fine bouche, l’ignorer et retourner à son petit confort. Des nains se battaient et enduraient bien suffisamment pour qu’elle se cache tranquillement derrière leurs boucliers. Pour Raeryan, prendre ce risque avait été tout naturel et en rein ça ne passait comme une faute à ce point là impardonnable. Elle aurait cependant pu penser aux conséquences, retourner au royaume nain pour trouver quelqu’un qui l’accompagnerait sur l’heure. Elle n’avait cependant pas prévu que cela tourne de cette façon et qu’elle tombe sur LA personne la plus à même de lui faire sévèrement regretter ce geste pour le restant de sa vie. Ce qu’elle payait cher du regard glacial de son Roi, c’était son impatience, son imprudence et surtout une énorme maladresse.

La voix de Thorin raisonna à nouveau sur le chemin alors que ce qu’il disait interpella la naine d’une toute autre manière. Ainsi, elle n’accueillait pas ces nouvelles réprimandes de la même façon dans le cas où elle avait la nette impression qu’il ne la connaissait pas suffisamment pour savoir qu’elle avait retenu la leçon. Après tout elle avait bien son âge pour en avoir vu de belles. Mais il n’avait même pas eu besoin de parler en réalité, qu’elle l’avait déjà compris : un regard en travers, aux limites d’un soupir d’exaspération en y ajoutant un peu plus de reproches verbaux. Etre guérisseur demande d’être responsable, et aussi maladroite soit-elle, elle avait l’intelligence de réfléchir sur ses actes commis pour en tirer une bonne leçon. Ainsi en repasser une couche ne servait pas à grand-chose si ce n’est que la rabaisser, d’autant plus qu’elle avait réellement eu peur et que juste le penser n’était pas suffisant pour exprimer le degré d’adrénaline qui lui nouait encore le ventre. Elle accusait encore le coup, traumatisée par l’idée qu’elle aurait pu ne pas le croiser et se perdre d’avantage de surcroit. Toutes ces années de labeur n’auraient alors servi strictement à rien. Eh oui, malheureusement même la personne la plus propre sur elle-même peut avoir ses faiblesses et ses moments d’inconscience. On avait connu la naine très tête en l’air dans sa jeunesse ; chassez le naturel et il revient au galop…Mais cela ne justifiait plus cette colère que l’on jetterait sans relâche sur un enfant car elle avait bien plus de maturité désormais pour s’accabler sans aide extérieure. Raeryan fronça alors les sourcils, fourrant machinalement ses gants dans l’une de ses poches et ne se fit pas prier pour exprimer le fond de sa pensée.

« Ça ne m’a pas amusée Thorin !» Répliqua t-elle sur la seconde.

Que voulait-il de plus ? Si elle se jetait à ses pieds en implorant son pardon est ce qu’il serait plus rassuré, est ce que ça changerait réellement les choses ? D’habitude elle évoluait dans les bois avec confiance puisqu’elle était toujours très bien entourée des siens. Raeryan effaça presque aussi vite qu’ils étaient apparus ses traits crispés. Elle ne resterait certainement pas là-dessus puisqu’elle n’avait aucune raison valable de lui en vouloir. Calmer les choses, voilà où avait été son objectif, car le moment était bien mal choisi pour continuer à épiloguer. La naine avait été un peu plus familière sur ce coup-ci mais elle ne se le permettait que lorsqu’ils étaient seuls. Ironiquement ça arrivait surtout dans les cas où Thorin arrivait jusqu’à elle dans un sale état – par imprudence ou pas – dans le but d’être soigné. Pour une fois, les rôles avaient été inversés et Raeryan ne l’oublierait certainement pas, elle allait probablement devoir ramer avant qu’il balaie ce mécontentement contre elle. C’était compréhensible en un sens, il avait bien des choses à s’occuper et à penser, il faisait déjà beaucoup pour les maintenir hors de danger depuis l’exil d’Erebor.... Tout cela ne changeait rien du fait que Thorin prendrait certainement des mesures à cause de cette bavure, et il avait tout à fait raison de le faire. Même si le danger avait été plus qu’une évidence et qu’elle l’avait en un rien de temps oublié à cause d’un défaut de métier, ce serait grandement utile pour les moins raisonnables. Mais ce n’était pas le plus important à cet instant puisque quelque chose de grave gambadait gaiement non loin d’eux. La naine repensa alors aux bruits de fers retentissant jusque dans la clairière où elle avait trouvé ces fragments d’armure. Elle se demandait s’il y avait eu des blessés, et dans ces cas là, peut être que sa présence ne serait pas totalement un fardeau et qu’elle allait pouvoir se racheter auprès de lui sans attendre plus longtemps. La naine prit le risque de passer du coq à l’âne après avoir imposé un silence afin que le chemin du retour ne se fasse pas dans un froid plus glacial que celui qu’il y avait déjà ce jour là.

« Que s’est il passé là-bas ? »











_________________


You could be my unintended choice, to live my life extended. You could be the one I always love...You could be the one who listens to my deepest inquisitions.
☄️ RedSky

Merci Bro ♥️
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t776-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t780-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t783-raeryan

DURIN'S HEIR ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Artichaud
♦ MESSAGES : 1219
♦ RÉPUTATION : 2030
♦ AVATAR : Richard Armitage
♦ DC & co : Destan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Un Nain bien évidemment, le peuple le plus fier et brave que la Terre du Milieu ait porté.
— ORIGINAIRE DE : La Montagne Solitaire, Royaume des Héritiers de Dùrin avant que la Limace ne s'en empare.
— ÂGE DU PERSO : 195 longues années depuis sa naissance dans les Halls de la Montagne Solitaire.
— RANG SOCIAL : Seigneur Nain et donc riche. Du moins lorsqu'il deviendra le Roi sous la Montagne.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Forgeron il fût un temps lors des années d'errance.
— ARMES DU PERSO : Hache, Arc, Epée et sa condescendance pour ceux qui ne méritent que son plus profond mépris.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Les nains, son peuple et plus particulièrement la Lignée de Dùrin dont il est l'Héritier.
— VOYAGE AVEC : Kili, son neveu, dans les plaines de l'Eriador à la recherche de la Sépulture de celui qui fût son père avant de disparaître.
— AMOUREUSEMENT : Le Seigneur Nain n'a nulle épouse, cela a faillis mais il a été éconduis, il ne s'en plaint néanmoins pas. Il est à l'image des murs qu'il habite, silencieux et froid, seul et grave.

MessageSujet: Re: Let's Stroll in the Woods ~ ft. Thorin Jeu 8 Jan 2015 - 17:42



Let's Stroll in the Woods




Il fixait le chemin devant lui, un air grave, froid, peint sur le visage. Il contenait sa colère, pressait le pas. Raeryan se justifiât sur le dos de Minty et les mots qu'ils entendaient ne faisaient qu'alourdir les récriminations à l'égard de la naine qu'il se faisait intérieurement. Du moins le croyait-il car il se reprochait bien plus qu'il ne reprochait à son ami, il se maudissait de n'avoir renforcer au plus tôt les escortes et la surveillance, évidemment, des factions complète de nains ne pouvaient tenir sur les remparts car ces derniers n'auraient pu en contenir autant. Il se sentait impuissant devant cette violence qu'il ne pouvait gérer. Que faisait les Hommes ? Pourquoi n'arrêtaient-ils pas ces immondices ? Pourquoi l'Eriador ne se soulevait pas plus ? La région ne pouvait demeurer insensible à ces attaques, les nains, à l'abri des Montagnes Bleues étaient protégés mais, les Hommes ? « Ils sont faibles » voilà ce que songea le Roi du Peuple Errant à cet instant, trop faibles pour réussir à se défendre, préférant que les orcs passent sur leurs terres sans rien faire ni dire et les nains en pâtissaient. Alors tandis que Raeryan lui expliquait la raison de son errance, il ne cessait d'alimenter sa propre colère avec les réflexions qui lui venait à l'esprit.
Il aurait pu comprendre son point de vue, la façon dont elle s'était perdue et ce qui l'avait poussé à une telle extrémité et bien que ce fût le cas, il n'en donnait en aucun cas l'impression. Il savait pertinemment que toutes es plantes n'étaient pas de simples mauvaises herbes, il savait qu'avec ces dernières elle sauverait des vie, qu'elle guérirait de nombreux nains et nains, il ne désavouait en aucun cas ce qu'elle faisait, mais la situation avait fait parler la colère, l'inquiétude, l'agacement avant tout le reste. D'ailleurs, la voix du Seigneur des Exilés sonna au tournant du chemin qu'ils empruntaient pour rentrer en réponse aux paroles de la naine, secouant la tête avec exaspération . Il savait que la réprimander un peu plus de servirait à rien, ce qui avait été fait, était fait et Mahal merci il n'y avait pas eu de blessé. Elle avait du se faire d'ailleurs quelques frayeur, mais le Seigneur des Exilés, pressé par la crainte de voir d'autres orcs débarquer n'avait pas jugé bon s'en enquérir, la réprimandant plutôt sur ses actes comme il l'aurait fait avec ses neveux. Il n'ignorait pas qu'elle était beaucoup plus mature et ils n'avaient que cinq années de différence, ce qu'elle ne manqua pas de lui rappeler qu'il ne pouvait la traiter ainsi, s'exclamant qu'elle n'avait en aucun cas été amusée par la situation, fronçant les sourcils, fourrageant ses gants dans l'une de ses poche pour répliquer en s'emportant légèrement.


Il tourna la tête vers elle, son regard de glace se fichant profondément dans le sien. Il était encore heureux qu'elle ne se soit amusée en se conduisant avec une telle imprudence. Il comprenait parfaitement e qu'il l’avait poussé à aller vers le cœur de la forêt, il l'entendait fort bien mais s'il avait cru être clair en donnant des ordres de surveillance, de garde et de prudence ces derniers ne semblaient être tombés dans toutes les oreilles et ils valaient pour n'importe quels nains, qu'il soit de ses amis ou non. Ces ordres s’appliquaient d'ailleurs plus, du moins dans son esprit, à ceux qui lui était cher, il aurait été inconcevable de souffrir d'une perte avant leur départ. Alors bien qu'elle ait pu avoir l'habitude d'évoluer dans ces sous-bois ci, plus ou moins entourée, ne changeait en rien la dangerosité des temps. Les traits crispés de la demoiselle se détendirent, mais pas ceux du Roi des Exilés. Il ne quémandait pas son pardon, il n'en avait pas le besoin et elle ne lui devait n'effaçait en rien son inconscience et c'est ce qui déchaînait sa fureur. Une chance pour la naine qu'il ait su la contenir, la réfréner, et cette familiarrté soudaine n'aidait pas, rappelant bien aux oreilles du Régent que si Raeryan avait péri, sa perte aurait été atrocement plus douloureuse. Au moins eût-elle le bon sens de se taire. Il aurait d'ailleurs pu continuer ainsi à avancer sans émettre le moindre son, pestant contre cette imprudence, contre ces orcs et le manque de discernement de la naine. Trop de rapport de groupuscules d'orcs se baladant librement se faisait entendre au sein des Montagnes Bleues, trop de nains en parlaient, trop de rumeurs se faisait à ce sujet.

Elle finit par lui demander ce qu'il s'était produit, au refuge des bûcherons, elle devait avoir entendu les bruits du combat et même si la conversation changeait de sujet principal la colère de l'héritier de Dùrin semblait avoir du mal à disparaître, suppléer par une inquiétude qu'il faisait taire. Sans doute posait-elle la question afin de s'assurer qu'il n'y ait nul blessé là-bas, mais cela n’avait été le cas, seul les orcs auraient pu mériter des soins, mais mort, ces derniers ne leurs seraient d'aucune utilité. Il répondit donc à son amie d'un ton neutre, pour apaiser à son tour la situation.

« Des orcs, qui ne devaient pas s'attendre a rencontrer de la résistance. »

Le regard qu'il lui offrit témoignait bien du danger de la situation dans laquelle elle avait faillis se jeter. Trop de ces immondices parcouraient leur terre, ils donnaient l'impression de se rassembler et cela n'augurait rien de bon, si le mal rodait, il fallait prier pour que Smaug n'en soit en aucun cas réveillé et qu'avec l'aide de ce cambrioleur que leur fournirait le magicien gris, leur bien serait repris.



made by LUMOS MAXIMA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t43-thorin-oakenshiel http://lonelymountain.forumactif.org/t48-we-all-burn-together-thorin-oakenshield http://lonelymountain.forumactif.org/t97-while-hammer-fell-like-ringing-bells-thorin

The Rose of Ered Luin ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 1384
♦ RÉPUTATION : 1942
♦ AVATAR : Meghan Ory
♦ DC & co : Elea, Selen, Elladan & Cármen
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine et fière de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin, descendante de Telchar des montagnes bleues
— ÂGE DU PERSO : 190 ans
— RANG SOCIAL : Aisé, elle n'a aucune difficulté pour vivre.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse réputée, formée par Aiwendil
— ARMES DU PERSO : Des remèdes qui sont pas bons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Loyale envers son roi, Thorin.
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas.

MessageSujet: Re: Let's Stroll in the Woods ~ ft. Thorin Mar 13 Jan 2015 - 8:34















Let's Stroll in the Woods
~ Thorin & Raeryan ~





L'animosité ne quittait pas Thorin, bien au contraire lorsqu’elle eu le culot de répliquer sèchement elle fut récompensée d’un regard aussi glacial que possible. Oh, elle ne connaissait que trop bien ce regard là pour y avoir eu droit à un bon nombre de reprises, et même si il avait bien assez de charisme pour lui donner envie de s’enterrer, Raeryan restait sur ses positions. Ceci dit, il n’en ajouta pas plus, se murant une nouvelle fois dans le silence jusqu’à cette fameuse question qui lui avait brûlé les lèvres depuis l’instant où les bruits de fer était parvenu à ses oreilles. Il lui répondit donc, comme tout lui avait laissé penser à une attaque d’orc mais dont ils étaient ressortis sans le moindre mal, c’est du moins ce qu’elle en déduisit puisqu’il ne donna pas suite à ce sujet et qu’elle n’aurait donc aucun nain à soigner pour cette fois-ci.

Toutefois elle pouvait lire l’inquiétude sur le visage de son Roi, que ces évènements l’avaient probablement noyé dans de nombreux questionnements. Des orcs en plein jour, attaquant des nains, alors que la menace s’était déjà faite bien assez préoccupante comme ça sur ces dernières années. Cela n’arrivait à vrai dire pas au bon moment puisqu’ils étaient sensés partir pour Erebor sous peu. Cette quête s’était d’office annoncée longue et dangereuse mais c’était sans compter les menaces provenant des ténèbres.

Raeryan l’avait remarqué aussi, que les expéditions des guérisseurs se faisaient désormais plus rares, en plus grand nombre et moins loin qu’auparavant. Une raison de plus pour elle de ne pas attendre que tombe la neige pour aller chercher ce dont elle avait besoin…Quoi qu’il en soit penser à cette quête la ramena aux faits d’il y a quelques jours alors qu’elle se remémorait ce jour où Thorin avait fait appel au courage et à la volonté des nains pour l’accompagner à la montagne solitaire et reprendre ce qui lui revenait de droit.Les mots qu’il avait prononcés lui étaient restés depuis lors, ils résonnaient jusque dans ses songes et elle se questionnait sans cesse sur l’avenir que cela leur réserverait.
C’est sans grands étonnements que la naine s’était avancée vers Thorin pour lui faire part une nouvelle fois de sa loyauté, quelque soit ses décisions. Elle n’irait pas non, on ne la désirerait pas dans une telle aventure même si elle pouvait se montrer très utile. Mais au vu du peu de nombre de nains qui s’était manifesté à ce moment là, c’est en suivant Ilhy qu’elle avait cherché à secouer l’assemblée. Ses remèdes et son savoir faire partiraient avec lui, puisque Oin y allait en tant que guérisseur,  ainsi elle s’assurait de veiller sur eux. Ces derniers jours, elle les avait d’ailleurs passés en sa compagnie afin de lui apprendre les dernières techniques qu’elle avait apprises, ils avaient longuement étudié certains bienfaits de plantes afin d’être sûr qu’il puisse subvenir à leurs blessures quelque soit les circonstances. Elle avait toutefois eu des idées plus ou moins farfelues comme celle de se déguiser en nain pour les suivre ou bien d’y aller en gardant une certaine distance. Que de folie, qu’elle avait aussitôt effacée de son esprit. Alors elle se contenterait d’attendre de leurs nouvelles, de prier, et de se tenir prête au moment où ils triompheraient. Elle avait hâte autant qu’elle redoutait le moment où elle entrerait certainement à son tour dans la montagne ; Où elle verrait ces murs épais, froids et recouvrant pourtant la chaleur que les mines émanaient dans un royaume d’une richesse incomparable. Alors qu’elle scrutait les alentours, Raeryan se rendit compte que même ces témoignages ne lui permettaient pas d’imaginer autant de grandeur.

Car la naine n’avait en vérité pas connu Erebor et sa richesse même si son père lui avait maintes fois raconté ses mémoires, et même si la vie qui les attendait au sein de la montagne s’annonçait paisible et abondante, elle ne pouvait s’empêcher de se demander si c’était une bonne idée. Pas forcément a cause du Dragon vivant sous ces montagnes d’or et du danger qu’il pouvait représenter, mais surtout parce qu’ils menaient ici une vie de paix. Beaucoup de choses restaient floues pour elle d’ailleurs, au vu qu’elle n’était que médecin il y avait de nombreuses informations qu’elle se devait d’attendre avant den connaitre les contenus. Elle se demandait d’ailleurs ce qu’il adviendrait des nains, comme elle, originaires de ces terres depuis de nombreuses générations. Pour sûr ils choisiraient de suivre leur roi, mais comment laisser derrière soi tant de choses pour prétendre reconstruire là où l’on est étranger ?

La guérisseuse fouilla dans son sac afin d’en extraire une gourde d’eau qu’elle gardait toujours avec elle. Elle l’ouvrit et la proposa à Thorin. Si elle, n’avait pas soif, le fait de combattre sans y être préparé avait surement donné envie à Thorin de se désaltérer un peu. Un peu d’eau lui permettrait peut être aussi de se rafraichir et de remettre ses idées en place alors qu’elle constatait qu’il ne décolérait pas. Enfin elle lui offrit un faible sourire, un sourire amical qu’elle ne réservait qu’à ceux qui en valent la peine. Elle appréciait grandement Thorin et ne souhaitait pas conserver plus de tension entre eux.

« Ça vous manquerait les montagnes bleues, une fois à Erebor ? »










_________________


You could be my unintended choice, to live my life extended. You could be the one I always love...You could be the one who listens to my deepest inquisitions.
☄️ RedSky

Merci Bro ♥️
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t776-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t780-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t783-raeryan

DURIN'S HEIR ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Artichaud
♦ MESSAGES : 1219
♦ RÉPUTATION : 2030
♦ AVATAR : Richard Armitage
♦ DC & co : Destan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Un Nain bien évidemment, le peuple le plus fier et brave que la Terre du Milieu ait porté.
— ORIGINAIRE DE : La Montagne Solitaire, Royaume des Héritiers de Dùrin avant que la Limace ne s'en empare.
— ÂGE DU PERSO : 195 longues années depuis sa naissance dans les Halls de la Montagne Solitaire.
— RANG SOCIAL : Seigneur Nain et donc riche. Du moins lorsqu'il deviendra le Roi sous la Montagne.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Forgeron il fût un temps lors des années d'errance.
— ARMES DU PERSO : Hache, Arc, Epée et sa condescendance pour ceux qui ne méritent que son plus profond mépris.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Les nains, son peuple et plus particulièrement la Lignée de Dùrin dont il est l'Héritier.
— VOYAGE AVEC : Kili, son neveu, dans les plaines de l'Eriador à la recherche de la Sépulture de celui qui fût son père avant de disparaître.
— AMOUREUSEMENT : Le Seigneur Nain n'a nulle épouse, cela a faillis mais il a été éconduis, il ne s'en plaint néanmoins pas. Il est à l'image des murs qu'il habite, silencieux et froid, seul et grave.

MessageSujet: Re: Let's Stroll in the Woods ~ ft. Thorin Sam 17 Jan 2015 - 12:25



Let's Stroll in the Woods



La colère demeurait en lui, ne le quittant pas et lorsque la guérisseuse cru bon s'exprimer envers lui avec insolence, elle ne récolta qu'un regard dur et froid. Ses pâles iris s'étaient rétractés, glacials. Il avait plus que quiconque le droit de lui faire des réprimandes et ces dernières étaient amplement justifiée, cependant, elle campait sur ses positions, ne cherchait en aucun cas à s'excuser de nouveau. Il ne répliqua pas, cela ne servait à rien, se murant dans le silence pour évacué cette tension qui demeurait entre eux. Son amie repris la parole, s'inquiéta de savoir ce qu'il c'était produit quelques temps auparavant sur cette attaque qu'ils avaient essuyé. Il fût bref, incisif, déclarant seulement que des orcs s'en étaient pris à eux et avaient cru qu'ils pourraient leur faire du mal, mais ils avaient eu tort. Les nains n'avaient subit aucunes pertes ni aucun blessés, ils étaient sains et saufs, près à rentrer se mettre à l'abri derrière les remparts, retrouver leurs épouses, leurs familles et leurs amis.

Malgré ce bilan positif, il ne pu dissimuler l'inquiétude qui le saisissait sur la teneur de ces événements. Cela était-il une coïncidence ? Ou bien pas le moins du monde ? Le Mal avait-il appris qu'il allait bientôt partir en Quête et souhaitait profiter de l'absence du Roi des Exilés pour lâcher ses immondes séides contre les murailles des nains ? Il ne pouvait plus reculer le départ, le jour de Dùrin arriverait bien assez tôt et un contrat avait été fait, les nains tenaient toujours paroles. S'il ne partait pas, il mentirait à ce serment écrire et bafouerait son honneur, seulement, il demeurait inquiet. Au moins, les gardes demeureraient ici, comme il en avait été convenu, il était préférable qu'il protège les leurs plutôt que de risquer de laisser le relief sans la moindre défense.
Il avait pris en amont toutes ces décisions, qui se répercutaient d'ailleurs sur les sorties des guérisseurs.
D'ailleurs, la guilde devrait se priver d'Oïn bientôt qui les accompagnerait en tant que membre de la Compagnie. Raeryana avait pris la parole, proposé ses services mais les nains étaient bien trop précieuses pour qu'on risque leur vie dans une telle entreprise. Néanmoins, il saluait le courage de ces naines qui s'étaient avancée, alors que tant d'autres mâles n’avaient osé le faire. Il avait dissimulé la déception de voir que si peu était prêt à le suivre, si peu avait confiance en lui ? Si peu croyait en leur réussite ? A moins qu'Erebor n'est eu que peu d'importance à leur yeux, qu'ils ne se soient pas sentis capable d'affronter les Ténèbres. Ils étaient des nains, le courage ne faiblissait pas dans leur veines, cela ne se pouvait, pourquoi alors si peu s'étaient présentés ? Sans doute les souvenirs des batailles déjà menées, de la mort, de l'éloignement faisait-elle faiblir leur détermination, peut-être que l'idée d'affronter Smaug les terrorisait. Mais lui ne pouvait demeurer sans rien faire, son coeur ne lui permettrait pas alors qu'à l'intérieur grandissait avec force depuis trop longtemps, alors que la colère qu'il intériorisait depuis si longtemps envers l'injustice qui s'était abattu sur eux n'avait cessé de se consumer. Il espérait au moins que son peuple prierait pour leur réussite et que leurs paroles viennent les gagner aux travers des rêves qu'ils pourraient faire durant le sommeil qui les étreindrait une fois partis, pour leur insuffler de la force si cette dernière faiblissait. Mais il leur montrerait qu'ils avaient eu peur de douter lorsque de nouveau les forges d'Erebor se mettrait à rougeoyer, que le soleil viendrait de nouveau frapper les fontaines d'Argent et que les Halls de nouveau éclairés s'éclaireraient, resplendissants.

Son regard s'était remis à briller de cette étrange lueur pleine de détermination et de sens , il le reposa sur son amie qui était entrain de fouiller dans sa besace, en sortant une outre pleine d'eau, l'ouvrant et la lui proposant. Il l'accepta avec joie, étanchant sa soif avant de la lui rendre quelques secondes plus tard. Minty avançait toujours au pas et il flatta son encolure avant de relever la tête pour voir Raeryan lui offrir un mince sourire, appelant à l'amitié. Sans doute souhaitait-elle que la tension apportée par leur conflit s'évanouisse totalement. Il lui rendit ce sourire, esquissant un rictus en coin au bord de ses lèvres qui s’évanouit bien vite, fugace. Il ne désirait pas qu'elle soit fâchée à son encontre, il ne voulait partir en laissant derrière lui le moindre conflit, cela n'était pas bon, néfaste, surtout s'il arrivait quelque chose, il s'en voudrait alors terriblement. Il ne la quitta pas des yeux alors qu'elle reprit la parole.

Elle le questionna, lui demandant si les Montagnes Bleues lui manquerait une fois qu'Erebor serait de nouveau leur. Il était vrai qu'il avait passé plus de la moitié de son existence en Ered Luin, que le foyer qu'il y avait construit avec le peuple de Dùrin était agréable, qu'il avait finis par s'y habituer. Mais jamais les murs n'auraient pu remplacer ceux de la Montagne Solitaire, jamais le paysage qui s'offrait de l'autre côté des remparts remplacerait la vue sur le long Lac. Jamais. Cependant, il était bien des choses chères à son cœur qui lui manquerait, il le savait, ces nains et naines qui choisiraient de rester vivre en Ered Luin et il reposa son regard bleuté sur Raeryan, son amie, pour lui offrir l'unique réponse qu'il possédait.

« Ceux qui y demeureraient. »




made by LUMOS MAXIMA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t43-thorin-oakenshiel http://lonelymountain.forumactif.org/t48-we-all-burn-together-thorin-oakenshield http://lonelymountain.forumactif.org/t97-while-hammer-fell-like-ringing-bells-thorin

The Rose of Ered Luin ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 1384
♦ RÉPUTATION : 1942
♦ AVATAR : Meghan Ory
♦ DC & co : Elea, Selen, Elladan & Cármen
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine et fière de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin, descendante de Telchar des montagnes bleues
— ÂGE DU PERSO : 190 ans
— RANG SOCIAL : Aisé, elle n'a aucune difficulté pour vivre.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse réputée, formée par Aiwendil
— ARMES DU PERSO : Des remèdes qui sont pas bons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Loyale envers son roi, Thorin.
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas.

MessageSujet: Re: Let's Stroll in the Woods ~ ft. Thorin Lun 19 Jan 2015 - 22:36















Let's Stroll in the Woods
~ Thorin & Raeryan ~





Le Roi des exilés avait finalement esquissé un faible sourire en écho au sien. Furtif mais amical tout de même, ainsi qu’il avait l’habitude d’en offrir à une poignée d’entre eux. Et tout en remettant sa gourde dans sa besace, la naine écouta avec attention la réponse qu’il avait à lui donner suite à sa question, curieuse de savoir. Elle ne fut pas déçue de la réponse même s’il développait très peu. Ce n’était pas réellement nécessaire, il n’y avait qu’à être sujet de ce royaume pour se rendre compte de tout les souvenirs qui pouvaient tourner autour ce de ces montagnes. Il y avait tant de choses à retenir, tant de personnes qui avaient fait parler d’elles. Ainsi ce qui manquerait le plus à Thorin  en ces lieux se tournerait d’avantage vers ses habitants que les vastes étendues de forêts. C’était compréhensible en soi car il avait beau avoir longtemps vécu ici, il n’en était pas d’origine et avait gardé en mémoire les douloureux évènements d’Erebor et de son héritage perdu. Elle se souvenait encore de ce jour terrible lorsqu’ils avaient passé les portes des montagnes bleues et de leurs visages fatigués, marqués au plus profond par le feu du Dragon. C’est aussi ce jour là qu’elle avait aperçu Thorin, au travers de la foule, elle avait pu voir par la détermination dans son regard qu’il serait un Roi des plus exemplaires pour son peuple et un exemple qu’elle pourrait suivre.  Sa dévotion envers les nains avait été alors sans précédents et en tant que Régent il n’avait jamais déçu qui que ce soit ici. C’est ce qui appuyait ses pensées concernant le grand nombre de nains qui migreraient finalement pour Erebor en dépit du faible nombre d’accompagnateurs qu’il avait recueillis à l’appel.

Comme ils étaient souvent mentionnés ces derniers temps, certains comme son vieil oncle et sa tante ne supporteraient en aucun cas ce voyage et se verraient contraints de rester là ; sans compter qu’ils étaient bien trop fiers d’être du coin pour prétendre être autre chose. Ainsi allait pour ceux qui étaient attachés à ces terres, ayant leur métier ou ne partageant pas cette conviction de devoir partir pour continuer de vivre en paix sous la protection de Thorin. C’était de ces nains là dont il parlait ; d’origine comme d’ailleurs, quoi qu’il en soit les nains des montagnes bleues ne seraient plus en aussi grand nombre qu’auparavant et les jours n’auraient plus réellement le même visage. En ce qui concernait la décision de Raeryan, elle n’avait pas eu l’occasion de débattre à se sujet avec qui que ce soit, se demandant si elle avait sa place à la montagne solitaire ou si elle se devait de rester auprès de ce qu’il lui restait comme famille et dire adieu à bon nombre de proches. Dans les deux cas, un sacrifice était à faire, c’est ce qui lui déplaisait le plus et la fit vivement frissonner dans un sentiment désagréable. Elle secoua la tête, afin de reporter son attention sur son Roi, souhaitant tout de même continuer sur du positif puisqu’elle avait réussi à atténuer la colère à son égard.

« Ils ne seront probablement pas nombreux à rester là. »

La naine détourna son regard, après avoir adressé un nouveau sourire encourageant au Roi. Il ne lui faisait pas de doute qu’il serait surpris par le nombre d’entre eux qui avaient déjà commencé à envisager leur vie là-bas. Il y avait juste à flâner dans les larges couloirs de la montagne, tendre l’oreille aux conversations en vogues ces derniers temps pour comprendre ce qu’il se passait réellement. Outre que ces raisons là, il ne fallait pas non plus oublier qu’un bon nombre de nains des quatre coins de la Terre du Milieu avaient entendu les légendes et autres témoignages à propos de la montagne solitaire, de ses montagnes d’or et de sa puissance. Si ce n’était pas pour Thorin qu’ils y allaient ce serait alors sans doute par espoir d’y trouver aussi leur compte. Pour en revenir à raeryan, concernant ses motivations à y aller, mis à part la volonté de garder intact sa loyauté envers Thorin et ces années de services envers sa famille, Erebor serait également une aubaine pour elle en tant que guérisseuse pour de multiples raisons. Tout ce qu’il y avait à retenir, c’est que ce serait surtout l’occasion pour elle de se perfectionner et de ne pas avoir besoin de franchir les limites des règles pour aller à la cueillette d’une fleur et mettre sa vie en péril. Un peu comme ce jour là, ce qui lui donnait un peu plus de réflexion à cet instant, perdue dans ses pensées.

« J’ignore encore quelle sera ma décision à ce propos. J’avoue que je suis partagée… »

C’est son père qui aurait sauté de joie, qui se serait d’ailleurs proposé volontaire à la quête de Thorin pour marcher sur Erebor et déloger le dragon. Le forgeron qu’il était n’aurait pas hésité un seul instant pour donner de ses talents et de son courage à un avenir qu’il savait brillant sans le moindre doute. Sans oublier qu’il avait déjà visité maintes fois Erebor pour se sentir bien plus concerné que certains nains s’étant retranchés dans leurs bottes le jour de l’appel. Quelle honte, ce jour là, ses pensées s’étaient aussi tournées vers lui. Mais il aurait probablement fait un excellent compagnon, si le temps ne l’avait pas emporté, si les choses s’étaient passées autrement, un autre jour. Avec des concessions, il était facile de se perdre dans ce tourbillon de questionnements. En revanche, ce qui était sûr, c’est qu’elle avait l’impression chaque jour, qu’il la poussait à y aller. Il aurait probablement dit « vas y ma fille, ne te cache pas dans les jupes de ta mère, Erebor te semblera bien plus protecteur. »










_________________


You could be my unintended choice, to live my life extended. You could be the one I always love...You could be the one who listens to my deepest inquisitions.
☄️ RedSky

Merci Bro ♥️
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t776-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t780-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t783-raeryan

DURIN'S HEIR ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Artichaud
♦ MESSAGES : 1219
♦ RÉPUTATION : 2030
♦ AVATAR : Richard Armitage
♦ DC & co : Destan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Un Nain bien évidemment, le peuple le plus fier et brave que la Terre du Milieu ait porté.
— ORIGINAIRE DE : La Montagne Solitaire, Royaume des Héritiers de Dùrin avant que la Limace ne s'en empare.
— ÂGE DU PERSO : 195 longues années depuis sa naissance dans les Halls de la Montagne Solitaire.
— RANG SOCIAL : Seigneur Nain et donc riche. Du moins lorsqu'il deviendra le Roi sous la Montagne.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Forgeron il fût un temps lors des années d'errance.
— ARMES DU PERSO : Hache, Arc, Epée et sa condescendance pour ceux qui ne méritent que son plus profond mépris.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Les nains, son peuple et plus particulièrement la Lignée de Dùrin dont il est l'Héritier.
— VOYAGE AVEC : Kili, son neveu, dans les plaines de l'Eriador à la recherche de la Sépulture de celui qui fût son père avant de disparaître.
— AMOUREUSEMENT : Le Seigneur Nain n'a nulle épouse, cela a faillis mais il a été éconduis, il ne s'en plaint néanmoins pas. Il est à l'image des murs qu'il habite, silencieux et froid, seul et grave.

MessageSujet: Re: Let's Stroll in the Woods ~ ft. Thorin Mar 20 Jan 2015 - 23:02



Let's Stroll in the Woods



Il avait sourit, faiblement pour dissiper l'orage de colère et cela avait sans doute été la meilleure des choses. La naine replaçant sa gourde dans son menu sac, attentive à sa réponse ne dit mot directement. Elle fût parcourue d'un frisson aux origines qui demeurent pour le Roi des Exilés inconnues, secoua la tête, laissant son regard croiser le sien, comme si elle avait souhaité que cette trêve au milieu de la colère ne dure qu'un instant, lui offrant un sourire avant de détourner son regard.. Sans doute la phrase qu'elle énonça ensuite ne fût que pour le rassurer, pourtant il lui semblait qu'elle était sincère lorsque nombreux seraient ceux à le suivre. Peut-être était-ce le cas ? Peut-être finalement que leur loyauté absente lors de l'Appel avait finalement trouvée sa place dans cet avenir qui s'offrirait à eux ? Cela serait néanmoins une bonne chose, a quoi aurait servi alors toutes cette rancœur, toute cette colère et cette honte qu'il avait porté durant des années si son peuple n'en avait cure ? Mais les nains n'étaient pas ainsi, ils étaient rancuniers et n'avaient pas oublié le déshonneur qui s'était abbatu sur eux, il le savait. Il était temps de laver ce dernier, de montrer aux Ténèbres qu'elles n'étaient que faiblesse et que les cœur vaillant ne désespérerait point tant que résonnait en eux le mot honneur. Tout deux perdus dans leurs pensées, Minty avançant sans traîner, le silence ne fut percé que par la réponse de la guérisseuse après le sourire encourageant qu'elle lui avait offert avant de se taire.
Elle lui révéla qu'elle n'avait pas encore émis sa décision quant a sa venue, mais il ne voulait en aucun cas la presser, cela n'était pas son rôle. S'il était de ses amis il ne pouvait lui demander ainsi de choisir sans lui laisser le temps de peser les arguments. Quelle vie s'offrirait aux nains qui les suivraient une fois la Montagne Solitaire reprise si ce n'était un renouveau, une renaissance ? Certes, ils reprendraient les travaux et les habitudes qui leur s'étaient bien vite mais ils devraient redécouvrir ce qui avait changé, reconstruire ce qui avait été détruit mais le peuple Errant aurait enfin retrouvé sa patrie et quelqu'un soit le prix, cela était la seule et unique chose qui importait vraiment. Le peuple de Dùrin ne serait plus regardé de haut par ceux qui possédaient un royaume, ils ne seraient plus méprisé car leur grandeur renaîtrait de ses cendres, ils montreraient à ceux qui les avaient railler le courage et la pugnacité des nains, leur témérité et leur patience. Ils étaient des rocs qui avaient subit les pires tourments, les pires intempéries et si l'érosion avait déposé, avait des rides profondes sur leur visage, ils demeuraient et ils ne se brisaient pas, ceux qui s'étaient tant de fois moqués ne seraient que de la brume, effleurant à peine le granite de leur volonté.
Non. Il ne pouvait lui imposer ce qui était d'une intense clarté pour lui et c'est pourquoi il lui répondit, avec franchise , sans amertume ni regret mais une compréhension profonde de ce sentiment de ne pas vouloir perdre sa patrie qui allait bien au delà des mots qu'il lui offrait de sa voix grave, son regard bleu fiché dans les iris de la naine.

« Peu importe le choix que vous ferez, ne le regrettez pas. »

Il savait qu'il ne pouvait lui demander de le suivre, il ne pouvait lui demander de quitter ces montages qui l'avaient vu naître ni la dernière demeure de ses parents avant les Halls de Mandos. Il savait que le père de Raeryan se serait sans doute porté volontaire s'il avait vécu jusqu'à ce jour et ce malgré son origine des Montagnes Bleues, il avait suffisamment voyagé vers le Pic Solitaire pour Il ne pouvait lui demander un tel sacrifice mais il aurait souhaiter que, si leur Quête était auréolée de succès elle les rejoigne en Erebor. La Montagne aurait besoin de rires et de joies elle qui était demeurée triste, silencieuse sous l'égide d'un ver avare et il savait que si des nains et naines comme Raeryan venaient y vivre, les Halls de Dùrin retrouveraient la vie qui s'y était éteinte. Et plus égoïstement, il ne voulait pas que ses amis ni ceux de son peuple qui avaient fuit avec lui restent loin de son regard, car il savait que la distance viendrait à distiller le manque de leur présence dans son cœur.
Le chemin déboucha sur l'orée de la forêt, laissant le soleil raviver l'éclat de leur visage après ces déambulations dans les sous-bois. Les contreforts des Montages Bleues apparaissaient devant eux, se découpant dans la plaine, le massif s'étirant derrière ces derniers vers le ciel, droits et bleutés dans les ravines ombragées par le zénith de l'astre solaire. Ils étaient arrivés sains et saufs, la grande porte derrière laquelle attendait qu'on en donne l'ordre pour se lever une herse.En dépit de l'imprudence de Raeryan, il n'y avait eu nul blessé et elle avait pu cueillir quelques plantes des plus utiles. Une fois arrivé, son amie raccompagné et Minty libérée de sa selle, il devrait se hâter de quérir la garde afin d'envoyer une escorte pour les bûcherons qui devaient avoir déjà entamés le trajet de retour avant de réunir les chefs de section pour rendre compte de la présence d'autres orcs sur les terres des nains dans le but de doubler les factions des gardes qui sortiraient avec les diverses guildes ou accompagnant les caravanes avant enfin, de redoubler de vigilance. Le Mal ne pourrait profiter impunément de son pouvoir, bientôt son serpent se mordrait la queue en périssant.



made by LUMOS MAXIMA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t43-thorin-oakenshiel http://lonelymountain.forumactif.org/t48-we-all-burn-together-thorin-oakenshield http://lonelymountain.forumactif.org/t97-while-hammer-fell-like-ringing-bells-thorin

The Rose of Ered Luin ♦ NAINE
avatar
♦ PSEUDOs : Illabye
♦ MESSAGES : 1384
♦ RÉPUTATION : 1942
♦ AVATAR : Meghan Ory
♦ DC & co : Elea, Selen, Elladan & Cármen
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible

— RACE DU PERSO : Naine et fière de l'être.
— ORIGINAIRE DE : Ered Luin, descendante de Telchar des montagnes bleues
— ÂGE DU PERSO : 190 ans
— RANG SOCIAL : Aisé, elle n'a aucune difficulté pour vivre.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Guérisseuse réputée, formée par Aiwendil
— ARMES DU PERSO : Des remèdes qui sont pas bons
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Loyale envers son roi, Thorin.
— VOYAGE AVEC : Ne voyage pas.

MessageSujet: Re: Let's Stroll in the Woods ~ ft. Thorin Mer 21 Jan 2015 - 16:28















Let's Stroll in the Woods
~ Thorin & Raeryan ~





Ce que répondit Thorin lui semblait juste, correct, ça lui ressemblait bien et il invitait alors la naine à prendre le temps nécessaire pour prendre la décision qui lui semblerait alors la meilleure pour elle. D’un hochement de tête elle lui promit ainsi de ne pas regretter sa future décision, quelle qu’elle soit malgré au’ au fond d’elle-même elle n’avait pas cette conviction de pouvoir choisir sans plus de tourments. Elle avait encore le temps avant de se lancer dans ce dilemme et ne souhaitait pas se laisser déborder par ce genre de chose alors qu’elle en avait bien d’autres plus importantes à penser. Avant que cela n’arrive elle devait se concerter avec tous les guérisseurs afin qu’Oin parte avec le plus de bagages possible en matière de connaissances.

Au sortir des bois, le royaume des nains se dessinait dans leur champ de vision, leur indiquant ainsi qu’ils étaient enfin arrivés sans plus de mal faits. Le vent s’engouffrait dans leurs capes à la minute où ils quittèrent l’épaisse forêt, emportant avec lui les tensions accumulées là dedans. Raeryan qui fut rassurée jeta un dernier regard en arrière pour constater que c’était justement par ici qu’elle s’était enfoncée dans le bois. Elle prit conscience, avec la route parcourue, qu’elle n’aurait pas pu retrouver le royaume aussi rapidement même sans être submergée d’angoisse. Car son sens de l’orientation n’était pas ce qu’elle avait de meilleur en dépit de toutes les méthodes qu’on lui avait apprises pour se retrouver ;  Sans oublier que Raeryan n’était pas non plus réputée pour être porteuse de chance. Quoi qu’il en soit elle veillerait à être plus raisonnable et à avoir un accompagnateur la prochaine fois qu’elle s’aventurerait hors du royaume, même si ce n’était que pour se promener à l’entrée du bois.

Lorsqu’ils entrèrent dans le royaume, elle fut accablée de regards interrogateurs de ses comparses nains et naines, qui se demandaient ce qu’elle avait bien pu faire (encore) pour être raccompagnée par Thorin alors qu’elle était partie seule et qu’elle avait affirmé ne pas aller plus loin que la lisière. Fuyant ces visages accusateurs, Raeryan se laissa guider par Thorin qui la raccompagnait probablement au plus près de chez elle avant de retourner à de plus amples préoccupations qu’elle avait apportées malgré elle. Ainsi il fallait qu’elle s’attende à ce que dans les jours suivants on ne la laisse pas sortir sans raison valable et sans avoir un protecteur. Elle tenta de ne plus trop porter attention à ces évènements, quitte à lancer de faux sourires par-ci par là aux regards qui lui étaient familiers. Et après quelques minutes, en s’étant enfoncés un peu plus dans le royaume, Thorin arrêta son poney, signe qu’il était donc temps pour elle de descendre de la monture.

Dans un silence d’abord, la naine s’exécuta, retrouvant la terre ferme en faisant face au Roi. Elle récupéra son panier et toutes ses affaires avant de rabaisser son capuchon rouge pour s’incliner une nouvelle fois devant Thorin. Elle avait de nombreuses raisons de le faire, et les regroupait de manière polie en baissant longuement la tête. Une chance pour elle que tout se soit bien passé jusqu’à leur arrivée ici, une chance pour elle également qu’il ne lui retienne pas plus de colère que cela ; cela aurait bien dommage qu’ils se laissent trainer de l’amertume alors que le jour où il partirait pour Erebor arrivait. La guérisseuse releva le regard vers le nain, lui offrant un fin sourire entre les derniers mots qu’elle lui  adressait pour la journée :

« Je vous remercie de m’avoir ramenée saine et sauve. J’espère que mon erreur n’altérera pas la confiance que vous avez en mon travail.»

Elle avait voulu terminer sur un point positif mais la réalité l’avait bien vite rattrapée. La conversation qu’ils avaient eue autour d’Erebor résonnait encore dans son esprit et elle aurait voulu dire tout simplement «  A une prochaine fois » comme elle avait l’habitude de le dire. Cependant, la prochaine fois qu’ils se rencontreraient serait probablement le jour où tous partiraient en quête de la Montagne Solitaire. A cette pensée, Raeryan étouffa un rire nerveux qui s’évanouit aussi vite pour reprendre d’un air plus solennel.

« Je passerais certainement vous voir avant que vous ne partiez pour Erebor, m’assurer qu’Oin n’ait rien oublié et pour vous faire mes adieux. »

Les derniers mots qu’elle avait prononcés lui avaient infligé un douloureux pincement au cœur, car dans l’attente de sa décision, elle devait se faire à l’idée qu’elle ne les reverrait peut être jamais si elle choisissait de rester. Trop de liens s’étaient créés pour qu’elle n’en reste indifférente ; entre Kili, Fili, Bofur, Oin et même Thorin qui demeurait un ami précieux. La naine déglutit et tenta tant bien que mal de ne pas montrer de signes de faiblesse en changeant délibérément de sujet avant de prendre congé.

« Transmettez mes amitiés à votre sœur, s’il vous plait. »

Un nouveau sourire, plus serein se dessina sur ses lèvres tandis qu’elle le salua une dernière fois plus furtivement avant de rentrer chez elle.










_________________


You could be my unintended choice, to live my life extended. You could be the one I always love...You could be the one who listens to my deepest inquisitions.
☄️ RedSky

Merci Bro ♥️
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lonelymountain.forumactif.org/t776-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t780-raeryan http://lonelymountain.forumactif.org/t783-raeryan

DURIN'S HEIR ♦ NAIN
avatar
♦ PSEUDOs : Artichaud
♦ MESSAGES : 1219
♦ RÉPUTATION : 2030
♦ AVATAR : Richard Armitage
♦ DC & co : Destan
♦ DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible

— RACE DU PERSO : Un Nain bien évidemment, le peuple le plus fier et brave que la Terre du Milieu ait porté.
— ORIGINAIRE DE : La Montagne Solitaire, Royaume des Héritiers de Dùrin avant que la Limace ne s'en empare.
— ÂGE DU PERSO : 195 longues années depuis sa naissance dans les Halls de la Montagne Solitaire.
— RANG SOCIAL : Seigneur Nain et donc riche. Du moins lorsqu'il deviendra le Roi sous la Montagne.
— MÉTIER PRATIQUÉ : Forgeron il fût un temps lors des années d'errance.
— ARMES DU PERSO : Hache, Arc, Epée et sa condescendance pour ceux qui ne méritent que son plus profond mépris.
— ALLÉGEANCE〣GROUPE : Les nains, son peuple et plus particulièrement la Lignée de Dùrin dont il est l'Héritier.
— VOYAGE AVEC : Kili, son neveu, dans les plaines de l'Eriador à la recherche de la Sépulture de celui qui fût son père avant de disparaître.
— AMOUREUSEMENT : Le Seigneur Nain n'a nulle épouse, cela a faillis mais il a été éconduis, il ne s'en plaint néanmoins pas. Il est à l'image des murs qu'il habite, silencieux et froid, seul et grave.

MessageSujet: Re: Let's Stroll in the Woods ~ ft. Thorin Sam 24 Jan 2015 - 0:36



Let's Stroll in the Woods



Le Seigneur des Exilés offrit sa compréhension au dilemme qui semblait tirailler son amie, l'invitant à prendre tout le temps qu'elle estimerait nécessaire pour arrêter sa décision afin de ne jamais la regretter. Bien évidemment elle pourrait retourner en Ered Luin ou gagner Erebor avec facilité lorsque leur Royaume serait de nouveau leur mais les plusieurs mois de voyages si elle passait pas la Trouée du Rohan seraient sans doute bien freinateur de son enthousiasme à leur rendre visite. Elle hocha la tête en guise de réponse et ils continuèrent d'avancer après cet échanges dans le silence.
Ils finirent par laisser la forêt derrière eux, les arbres s'étaient fait plus épars, le vent s'engouffrait dans leur cape et tunique, frais, semblant balayer la tension qui avait été accumulée à l'ombres des sous bois. Il vit la naine jeter un regard en arrière vers l'orée du bois qu'ils venaient de quitter. Sans doute était-elle entrain de mesure pleinement l'imprudence dont elle avait fait preuve et combien cela aurait pu tourner bien pis. Ils cheminèrent encore quelques temps ainsi avant qu'on ne lève la herse à leur approche, les laissant pénétrer au travers des remparts pour regagner leurs pénates.
Une fois à l'intérieur des Montagnes Bleues, nombreux furent ceux dont les regards s'attardèrent sur eux, le plus souvent interrogateurs envers Raeryan pour se mué en œillades respectueuses et quelques hochement de tête afin de saluer leur Seigneur. Cependant, ils n'avaient pas besoin de s'attarder plus avant des artères de la cité bondée, la guérisseuse n'avait pas besoin de souffrir de regard réprobateurs en plus de ceux qu'elle avait dû essuyer, en dépit des sourires neutres qu'elle renvoyait. Il la guida ainsi au plus près de sa demeure et quelques instants après, il fit arrêter le poney qui la convoyait.

Le silence s'était fait autour deux, comme s'ils avaient été placés dans une boules de verre. Raeryan descendit de la monture du Seigneur des Exilés, faisant face à ce dernier lorsque ses appuis retrouvèrent le sol. Elle récupéra le panier qui avait été fixé à la selle de Minty et qui contenait les plantes qui avaient manqué de la faire s'égarer aux milieux des fourrés et de la faire rencontrer des orcs. Elle abaissa sa capeline sur son visage pour s'incliner devant lui, elle n'avait nul besoin d'effectuer une telle révérence, il ne demandait a personne de se mettre ainsi à genoux devant lui. Il l'avait pardonné et même s'il avait été inquiet, furieux, il ne servait plus à rien de lui en tenir rigueur désormais. Son amie finit néanmoins par se redresser avant de poser son regard dans les iris couleur de ciel du nain, un mince sourire venant étirer ses lèvres. Elle le remerciait pour l'avoir ainsi escorté promptement jusqu'aux Halls avant de lui signifier son espérance quant à l'absence de changement dans la confiance qu'il portait aux travail de la guérisseuse. Il chassa ces mots d'un revers de mains, ce n'était pas une imprudence qui pouvait remettre en cause les qualité d'un être, cela aurait pu arriver à n'importe qui et il ne pouvait blâmer le travail qu'elle faisait car elle avait faillis errer.
Il ne pu cependant deviner les pensées qui assaillirent son amie et la firent étouffer un rire nerveux avant qu'elle ne le chasse pour laisser la neutralité reprendre ses droits.

Elle lui annonça qu'elle viendrait probablement les voir avant que le Compagnie ne prenne congé des Montagnes Bleues.Sa voix semblait trahir son émotion, la crainte qu'ils ne reviennent pas, ce départ vers une contrée bien lointaine qui les sépareraient à jamais. Mais ils seraient victorieux, leur patrie leur serait rendu et qu'importe ce qu'il leur en coûterait, nul ne pourrait ainsi dire que les nains n'avaient pas de parole ni d'honneur. Il avait fait cette promesse silencieuse a son peuple durant l'appel, il chasserait l'ombre grandissante de leur anciennes terres et leur errance prendrait fin, il avait promis et il tiendrait droit, il tiendrait ses mots, il ne courberait pas l'échine devant ceux qui tenteraient de les freiner.
Il se permit de presser les mains de son ami,e dans un geste furtif pour lui signifier que tout irait bien mais que le plaisir de la voir avant son départ était grand. Il ne doutait pas de ses compétence et il savait qu'avec Oïn a leur côté, qui avait tant travaillé avec Raeryan, ils ne risqueraient rien. Il retira ses larges paumes de celles de son amies comme si ce geste emprunt d'affection et d'amitié à son égard n'avait jamais eu lieu. Un instant furtif durant lequel son regard bleuté était devenu plus pâle encore, mais la détermination était de nouveau revenue, apportant avec elle cette flamme flamboyante qui ne le quittait plus depuis qu'il avait pris sa décision. La naine à la cape rouge lui demanda de présenter ses amitiés à sa sœur et il hocha la tête doucement avant de répondre de sa voix grave.

« Je les lui transmettrai »

Elle lui offrit un sourire, plus vaillant, plus serein avant que la porte de sa maisonnée ne se referme sur elle après l'avoir fugacement salué.. Elle lui manquerait sans aucun doute si elle ne venait pas en Erebor une fois que le Pic Solitaire serait de nouveau leur. Il espérait ne pas mentir lorsque ses yeux qui s'était arrêtés, figés sur la porte close de la guérisseuse trahissait la certitude d'un retour. Il ne faillirait pas, ils ne failliraient pas et préserverait la vie de chacun des siens, celle de ses neveux en premier et Raeryan reverrait ces derniers, sans nul doute possible, lorsque tous pourraient enfin les rejoindre. Il se détourna, amenant Minty aux écuries avant de se diriger vers la salle de Garde, son masque neutre ayant repris ses droits.



made by LUMOS MAXIMA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofthehobbityaoi.forumactif.org/t43-thorin-oakenshiel http://lonelymountain.forumactif.org/t48-we-all-burn-together-thorin-oakenshield http://lonelymountain.forumactif.org/t97-while-hammer-fell-like-ringing-bells-thorin
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Let's Stroll in the Woods ~ ft. Thorin

Revenir en haut Aller en bas
Let's Stroll in the Woods ~ ft. Thorin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Let's stroll in the woods... [PV Chris]
» Intrigue N°2 - Let's stroll in the woods [Ambre / Davis / Elenore]
» Blair Woods [validée]
» Stats pour "Thorin Ecu-de-Chêne"
» Présentation Thorin Oakenut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☁ Lonely Mountain :: partie rp du forum :: Eriador :: Montagnes Bleues-
hobbit rpg hobbit rpg erebor hobbit nains hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains lotr sda hobbit nains Af Jarni Og Is hobbit nains thorin hobbit nains
© Lonely Mountain 2016 ♦ Le forum appartient à l'intégralité de son Staff. Design et codage by Dwalin et Kili, bannière de LRG, avec des éléments de Dark Paradize et Neil. Sources de codes trouvées sur des plateformes d'aide de codage, notamment Never-Utopia. Remerciements à tous ceux qui ont soutenu le forum et à vous, nos membres, d'être chez nous et de faire perdurer l'aventure. Nous vous aimons très fort, bande de wargs mal lavés ! ▬ Le Staff.